Comment emprunter quand on est plan de surendettement en Belgique ?

Le surendettement est une situation que l’on ne souhaite pas à personne. Les raisons qui mènent à cette mauvaise circonstance sont très variées. Cela peut être une longue maladie, un divorce, une fin des allocations chômage et bien d’autres. En Belgique, le surendettement est très en avance par rapport à la France. Le pays possède un fichier central du crédit nommé la Centrale des crédits aux particuliers. Dans ce fichier, toutes les dettes sont inscrites.


Est-il possible d’obtenir un crédit en étre fiché à la Banque Nationale de Belgique?

Il existe une alternative à l'obtention d'un prêt lorsque vous êtes fiché à la Banque Nationale de Belgique. Si vous êtes propriétaire il vous faudra mettre votre bien immobilier en garantie hypothécaire .

Actuellement, on compte à plus de 360 000 d’interdits bancaires parmi les Belges. Ces quelques personnes ne doivent environ 3 milliards d’euros à de nombreux établissements financiers soit une moyenne de 8 000 euros par personne. Si l’on est déclaré interdit bancaire après un retard de paiement ou un litige auprès d’une institution financière, cela signifie qu’il n’est plus possible de faire un autre emprunt. Par contre, en Belgique, il est encore possible de demander un crédit si l’on dispose une capacité d’emprunt (ou si l’on possède un bien immobilier. Certaines entreprises de crédit sont spécialisées dans le prêt aux personnes avec un interdit bancaire. La meilleure solution est d’opter pour une société de crédit en ligne et de faire une simulation de prêt en ligne pour y voir plus clair.


Les solutions pour obtenir un prêt en cas de surendettement en Belgique

Une fois devant la commission de surendettement, il ne sera presque plus possible de faire un emprunt même en Belgique. Si l’on est fiché à la Banque National de Belgique, il n’existe aucun moyen pour s’en sortir. Il faut rembourser toutes ses dettes aux créanciers. Seulement, certaines personnes peuvent demander de l’aide au Centre public d’action sociale ou CPAS. Ce dernier permet aux surendettés d’obtenir un soutien moral et financier. Chaque CPAS détermine quel type de soutien donné à la personne venue leur demander de l’aide. Ce centre peut ainsi gérer l’argent du surendetté pendant 5 ans et rembourser toutes les créances en cours. De plus, le médiateur de dettes dans le CPAS aide également la personne en surendettement à bien étudier sa situation financière.

Outre cette alternative, l’excusabilité serait aussi un autre moyen pour aider les Belges en surendettement. C’est uniquement le tribunal qui a la capacité de déclarer une personne excusable. Cette dernière peut voir ses dettes effacées. Elle aura la possibilité de faire un nouveau départ. Cette mesure exceptionnelle n’est accordée que très rarement et en ultime recours.

Nos derniers articles sur la finance en Belgique

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer