Taux fixe ou taux variable : que choisir ?

Taux fixe, taux variable, crédit accordéon... Découvrez toutes les formules de crédit hypothécaire en Belgique et comment faire le bon choix.

Le taux que nous évoquons dans cet article est le taux d’intérêt débiteur (et non le TAEG). Il ne tient pas compte des frais de dossier, d’assurance et autres frais obligatoires liés au crédit.

Le prêt immobilier à taux fixe

Le prêt hypothécaire à taux fixe est un crédit immobilier dont le taux reste le même pendant toute la durée du crédit.

C’est la formule la plus populaire car elle permet de connaître les coûts du crédit et le montant des mensualités dès le départ.

Si les taux du marché baissent durant votre crédit, vous pouvez en bénéficier en faisant refinancer votre prêt. Cependant, cette opération n’est pas toujours intéressante à cause de son coût élevé.

Le prêt immobilier à taux variable

La principale caractéristique du prêt hypothécaire à taux variable est, comme son nom l’indique, la variation de son taux d’intérêt.

Lors d’un prêt immobilier à taux variable, un taux (appelé taux de base) est fixé au moment de la signature du contrat. Il peut ensuite être revu périodiquement selon la formule que vous avez choisie :

  • Tous les ans (1/1/1)
  • Tous les trois ans (3/3/3)
  • Tous les cinq ans (5/5/5)

Votre taux varie selon les indices de référence du marché (mis à jour chaque mois ici). Une variation maximale est aussi fixée par un “cap” lorsque vous souscrivez votre contrat : par exemple, pour un emprunt dont le cap est (+1, -1), votre taux peut augmenter de maximum 1% et diminuer de maximum 1% par rapport au taux de base décidé lorsque vous avez conclu l’emprunt.

La loi belge fixe le maximum d’augmentation du taux d’intérêt à 2%

Si les taux du marché sont plus élevés que le vôtre, vous y perdez ; en revanche, s’ils sont plus bas, vous économisez de l’argent. Choisir un taux variable est donc un risque qui peut vous être bénéfique... ou vous coûter encore plus cher.

Le prêt immobilier à taux mixte

Le prêt immobilier à taux mixte est une formule hybride entre le taux fixe et le taux variable. Pendant les premières années du crédit, vous bénéficiez d’un taux fixe. Ensuite, votre taux devient variable, avec une limite de variation fixée à l’avance.

Le crédit accordéon

Le crédit accordéon est un crédit à taux variable mais à mensualités fixes : si le taux augmente, la durée de remboursement augmente aussi pour que vous puissiez payer la différence sans changer le montant de vos mensualités. À l’inverse, si le taux diminue, la durée de remboursement est plus courte.

Quelle formule choisir ?

Voici les avantages et les inconvénients de chacune des formules ainsi que les situations dans lesquelles elles sont recommandées :

Formule Avantages Inconvénients Quand et pour qui ?
Taux fixe Sécurité
Mensualités constantes
Plus cher Quand les taux du marché sont faibles
Taux variable Moins cher Risque que les taux augmentent
Mensualités variables
Quand les taux du marché sont élevés
Taux mixte Risques mitigés
Mensualités constantes pendant les premières années
Le risque que les taux augmentent n’est pas totalement éliminé
Gains moins élevés en cas de baisse des taux
Quand les taux du marché ne sont pas stables
Crédit accordéon Mensualités constantes
Possibilité de gains
Risque de pertes Pour les personnes qui ont un budget mensuel limité et veulent bénéficier d’un taux variable tout en gardant des mensualités fixes.

Quels sont les taux du marché actuellement ?

Les taux immobiliers dépendent des taux Euribor (ou Euro Interbank Offered Rates), qui sont les taux auxquels les organismes financiers de la zone Euro se prêtent entre eux. Ils varient très souvent, c’est pourquoi il vaut mieux garder un œil sur leur évolution avant de choisir votre formule de prêt hypothécaire.

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer