Prêt hypothécaire

Vous désirez acheter un bien immobilier, construire votre nouvelle maison ou bien encore transformer votre habitation ? Concrétisez votre projet de vie avec le prêt hypothécaire.

Simulation en ligne
Finday
prêt hypothécaire
💡Taux Compétitif dès 1.61%
💡Taux Compétitif dès 1.61%
Auxifina
prêt hypothécaire
CBC
prêt hypothécaire
Bpost banque
prêt hypothécaire
ING Direct
crédit hypothécaire
Beobank
prêt hypothécaire
👨‍💼 prise de RDV possible
👨‍💼 prise de RDV possible
Partners-Finances
prêt hypothécaire
Creditpolis
prêt hypothécaire
CPH
crédit logement
Credafin
prêt hypothécaire
Midfinance
crédit hypothécaire
Argenta
prêt hypothécaire
Fintro
crédit habitation
Axa
prêt immobilier

Tout savoir sur le prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire est une prestation qui rencontre un franc succès actuellement. Les Belges sont de plus en plus nombreux à se projeter sur un achat immobilier. Mais qu’en est-il réellement des avantages et conditions de ce prêt hypothécaire ?


Qu’est-ce que le prêt hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire est un emprunt qui se base sur la mise en gage d’un ou de plusieurs biens immobiliers. Il est ouvert à n’importe quel particulier pour peu que ce dernier dispose d’un bien à mettre en gage. Le prêt hypothécaire fait référence à plusieurs types d’emprunt. Vous pouvez mettre en gage votre bien immobilier pour un prêt affecté : crédit immobilier, crédit auto ou moto ou crédit professionnel. Mais vous pouvez également utiliser l’hypothèque pour assurer une demande de prêt personnel. De nos jours, les demandes de prêt hypothécaire en Belgique et en ligne sont de plus en plus nombreuses. Et pour cause, faire une hypothèque est encore aujourd’hui et de loin la meilleure solution à l’accès à la propriété. Et, avec un bien immobilier en guise d’assurance, les établissements sont plus enclins à accepter une seconde demande de prêt hypothécaire.


Quelles sont les conditions d’obtention d’un prêt hypothécaire ?

Si votre résidence principale est en Belgique ou au Luxembourg, vous pouvez contracter un prêt hypothécaire. Mais d'autres conditions s'ajoutent à cela. Il faut :

  • Avoir au moins 18 ans.
  • Percevoir des revenus réguliers et suffisants versés en euros.
  • Ne pas figurer sur les dossiers de la Banque Nationale de Belgique.
  • Ne pas avoir de bien déjà inscrit en hypothèque.

Le prêt hypothécaire est destiné aux particuliers, mais également aux professionnels. Les salariés, ou indépendants peuvent en faire la demande auprès de tout établissement de crédit. L'emprunteur peut chercher à assurer le financement de projets différents en Belgique :

  • Achat de maison, appartement, immeuble de rapport, terrain
  • Construction.
  • Consommation.

C'est bien la situation financière, professionnelle, et sociale qui est passée au crible. Les régions de Wallonie, Flandre, Bruxelles ont mis en place des prêts hypothécaires sociaux et des mesures fiscales incitatives :

  • Prêts hypothécaires sociaux pour familles nombreuses (Wallonie).
  • Crédits hypothécaires du Fonds du Logement (Bruxelles).
  • Prime au logement ou réduction d'impôt pour la contraction d'un prêt hypothécaire (Flandre).

En parallèle d’opter pour des simulations de prêt hypothécaire en ligne, n'hésitez pas à contacter ces derniers.


Quels sont les risques du prêt hypothécaire ?

Le prêt hypothécaire en Belgique a pour but de développer votre capacité de financement. Mais soyez prudent, les questions liées au montant total à rembourser et aux mensualités sont essentielles.

  • Les remboursements que vous consacrez aux crédits ne doivent pas dépasser 40 % de vos revenus nets.
  • Pour compter ces charges, faites le total, assurances comprises.
  • N'empruntez pas un montant supérieur au prix du projet que vous comptez financer.
  • Prévoyez de verser idéalement un apport personnel d'au moins 20 %. C'est un gage de sérieux, cela peut vous faire bénéficier de meilleurs taux.

Soyez attentifs :

  • À la durée de l'emprunt.
  • Aux modalités de remboursement anticipé.
  • Aux taux qui vous sont proposés.
  • Aux frais de dossier.
  • À la solidité de la banque ou de l'établissement qui vous prête.
  • À la nature de votre projet : mesurez bien le risque auquel il vous expose.

Lorsque vous signez un contrat de prêt en Belgique, vous engagez votre responsabilité. L'établissement de crédit peut vous poursuivre pour non-respect des conditions de remboursement. La clause de non-vente peut vous éviter de vendre le bien en cas de difficulté passagère.


Le prêt hypothécaire à taux fixe en Belgique : avantages et inconvénients

Actuellement, les taux d'intérêt annuels en Belgique pour un prêt hypothécaire en 2020 sont très compétitifs. Vous avez le choix entre destaux fixes ou variables. Comment faire le bon choix ?

Voici les taux moyens fixes accordés pour un prêt immobilier en Belgique :

  • 1,70 % sur 20 ans.
  • 1,95 % sur 25 ans.
  • 2,25 % sur 30 ans.

Un prêt hypothécaire de ce type est très commun. Il vous apporte la certitude que vos mensualités ne varieront jamais. Il y a plusieurs avantages à retenir :

  • Vous vous engagez en connaissant à l'avance votre niveau d'endettement.
  • Vous êtes certains qu'avec l'inflation moyenne annuelle, le temps vous fera économiser de l'argent.
  • Vous pouvez prévoir un échéancier de remboursement modulé.

Mais il y a aussi quelques inconvénients :

  • Le taux fixe est décidé une fois pour toutes, au moment de la signature. Une mauvaise négociation se paie -pendant de longues années.
  • Il n'est intéressant que si vous comparez suffisamment les offres entre elles.
  • Si votre situation financière n'est pas très bonne, le taux sera plus élevé.
  • Si vous souhaitez faire baisser le taux plus tard, quand vos finances seront meilleures, vous devrez le renégocier. C'est une démarche assez lourde.

Le prêt hypothécaire à taux variable : restez prudent!

Étudiez avec attention les conditions d'emprunt à taux variable ! Vos remboursements ne changent pas, ils sont réguliers, constants, sans surprise. Mais le taux est révisable après chaque période contractée en amont (3, 5, 10 ans). La banque effectue l'opération en fonction d'un indicateur de référence. Celui-ci est déterminé au moment de la signature du contrat (souvent l'Euribor). C'est pour l'emprunteur de Belgique un choix plutôt spéculatif. Il est réservé aux personnes dotées d'une bonne stabilité financière. Nous le conseillons uniquement pour les emprunts courts (moins de 7 ans) si les taux d'intérêt sont bas. Les emprunteurs l'utilisent en général pour une résidence secondaire.

Si vous envisagez d'avoir recours à un crédit hypothécaire en Belgique de cette nature, retenez les éléments suivants :

  • Vous pouvez contracter un prêt capé (avec un plafond de taux impossible à franchir). Dans ce cas, si les taux franchissent le cap, la mensualité varie.
  • Le crédit à taux variable est intéressant quand les niveaux de taux moyens sont élevés (5 à 6 %).
  • Pour les emprunts de longue durée, l'intérêt fixe reste la meilleure stratégie.

Comment faire en sorte de prendre la meilleure décision ? L'utilisation de notre outil de simulation de prêt hypothécaire et de notre tableau d’amortissement indépendant un très bonne option de préparation de financement de votre projet.


Quelle assurance pour votre crédit hypothécaire ?

Pour emprunter à bon prix en Belgique et ailleurs, deux règles d'or existent :

  • Bien comparer les offres, pour cela nous avons conçu notre comparateur
  • Apporter un maximum de garantie à l'établissement bancaire, pour faire baisser le montant des intérêts versés.

Fournir une assurance renforcera la solidité de votre profil. C'est une prestation proposée par les compagnies d'assurance de Belgique. Nous la conseillons pour :

  • Les primo-accédants
  • Les acquéreurs de résidence secondaire ou les investisseurs.
  • Les emprunteurs avec un apport personnel d'au moins 20 % du montant du prêt.

L'assurance inspire confiance. Les emprunteurs aiment lorsqu'on leur présente cette garantie. Ils acceptent plus facilement de vous accorder des options et des taux intéressants. N'hésitez pas à budgéter cette assurance sur votre taux d’endettement et évaluer ce qu'elle vous permet d'économiser. L'assurance couvre, de plus, un certain nombre d'éléments uniquement liés au crédit :

  • Les mensualités en cas de difficultés de paiement.
  • Les frais liés aux événements de la vie entraînant l'insolvabilité de l'emprunteur.

La qualité de votre couverture se situe dans les détails du contrat que vous signez. Votre intérêt est surtout de vérifier la rapidité de réaction de votre assureur. La prise en charge au moment où vous rencontrez les difficultés est-elle immédiate ? L'assureur prévoit-il un délai de carence ?


Le prêt hypothécaire en Belgique : durée et valeur

La durée du prêt en Belgique est adaptée à la situation du demandeur. Par définition, celui-ci doit être propriétaire d'un bien immobilier. Vous avez reçu un bien en héritage ? Vous n'avez pas de revenus suffisants pour contracter ce prêt ? Préparez bien votre dossier, étudiez la question de l'assurance.

Pour autant, ce prêt n'a pas de durée spécifique. Mais il offre une garantie supplémentaire grâce au bien immobilier hypothéqué. Par conséquent, souvent, les durées de remboursement sont un peu plus longues (jusqu'à 30 ans).

Cela peut vous permettre de faire baisser les mensualités, en allongeant la durée. Attention toutefois, cela a pour effet d'accroître le coût total de l'emprunt.

Pour un prêt hypothécaire, vous devez mettre un bien en garantie. Comment est déterminée sa valeur ? C'est une expertise immobilière réalisée par un professionnel du secteur qui l'établit. En général, le montant du crédit accordé représente entre 50 et 80 % de la valeur nette du bien.


Comment peut-on mettre fin au crédit hypothécaire avant son terme ?

L'hypothèque prend fin avec le dernier remboursement du prêt. Vous avez décidé de vendre votre bien avant la fin du crédit pour en acheter un autre ? Quelles sont vos options ?

  • Vous pouvez d'abord transférer votre crédit vers votre futur logement. Vous obtenez les avantages suivants :
  • Vous ne payez pas d'indemnités de clôture de dossier à votre prêteur, le crédit se poursuit.
  • Vous ne payez pas non plus de frais de radiation et de création de la nouvelle hypothèque. Les frais de transfert sont moins élevés.
  • Vous conservez les avantages de votre ancien crédit hypothécaire.
  • Vous conservez les avantages fiscaux (depuis le 1er juillet 2014, les régions de Belgique ont édicté leurs nouvelles règles).

Parfois, un transfert de crédit rend possible la renégociation des conditions du crédit hypothécaire.

Vous avez une autre possibilité, la liquidation du crédit pour en contracter un nouveau. C'est avantageux si les taux d'intérêt sont plus bas que ceux que du premier prêt.

Liquider son ancien crédit n'est intéressant que si l'écart du coût du crédit est suffisamment important. Étudiez bien le contrat, prenez rendez-vous avec votre prêteur. Vous devez prendre connaissance :

  • Des conditions de clôture.
  • Des frais liés à la liquidation du prêt.
  • Des frais de radiation d'hypothèque.

Le remboursement anticipé de votre prêt hypothécaire peut aussi engendrer une pénalité non négligeable. Lisez bien les conditions contractuelles pour éviter les mauvaises surprises.

Tous ces montants dépendent des remboursements que vous avez déjà effectués et du type de crédit. Un contrat de prêt ne fait pas l'autre.

Vous pouvez également prévoir de rembourser votre crédit avant son terme. Vous devrez rembourser par anticipation 10% à 20% du montant total sans frais ou bien le solde complet contre pénalité.


Comment régler les conditions de son hypothèque pour un risque mutualisé ?

Il faut noter cependant qu’un prêt hypothécaire est un projet à long terme et à la fois risqué. En cas de non-respect des mensualités, vous risquez de perdre la propriété de votre bien. Tel sera le cas si vous manquez à régler les conditions de l’hypothèque avec votre banquier. Sachez que si vous êtes en défaut de paiement informez au plus tôt avec votre banquier. En effet, il est possible de mettre une clause de non-vente immédiate dans le contrat de crédit hypothécaire. Grâce à cette dernière, vous pouvez profiter d’un certain délai pour régler vos dettes avant que votre bien ne soit mis en vente aux enchères.


Faut-il souscrire à une assurance sur un prêt hypothécaire ?

Vous avez fait une demande de prêt pour un projet hypothécaire. Avant de vous faire une offre de crédit, l’établissement prêteur doit s’assurer qu’il sera remboursé, quelle que soit votre situation dans le futur.

Cette assurance peut prendre plusieurs formes :

  • un bien mobilier ou immobilier sera vendu en cas de non-remboursement du restant dû.
  • une personne se porte garante pour vous et remboursera le prêt en cas de défaillance de votre part.

En Belgique, la plupart des organismes prêteurs l’inscrivent dans les conditions d’acceptation d’un prêt hypothécaire. Sa durée correspond à la durée de l’emprunt. En cas de décès de l’emprunteur, le restant dû est payé par l’assureur.

Certains contrats d’assurance solde restant dû proposent des garanties en cas d’incapacité temporaire de travail et d’invalidité totale et permanente. La couverture se déclenche lorsque l’absence pour incapacité de travail est supérieure à 90 jours ou que l’invalidité physique s’étend au-delà de 66 %. L’acceptation de votre souscription au contrat d’assurance décès et invalidité dépend de plusieurs conditions :

  • aucune maladie en cours.
  • pas d’arrêt de travail de plus de 3 semaines au cours des 5 dernières années.
  • aucune incapacité de travail reconnue

Comment faire pour bien choisir son organisme prêteur et pourquoi?

En outre, pour minimiser les risques d’un prêt hypothécaire, prenez le temps d’affiner votre projet ainsi que lors de vos multiples échanges avec les établissements de crédit. Surtout et sous aucun prétexte, ne vous précipitez pas pour tel ou tel organisme prêteur. Sachez que tout projet immobilier et demande de prêt hypothécaire réussie commence par l'analyse et la comparaison active des solutions et prestataires agrées sur le marché. La comparaison vous servira à agir en connaissance de cause et mettre en avant les meilleures propositions du marché et ce, selon votre situation. Une simulation de prêt hypothécaire en ligne vous permettra aussi d’appréhender le futur financier de votre ménage avec les mensualités et les charges liées à un prêt hypothécaire. Mettre en concurrence les prestations des banques belges n’a rien des difficile. En un minimum de temps et d’effort, vous aurez une liste exhaustive des meilleures offres de prêt hypothécaire du moment.

Toutes ces démarches ont un point de départ : l'utilisation de notre simulateur de tableau d’amortissement. Totalement indépendant des établissements prêteurs, il vous offre gratuitement une première vue d'ensemble sur votre futur emprunt. N'hésitez pas à l'utiliser, nous serons ravis de savoir qu'il vous est utile !


Exemple de Prêt hypothécaire

Pour un Prêt hypothécaire de 200 000,00 € sur une durée de 20 ans.

Montant 200 000,00 €
Durée 20 ans
TAEG 2,10 %
Taux Débiteur (fixe) 2,10 %
Mensualité 1 019,36 €
Coût Total Intérêts 44 646,40 €

Le baromêtre des taux en Belgique

Taux d’intérêt moyen pour les emprunts habitation en Belgique.

Taux d'emprunt
Nombre d'années à taux fixe Quotité*
0 - 80
Quotité
81 - 100
Quotité
101 - 125
1 an à taux fixe 1,24% 1,30% 3,20%
3 ans à taux fixe 1,27% 1,32% 1,32%
5 ans à taux fixe 1,17% 1,24% 2.60%
10 ans à taux fixe 1,23% 1,34% 2,76%
15 ans à taux fixe 1,55% 1,63% 2,29%
20 ans à taux fixe 1,70% 1,78% 2,44%
25 ans à taux fixe 1,95% 2,04% 2,68%
30 ans à taux fixe 2,25% 2,29% 2,29%
*Quotité: rapport entre le montant acheté et la valeur d'achat

Articles

Lire nos articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.