Quelles sont les conditions du prêt hypothécaire en Belgique ?

Découvrez toutes les conditions pour obtenir un prêt hypothécaire en Belgique : revenu nécessaire, apport personnel minimal, type d'assurance, âge, etc.

Les conditions concernant votre situation personnelle

En tant qu’emprunteur, vous devez répondre à certaines conditions pour pouvoir obtenir un crédit hypothécaire.

  • Le domicile : vous devez être résident en Belgique. Si vous êtes arrivé en Belgique récemment, vous devez être inscrit en tant que résident depuis au moins 3 ans.

Le bien immobilier acheté ne doit pas nécessairement se trouver en Belgique. Vous pouvez acheter une maison à l’étranger avec un prêt d’une banque belge. Notez toutefois que l’hypothèque doit toujours porter sur un bien en Belgique. Vous devez donc probablement être propriétaire en Belgique pour pouvoir financer un bien à l’étranger.

  • L’âge : vous devez avoir au moins 18 ans au moment du crédit, et ne pas être trop âgé à la fin du remboursement.

Votre situation matrimoniale n’a pas d’influence sur l’octroi du crédit : vous y avez tout autant droit si vous êtes célibataire que si vous êtes cohabitant ou marié. Cependant, emprunter à deux présente des avantages, notamment au niveau du taux d’intérêt.

Les conditions concernant vos revenus

Vos revenus sont un facteur très important pour les organismes de crédit. Plus il est stable et important, plus ils accepteront de vous prêter un montant élevé.

Le CDI est la meilleure preuve d’un revenu stable. Si vous empruntez en couple avec deux CDI, vous avez de très bonnes chances d’obtenir une réponse positive. Au contraire, si vous êtes indépendant ou avez un contrat CDD, votre dossier sera considéré comme plus risqué et vous aurez plus de mal à obtenir de bonnes conditions.

Les revenus sont toujours envisagés en fonction de la capacité d’emprunt : la banque va calculer si le montant que vous demandez correspond à votre capacité de remboursement et si vous risquez de faire défaut ou non.

Les conditions concernant vos charges financières

Le prêteur va aussi examiner vos charges financières, c’est-à-dire vos dépenses de la vie courante et vos contrats de crédit en cours. Idéalement, votre taux d’endettement ne doit pas dépasser 33%, c’est-à-dire que maximum un tiers de votre revenu peut être utilisé pour rembourser vos prêts.

Si vous êtes actuellement locataire, vous ne paierez plus de loyer lorsque vous aurez acquis votre logement. Le montant que vous dépensiez en loyer sera remplacé par les mensualités de votre prêt. Votre budget mensuel change donc très peu au total.

Une fois tous vos prêts remboursés, il doit toujours vous rester au minimum 1000€ par mois pour vivre (1200€ si vous avez des enfants). C’est le montant que les banquiers considèrent comme minimal pour pouvoir vivre de manière convenable et beaucoup n’accepteront pas de vous prêter s’il vous reste moins après remboursement du prêt.

Vous ne pouvez pas obtenir de prêt hypothécaire si vous êtes fiché à la Banque Nationale. Découvrez comment financer un bien immobilier si vous êtes fiché.

Les conditions concernant votre apport personnel

Depuis le 1er janvier 2020, il n’est pratiquement plus possible d’obtenir un prêt immobilier sans apport personnel. L’apport personnel minimum demandé est de 20%. Seuls 35% des personnes qui achètent pour la première fois ont droit à un crédit à 100%, et 5% d’entre eux peuvent obtenir plus de 100%.

Découvrez comment financer votre apport personnel et si vous pouvez obtenir un prêt hypothécaire 125.

Les garanties demandées

Un prêt immobilier engage souvent un montant très élevé. Pour accepter de vous l’accorder, les banques vont demander des garanties pour se protéger si vous n’arriviez pas à rembourser votre prêt jusqu’au bout.

Les deux garanties obligatoires lors d’un prêt hypothécaire sont :

  • L’hypothèque : si vous ne payez plus, la banque saisit votre logement et le revend pour se rembourser.
  • L’assurance solde restant dû : si vous décédez avant la fin du crédit, l’assurance rembourse le capital restant à votre place.

Si votre situation n’est pas idéale (faible revenu ou revenus instables), vous pouvez aussi proposer spontanément d’apporter des garanties supplémentaires. Il peut s’agir de :

  • Une personne garante : un proche qui s’engage à rembourser pour vous si vous faites défaut ;
  • Une assurance incendie : une assurance qui couvre la maison en cas de sinistre ;
  • Un co-emprunteur : une personne qui emprunte avec vous et apporte donc une partie de son propre revenu pour le remboursement.

Conditions pour obtenir un prêt hypothécaire : résumé

Catégories Conditions
Votre situation personnelle Habiter en Belgique
Être majeur et avoir moins de l’âge limite à la fin du crédit (70 et 85 ans selon les banques)
Vous pouvez emprunter seul ou en couple, pas de restriction à ce sujet.
Vos revenus Avoir des moyens suffisants pour rembourser le prêt (en fonction de votre capacité d’emprunt)
Avoir une source de revenus stable
Vos charges Le montant de tous vos crédits en cours (dont le prêt immobilier) ne dépasse pas 33% de votre revenu mensuel.
Vous avez au moins 1000€ pour vivre (1200€ si vous avez des enfants à charge) après avoir payé tous vos crédits.
Ne pas être fiché à la Banque Nationale
Votre apport personnel Apport personnel de minimum 10% dans le cas d’une première habitation, 20% si ce n’est pas la première fois que vous achetez.
Vos garanties
Vous mettez en hypothèque le bien immobilier acheté ou construit
Vous souscrivez une assurance solde restant dû
Optionnel : vous empruntez à deux, proposez une personne garante ou souscrivez une assurance supplémentaire (assurance incendie…)

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer