Comment financer des travaux avec un prêt immobilier ?

Découvrez comment financer vos travaux avec un prêt immobilier en utilisant votre hypothèque en cours ou en demandant un nouveau prêt.

Puis-je financer mes travaux avec un prêt immobilier ?

La première utilité du prêt hypothécaire est de financer l’achat ou la construction d’une maison. Mais saviez-vous qu’il peut aussi vous aider à financer vos travaux de rénovation ? Pour ce faire, vous avez trois options :

  • Inclure les travaux dans un prêt hypothécaire
  • Demander un prêt immobilier pour vos travaux
  • Allonger votre prêt immobilier actuel pour y ajouter des travaux

Inclure les travaux dans votre prêt hypothécaire

Si vous achetez une ancienne maison et que vous allez immédiatement la rénover, vous pouvez inclure les travaux dans votre prêt hypothécaire. Vous avez donc un seul prêt pour l’achat et la rénovation de votre logement.

Les démarches :

Faites des photos des installations et pièces que vous voulez rénover. Demandez un devis à l’entrepreneur qui réalisera les travaux et présentez ces éléments à votre organisme de crédit avant de signer votre prêt hypothécaire. Demandez-lui d’inclure les travaux dans votre emprunt.

Avantages Inconvénients
Vous avez un seul prêt à gérer Vous devez obtenir tous les devis nécessaires avant d’acheter votre maison
Votre prêt est garanti par une hypothèque -

Demander un prêt immobilier pour des gros travaux

Votre logement commence à vieillir et vous souhaitez le rénover entièrement pour l’assainir, renforcer sa stabilité ou le rendre plus confortable ? Vous pouvez demander un prêt hypothécaire pour financer les travaux.

Avantages Inconvénients
Emprunt garanti par l’hypothèque Beaucoup de démarches à réaliser pour l’hypothèque
Montant emprunté élevé Frais d’hypothèque
Durée de remboursement longue Possible seulement si vous n’avez pas encore de prêt hypothécaire en cours pour votre logement

Allonger votre prêt immobilier pour y ajouter des travaux

Si vous avez déjà une hypothèque sur votre maison, vous pouvez la réutiliser pour financer vos travaux. Il y a deux cas de figure :

Vous n’avez pas encore entièrement remboursé votre crédit immobilier

Vous pouvez demander une reprise d’encours : vous récupérez une partie (ou l’entièreté) du capital que vous avez déjà remboursé pour financer vos travaux. Cet emprunt est considéré comme un nouveau prêt et le taux et la durée sont décidés en fonction des conditions actuelles. Puisqu’il repose sur la même hypothèque, vous ne devez pas recommencer les démarches qui y sont liées.

Exemple : vous avez un prêt hypothécaire de 100.000€ en cours. Vous avez déjà remboursé 60.000€. Vous pouvez faire une reprise d’encours pour maximum 60.000€.

Vous avez déjà remboursé votre crédit mais l’hypothèque est toujours valide

La reprise d’encours fonctionne de la même manière : vous récupérez le montant dont vous avez besoin dans les limites du capital que vous avez remboursé. Cependant, la durée du prêt est limitée par la durée restante de l’hypothèque.

Exemple : vous avez fini de rembourser votre prêt hypothécaire de 100.000€ l’année passée. Votre hypothèque est encore valide pendant les 5 prochaines années. Vous pouvez faire une reprise d’encours jusqu’à 100.000€ sur une durée de 5 ans maximum.

Avantages Inconvénients
Vous ne devez pas recommencer les démarches liées à l’hypothèque Vous êtes limité par le montant du capital déjà remboursé
Vous pouvez renégocier le taux et la durée de remboursement La durée de votre nouveau crédit dépend de la durée de validité de l’hypothèque
Vous devez payer environ 400€ - 500€ de frais de dossier pour la reprise d’encours

Demander un prêt travaux en plus de votre prêt immobilier

Vous pouvez aussi demander un prêt travaux (qui fait partie de la catégorie des prêts à tempérament) même si vous avez déjà un prêt immobilier en cours. La seule condition est de ne pas dépasser 33% de taux d’endettement

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer