Puis-je emprunter si je suis chômeur ?

En Belgique, une personne sans emploi ne peut en principe pas demander de prêt car ses revenus (le chômage) ne peuvent pas être saisis en cas de défaut de remboursement. Cependant, aucune loi n’interdit une personne sans travail de souscrire un crédit à la consommation.

Les prêts pour chômeurs en Belgique

Il existe des prêts bancaires particuliers que vous pouvez souscrire même si vous êtes au chômage :

Le crédit immobilier

Lorsque vous êtes propriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers, vous pouvez opter pour un prêt hypothécaire. Celui-ci demande la mise en garantie de vos biens. Vous pouvez ainsi toucher une somme équivalente à la valeur réelle du bien mis en gage.

Découvrez combien vous pouvez emprunter avec notre calculette de crédit immobilier.

Le prêt personnel en aval

Le prêt personnel dit “en aval'' consiste à faire appel à un co-emprunteur, qui se portera garant de votre solvabilité. Il vous faut choisir une personne approuvée par la Banque Nationale de Belgique.

Le prêt personnel de lancement

Celui-ci s’adresse à tous les chômeurs qui se sont inscrits en tant que demandeurs d’emploi depuis trois mois minimum. Dans ce cas, il faut que votre activité soit approuvée par le Fonds de Participation.

Le prêt social

Une personne sans travail peut demander un prêt social pour la construction ou l’achat d’un logement. La possession d’un apport personnel de l’ordre de 10% du montant demandé facilite aussi votre emprunt. Si vous êtes propriétaire d’un immeuble de rapport et que vous percevez des revenus locatifs, vous pouvez également faire une demande d’emprunt auprès d’un organisme de crédit.

Si vous êtes fiché à la Banque Nationale de Belgique, toutes ces solutions ne vous sont pas forcément accessibles. Découvrez les 5 prêts autorisés pour les personnes fichées.

Le regroupement de crédits : une solution efficace en cas de chômage ?

Le regroupement de crédits peut sembler une option efficace si vous êtes au chômage et que vous avez du mal à rembourser vos emprunts en cours.

En effet, vous allez profiter de mensualités moins élevées et de modalités de remboursement adaptées à vos finances. Vous avez aussi la possibilité de renégocier le taux d’intérêt et d’allonger la durée de paiement des différents créanciers. Cela vous permettra ainsi de trouver un nouvel emploi pour stabiliser votre situation financière.

Pour les chômeurs propriétaires, vous pouvez racheter vos crédits en proposant en hypothèque votre bien. Cela peut se faire auprès de votre banque ou auprès d’autres institutions bancaires au cas où votre demande est refusée par cette première.

Cependant, ce n’est pas toujours recommandable : si vous êtes déjà endetté, un nouvel emprunt peut vous faire plonger encore plus dans le surendettement.

Demande de crédit pour chômeur, quelles sont les démarches ?

En tant que chômeur, votre profil est plus à risque pour les prêteurs car vous n’avez pas de revenus et vos allocations sociales ne sont pas forcément élevées.

Voici comment réussir votre demande de crédit pour chômeur :

1 Préparez les meilleurs éléments de votre dossier

Vous n’avez jamais été en retard de paiement pour rembourser vos dettes ? Votre compte bancaire n’est pas en négatif ? Vous êtes en recherche active d’un emploi et avez déjà des pistes ? Vous souhaitez utiliser le prêt pour trouver un emploi ?

Préparez vos meilleurs arguments avant d’entamer votre demande de prêt. Plus la banque ou le courtier a de preuves que vous êtes sérieux même si vous n’avez pas de travail, plus vous aurez de chances que votre crédit soit accepté.

2 Contactez plusieurs organismes différents

En tant que personne sans emploi, votre demande ne sera probablement pas acceptée du premier coup. Allez vers plusieurs organismes de crédit jusqu’à ce que vous obteniez une réponse positive.

Les courtiers en crédit sont en général plus tolérants et accordent plus facilement des prêts pour chômeurs.

3 Proposez des garanties

Une autre manière de diminuer le risque pour votre prêteur est de proposer des garanties, comme par exemple :

  • Une hypothèque sur votre maison : la banque peut saisir votre maison et la vendre pour se rembourser si vous faites défaut

  • L’engagement d’une personne tierce : l’un de vos proches accepte de rembourser le prêt à votre place si vous faites défaut

  • Une promesse d’emploi : si vous avez déjà trouvé un emploi mais que votre contrat de travail ne démarre pas immédiatement, vous pouvez apporter à votre banque une lettre de promesse d’emploi signée par votre nouveau patron.

A qui demander un prêt quand on est au chômage ?

Si vous êtes sans emploi et que vous souhaitez faire une demande de prêt, il y a plusieurs organismes vers lesquels vous pouvez vous tourner:

Les organismes de crédit classiques :

Vous pouvez tenter de faire votre demande auprès des banques et des courtiers. Elle sera probablement rejetée par beaucoup d’entre eux, mais vous tomberez peut-être sur un organisme de crédit qui accepte les chômeurs. Si vous faites une demande de prêt personnel en aval, vous avez de meilleures chances d’être accepté.

Le Fonds du Logement de votre région :

Le Fonds du Logement est un organisme régional qui accorde des prêts sociaux pour l'acquisition d’une habitation.

Le Fonds de Participation de votre région :

Les Fonds de Participation régionaux (Sowalfin en région Wallonne, SRIB à Bruxelles et PMVZ en Flandres) proposent des aides financières pour lancer son entreprise.

Un organisme de microcrédit :

Les organismes financiers comme Credal, Microstart et Hefboom proposent des microcrédits. Renseignez-vous aussi auprès du Fonds de Participation de votre région au sujet des microcrédits.

Les organismes de crédit pour chômeurs en Belgique :

Certains demandeurs d’emploi peuvent demander un crédit auprès d’un courtier en Belgique sous certaines conditions :

  • Ne pas être au chômage longue durée (ou être propriétaire)
  • Ne pas être fiché à la Banque Nationale de Belgique
  • Si c’est votre cas, vous pouvez faire une demande auprès des courtiers suivants :
  • Credafin

Credafin propose des prêts personnels et des prêts hypothécaires à des taux très avantageux. Vous pouvez demander à votre conseiller financier de se rendre à votre domicile pour une consultation.

  • Partners Finances

Partners Finances propose des prêts personnels à partir de 5,45% de TAEG et des prêts auto à partir de 1,99% de TAEG. Vous pouvez aussi demander un prêt hypothécaire.

  • Wallfin

Wallfin est un courtier à taille humaine qui propose des prêts personnels à partir de 5,95% de TAEG. Wallfin propose aussi un rachat de crédit hypothécaire.

  • Astuce Crédit

Astuce Crédit est un courtier qui propose des crédits à la consommation (à partir de 4,95% TAEG), des prêts hypothécaires et des crédits professionnels.

Nous ne pouvons pas vous garantir que votre demande sera acceptée ou que vous obtiendrez ces taux. La décision finale revient à votre courtier et dépend de votre situation personnelle.

Le prêt entre particuliers : la solution pour les demandeurs d’emploi ?

Si vous ne remplissez pas les conditions pour emprunter par l’intermédiaire d’un courtier, il vous reste une solution : le prêt entre particuliers.

Le prêt entre particuliers se déroule via des plateformes qui jouent le rôle d’intermédiaire pour assurer à l’emprunteur et au prêteur que le prêt se déroule dans de bonnes conditions et que les deux parties respectent leurs engagements.

Mozzeno est la plateforme de prêt entre particuliers la plus connue en Belgique. Vous pouvez obtenir votre prêt 100% en ligne et Mozzeno se charge de distribuer vos remboursements aux différents prêteurs.

Nos conseils et recommandations

En Belgique, environ 6% de la population en âge de travailler (15-64 ans) est au chômage. Pourtant, ce n’est pas pour autant que ces personnes ne doivent plus avoir de projets ou qu’elles devraient mettre leur vie entre parenthèses.

Quatre options sont donc envisageables, en fonction de votre situation : le prêt hypothécaire, le prêt personnel en aval, le prêt de lancement ou le prêt social.

Pour ceux dont le projet est de se mettre à leur compte, comme indépendant, et de monter leur propre entreprise, le prêt de lancement est fait pour vous. Il faudra présenter un dossier au Fonds de Participation de Belgique, en exposant votre projet d’affaire, d’investissement immobilier ou autre activité et démontrer que celle-ci sera rémunératrice.

Cependant, gardez toujours à l’esprit qu’emprunter de l’argent vous engage et ne doit pas vous mettre en difficulté financière.

Pour éviter le surendettement, n’oubliez pas de calculer combien vous pouvez emprunter avec une calculette de capacité d’emprunt

Nos derniers articles

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer