Actualités & Guides

Tout savoir sur les prêts en Belgique

Mis à jour le 19 juillet 2021

Les meilleurs courtiers et banques pour un crédit auto en Belgique

Vous souhaitez souscrire un prêt auto en Belgique ? Voici les meilleures banques et les meilleurs courtiers pour un crédit voiture en 2021.

Vers qui se tourner pour demander un prêt auto ?

Pour obtenir un prêt auto, vous pouvez vous adresser à une banque, à un courtier ou à votre concessionnaire.

Les concessionnaires proposent des conditions au cas par cas et font souvent des partenariats avec des banques, ils sont donc simplement un intermédiaire entre la banque et vous.

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs banques et courtiers en Belgique sur base de 3 critères :

  • L’attractivité des taux
  • Le service client
  • L’accessibilité

Les meilleures banques belges pour un prêt auto

Voici les meilleures banques pour obtenir un prêt auto en Belgique en 2021 :

Cetelem

Cetelem est une branche de BNP Paribas. La banque propose des crédits 100% en ligne et offre une large gamme de prêts dédiés à la mobilité : en plus du prêt voiture neuve ou d’occasion, vous pouvez aussi demander un prêt voiture électrique, un prêt moto, un prêt camping-car ou un prêt mobilité douce pour votre vélo électrique, trottinette ou autre.

Voir les offres Cetelem

Beobank

Beobank est réputée pour ses prêts auto car c’est la banque qui propose depuis plusieurs années le taux le plus bas lors du Salon de l’auto, allant jusqu’à seulement 0.65%! Le restant de l’année, Beobank propose également des taux parmi les plus intéressants, notamment pour le prêt voiture neuve.

Voir les offres Beobank

Crelan

Crelan est une banque coopérative 100% belge qui propose des crédits pour les particuliers et les entreprises. Crelan propose des prêts auto d’occasion parmi les moins chers en Belgique.

Voir les offres Crelan

CPH Banque

CPH Banque est une banque de proximité fondée en Belgique il y a 85 ans. CPH Banque se distingue par ses taux intéressants pour les prêts voiture neuve comme pour les voiture d’occasion.

Voir les offres CPH Banque

Les meilleurs courtiers belges pour un crédit voiture

Voici les meilleurs courtiers pour obtenir un prêt auto en Belgique en 2021.

Finday

Finday est un courtier en Wallonie qui propose un seul et unique prêt pour tous les types de véhicules. Finday propose des taux intéressants en fonction du montant et de la durée de votre emprunt.

Voir les offres Finday

L’Univers du Prêt

L’Univers du Prêt est un courtier spécialisé dans les crédits aux particuliers. Le prêt voiture neuve fait partie des 3 prêts proposés par l’organisme de crédit.

Voir les offres de l’Univers du Prêt

Le prêt auto est l’un des rares crédits pour lequel il vous sera plus facile d’obtenir une réponse positive auprès d’une banque plutôt que d’un courtier.

Comment trouver le meilleur prêt auto ?

Pour trouver le meilleur organisme de crédit pour votre prêt auto, recherchez ceux qui proposent des prêts spécialisés pour votre véhicule. Nous avons rassemblé pour vous les meilleures offres pour chaque type de prêt :

Une autre façon de trouver l’offre la moins chère est d’utiliser un comparateur de crédit. Cet outil gratuit vous permet de dénicher immédiatement la banque ou le courtier qui offre les meilleures conditions pour le montant et la durée que vous souhaitez demander.

Découvrez comment obtenir le prêt auto le moins cher dans notre article.

Tout savoir sur le prêt auto

Mis à jour le 19 juillet 2021

Le prêt auto entre particuliers : comment ça marche ?

Découvrez comment emprunter pour financer votre voiture grâce à un prêt auto entre particuliers et les avantages et inconvénients de cette méthode.

Qu’est-ce qu’un prêt auto entre particuliers ?

Le prêt auto entre particuliers est simplement un prêt entre particuliers destiné à l’achat d’une voiture. Son fonctionnement est assez simple : un particulier prête une somme d’argent à une personne avec ou sans intérêts. Cela peut avoir lieu de deux manières :

  • Via une plateforme : le prêteur et l’emprunteur ne se connaissent pas et les transactions ont lieu via une plateforme de prêt entre particuliers. La sécurité de la transaction est assurée par la plateforme.

  • Sans plateforme : les deux personnes se connaissent et s’arrangent entre elles sur les conditions et le montant du prêt.

Comment obtenir un prêt auto entre particuliers ?

Pour obtenir un prêt auto entre particuliers via une plateforme, inscrivez-vous sur la plateforme de votre choix et remplissez votre profil. Vous pourrez ensuite introduire votre demande de prêt auto, et la plateforme publiera votre annonce aux prêteurs. Les investisseurs intéressés vous prêteront l’argent dont vous avez besoin pour votre projet, et vous les remboursez ensuite directement via la plateforme.

La meilleure plateforme de prêt entre particuliers en Belgique est Mozzeno. Vous pouvez emprunter pour un véhicule d’occasion, une moto ou pour un appareil de mobilité douce (trottinette, one-wheel, vélo…).

Si vous choisissez de demander un prêt à un ami ou un membre de votre famille, veillez à transcrire votre arrangement par écrit. Cela vous permettra d’avoir une preuve officielle des conditions dont vous avez convenu pour éviter d’avoir des conflits par la suite.

Découvrez comment fonctionne le prêt entre particuliers en Belgique.

Les avantages et les inconvénients du prêt auto entre particuliers

Le prêt auto entre particuliers est une solution qui semble très intéressante pour les personnes qui sont dans une situation financière difficile et qui n’ont pas obtenu de crédit auprès d’une banque. Cependant, cette méthode a aussi des inconvénients.

- Prêt entre particuliers via une plateforme Prêt familial ou entre amis
Avantages Les transactions sont sécurisées par la plateforme ~ Vous n’avez pas besoin de connaître la personne qui vous prête ~ Toutes les démarches se déroulent en ligne Les conditions dépendent uniquement de vous et de votre prêteur ~ La demande de prêt peut être très rapide ~ Le taux d’intérêt est souvent bas, voire inexistant
Inconvénients La plateforme sélectionne les profils et n’accepte pas tout le monde. ~ La plateforme impose des conditions (montant et durée minimum et maximum,…) ~ Les personnes fichées à la Banque Nationale ne peuvent pas s’inscrire sur une plateforme de prêt entre particuliers Les questions d’argent peuvent mener à des tensions entre vous et le proche qui vous prête. ~ La confiance est primordiale dans ce type d’arrangement car aucun intermédiaire n’est là pour vérifier que les deux parties remplissent leur part du contrat.

Prêt auto entre particuliers : quelles sont les alternatives ?

Le prêt auto entre particuliers n’est pas toujours possible : si vous ne pouvez pas demander un prêt à un proche ou que les plateformes n’acceptent pas votre projet, il vous faudra trouver une autre solution.

Voici ce que vous pouvez faire :

Demandez un prêt auto auprès d’un organisme classique

Vous vous êtes tourné vers le prêt entre particuliers car votre demande de prêt auto initiale a été refusée ? Vous n’avez peut-être tout simplement pas demandé au bon organisme de crédit. Envoyez votre demande à plusieurs banques et courtiers et vous obtiendrez peut-être une réponse positive

Demandez un prêt sur une plateforme de crypto-lending

Vous possédez des crypto-monnaies ? Vous avez peut-être déjà entendu parler du crypto-lending. Les plateformes comme Celsius, Abra et Nexo acceptent les crypto-monnaies en garantie d’un crédit. Vos crypto-monnaies ne quittent pas votre compte, mais seront saisies par la plateforme en cas de défaut de paiement. Cela vous permet d’emprunter de l’argent si vous êtes fiché, si vous êtes en surrendetemment, même si vous n’êtes pas propriétaire ou n’avez pas d’autre élément à mettre en garantie. Attention toutefois à bien comprendre les risques.

Tout savoir sur le financement auto

Publié le 27 mai 2021

Guide d'achat d'une voiture neuve en Belgique

Vous souhaitez acheter une voiture neuve en Belgique ? Ce guide d'achat vous détaille les meilleurs modèles, les prix et les démarches à réaliser.

Où acheter une voiture neuve en Belgique ?

Il existe 3 manières d’acheter une voiture neuve en Belgique :

  • Chez un concessionnaire : rendez-vous chez un concessionnaire pour choisir et acheter votre voiture en personne. Vous pourrez faire un tour d’essai et négocier le prix avec le vendeur.

  • Au Salon de l’auto : lors du Salon de l’auto, vous pouvez commander votre voiture neuve directement auprès du stand de la marque de votre choix.

  • En ligne : vous pouvez aussi visiter le site internet de la marque qui vous intéresse et commander directement en ligne. Cette méthode ne permet pas d’essayer la voiture avant de la recevoir et est surtout intéressante si vous savez exactement ce que vous voulez.

Quel est le meilleur moment pour acheter une voiture neuve en Belgique ?

Le meilleur moment pour acheter votre voiture neuve en Belgique est la période du Salon de l’auto, qui dure de décembre à mars. Vous pourrez alors obtenir de très belles promotions, avec des réductions de prix de plusieurs milliers d’euros et des prêts auto à moins d’1% de taux d’intérêt.

Le Salon de l'auto lui-même prend généralement place dans le courant du mois de janvier, mais les constructeurs et organismes de crédit proposent des offres dès le mois de décembre.

Découvrez les offres du Salon de l’auto cette année

Quel modèle de voiture choisir ?

Une voiture neuve est un achat conséquent. Pour bien la choisir, servez-vous des critères suivants :

1. La marque

L’idéal est de choisir une marque dont au moins un concessionnaire opère près de chez vous. Cela vous permettra d’essayer la voiture avant de l’acheter et d’avoir accès à un spécialiste de la marque en cas de panne.

Choisissez aussi une marque populaire : vous pourrez alors revendre la voiture beaucoup plus facilement quand vous souhaiterez la changer.

2. Le modèle

Réfléchissez à vos besoins quotidiens pour choisir le modèle adapté :

  • La citadine est petite et donc facile à manier et à garer en ville. Moins lourde, elle consomme moins de carburant que les autres modèles et son entretien est aussi moins cher. Exemples : la Fiat 500, la Renault Twingo et l’Opel Corsa.

  • La compacte est confortable et polyvalente : elle convient aussi bien en ville que sur l’autoroute. Exemples : la Peugeot 308, la Renault Mégane et la Citroën C4.

  • La familiale est idéale pour les familles qui ont besoin d’espace et de confort. Exemples : la Mercedes Classe C, la Hyundai i40 et la Chevrolet Cruze.

  • Le break est une voiture longue avec une grande capacité de rangement dans le coffre. Il est idéal pour une utilisation en ville et pour les longs trajets. Exemples : La Volkswagen Passat, la Volvo V60 et l’Audi A4.

  • Le monospace est la voiture des familles nombreuses par excellence. Spacieux et confortable, il est idéal pour les familles avec des enfants de tout âge et se décline en version 7 places. Exemples : la Ford C-Max, la Peugeot 5008 et la Mazda 5.

  • Le cabriolet est une voiture luxueuse destinée à une ou deux personnes maximum. Son allure sportive est très appréciée des amateurs automobiles. Exemples : la Jaguar F-Type, l’Audi TT et la Mercedes Classe SL.

  • Le 4x4 est une voiture qui s’adapte à tous les types de routes, même celles en très mauvais état. Il est idéal si vous aimez partir à l’aventure et découvrir de nouvelles régions en voiture. Exemples : la Volkswagen Touareg, la Jeep Renegade et la BMW X3.

  • Le SUV, aussi appelé « crossover », séduit par sa capacité à s’adapter autant à la ville qu’au tout-terrain. C’est un modèle apprécié par les familles pour son espace intérieur. Exemples : la Citroën Cactus, la Renault Captur et la Volkswagen Tiguan.

3. Le prix

Le prix est sans aucun doute l’un des critères les plus importants lors de l’achat d’une voiture neuve. Voici les prix moyens des voitures neuves en Belgique :

Modèle Prix moyen (voiture neuve) Voiture neuve la moins chère
Citadine 12.000€ - 20.000€ Citroën C1 (apd 11.830€)
Compacte 25.000€ - 40.000€ Dacia Sandero (apd 8.990€)
Familiale 30.000€ - 50.000€ Mazda 3 Sedan (apd 25.990€)
Break 30.000€ - 70.000€ Clio Grandtour (apd 18.325€)
Monospace 30.000€ - 50.000€ Dacia Lodgy (13.690€)
Cabriolet 50.000€ - 100.000€ Fiat 500 C (apd 17.190€)
4x4 40.000€ - 80.000€ Suzuki Jimny (apd 19.349€)
SSUV 40.000€ - 80.000€ Dacia Duster (apd 12.990€)

Comment financer votre voiture neuve ?

Même si vous avez les ressources nécessaires pour payer votre voiture neuve, il est souvent plus intéressant de demander un financement externe pour étaler le paiement. Il existe plusieurs types de financements pour les voitures neuves :

  • Le prêt voiture neuve : avec des taux d’intérêts tournant autour des 2%, le prêt voiture neuve est très intéressant.
  • Le prêt auto à 0% : solution proposée par les concessionnaires, le prêt auto à 0% peut parfois cacher des coûts supplémentaires à ne pas négliger.

Découvrez comment fonctionne le crédit voiture à taux 0%

Voici comment choisir le bon financement auto en fonction de vos besoins.

Acheter une voiture neuve en Belgique : les démarches pratiques

Voici comment se déroulent les étapes de l’achat d’un véhicule neuf en Belgique :

Commandez votre véhicule

Une fois que vous aurez choisi votre voiture, le vendeur devra vous transmettre différents documents :

  • Le bon de commande : celui-ci doit contenir les caractéristiques du véhicule, le prix et les réductions éventuelles, la date de livraison de la voiture, ainsi que la signature des deux parties. Si vous financez votre voiture à crédit, cela doit également être mentionné.

  • La facture : pour être valide, elle doit contenir les caractéristiques de la voiture, la date d’achat, le prix HTVA et TVAC ainsi que le montant de la TVA.

  • Le certificat de conformité : ce document garantit que le véhicule est conforme aux réglementations techniques belges.

  • Le formulaire rose : ce formulaire vous permettra de demander votre plaque d’immatriculation.

Allez chercher votre voiture neuve

Lorsque vous réceptionnez votre voiture neuve, vérifiez qu’elle correspond bien au modèle que vous avez commandé et examinez les éventuels défauts.

Si la voiture n’est pas conforme à votre commande, vous pouvez la refuser et annuler la vente.

Le paiement

Le paiement d’une voiture neuve implique plusieurs coûts :

  • Le prix de la voiture : vous aurez convenu de ce prix avec le vendeur
  • La TVA : la TVA sur les voitures neuves est de 21% en Belgique
  • La taxe de mise en circulation : celle-ci peut s’élever de 0€ à 5000€ selon le véhicule
  • L’éco-malus : si votre voiture produit plus de 146 gr de CO2/km, vous devrez payer une taxe pouvant monter jusqu’à 2500€. C’est heureusement rarement le cas avec les voitures neuves.

Les démarches après l’achat

Pour pouvoir commencer à rouler en Belgique avec votre voiture neuve, vous devez encore réaliser ces quelques formalités :

Immatriculez votre voiture auprès de la DIV (Direction à l’Immatriculation des Véhicules) Assurez votre véhicule : l’assurance auto RC est obligatoire en Belgique

Comparez et choisissez votre assurance auto en Belgique

Achat d’une voiture neuve : les 4 points à ne pas négliger

Négociez le prix d’achat

En négociant un peu, vous pouvez facilement faire baisser le prix de votre véhicule de plusieurs centaines d’euros. Faites jouer la concurrence en comparant la voiture de votre choix avec une alternative moins chère et ne vous montrez pas trop pressé d’acheter pour obtenir les meilleures conditions.

Une manière efficace de faire baisser le prix est de proposer au concessionnaire de reprendre votre véhicule. Le montant de reprise de votre voiture actuelle sera déduit du prix de la nouvelle voiture.

Tenez compte du délai d’attente

Contrairement aux voitures d’occasion, il y a souvent un délai d’attente entre la signature du contrat et la réception d’une voiture neuve. Selon la marque et le modèle, ce délai peut aller de quelques semaines à plusieurs mois.

Si vous avez besoin d’une voiture neuve rapidement, demandez à votre concessionnaire de vous montrer les modèles qu’il a en stock et évitez d’acheter votre voiture en ligne.

Comment ramener à l’étranger une voiture achetée en Belgique ?

Vous êtes Français, Luxembourgeois ou ressortissant de l’Union Européenne et vous souhaitez acheter votre voiture en Belgique ? Pour la ramener dans votre pays de résidence, vous devrez :

  • Demander une immatriculation provisoire en Belgique : vous obtiendrez une plaque de transit qui vous permettra de rouler jusque chez vous.

  • Payer la TVA dans votre pays de résidence : renseignez-vous auprès du service fiscal de votre région.

  • Passer le contrôle technique dans votre pays de résidence : vous recevrez alors les documents nécessaires pour immatriculer définitivement votre véhicule.

  • Demander votre plaque d’immatriculation : une fois que vous possédez votre nouvelle plaque et tous les documents obligatoires, vous pouvez commencer à rouler avec votre voiture.

Même si vous avez acheté votre voiture neuve en Belgique, vous devrez payer toutes les taxes relatives à votre véhicule dans votre pays de résidence.

Tout savoir sur l’achat d’une voiture en Belgique

Mis à jour le 27 mai 2021

Le Crédit voiture à 0% : les pièges à éviter

Un concessionnaire vous a proposé un prêt auto à 0% ? Découvrez pourquoi cette solution de financement n'est pas toujours la meilleure.

Qu’est-ce qu’un crédit voiture à 0% ?

Le prêt auto à taux 0% est un crédit sans intérêt. Il est parfois appelé « crédit gratuit » car vous ne remboursez que le capital et ne payez aucun coût d’intérêt. Cependant, comme nous allons le voir, cela ne veut pas dire que c’est la méthode de financement la plus intéressante.

Les crédits voiture à 0% sont généralement proposés par des concessionnaires, qui l’utilisent comme un moyen d’attirer de nouveaux clients.

Découvrez comment choisir le bon crédit pour financer votre voiture

Les avantages du crédit voiture à 0%

Le principal avantage du crédit voiture à 0% est son taux d’intérêt : difficile de faire mieux qu’un emprunt sans intérêts !

Les pièges du crédit voiture à taux 0%

Le crédit voiture à taux zéro cache souvent des coûts invisibles. Aucun crédit n’est réellement gratuit : si on vous propose un taux d’intérêt nul, cela signifie que le prêteur se rémunère d’une manière différente.

Voici quelques aspects à prendre en compte avant d’accepter un crédit voiture à taux 0% :

  • Le montant de l’acompte : combien devez-vous fournir en tant qu’acompte ?

  • Les réductions de prix : avez-vous accès aux mêmes réductions de prix que les personnes qui ne choisissent pas le financement à 0% ?

  • La durée de remboursement : parfois, la durée de remboursement est tellement courte que les mensualités sont très élevées, ce qui n’est pas forcément intéressant.

  • Les frais supplémentaires : les frais d’assurance et de dossier doivent également être ajoutés au calcul.

  • Le propriétaire de la voiture : dans certains cas, vous ne devenez le propriétaire de la voiture qu’à la fin du remboursement. Cela signifie que vous ne pourrez pas la revendre tant que votre crédit n’est pas remboursé.

  • Les garanties : parfois, vous serez obligé de souscrire à une garantie supplémentaire (500€ à 800€) pour bénéficier du prêt auto à taux 0%.

  • La valeur de reprise : si vous proposez au concessionnaire de reprendre votre ancienne voiture pour financer la nouvelle, assurez-vous qu’il ne sous-estime pas sa valeur.

  • Les options et équipements : est-ce que la voiture proposée a les mêmes options et équipements que si vous ne l’aviez pas financée via votre concessionnaire ?

Le crédit auto à 0% est tout de même un crédit. Cela signifie que vous êtes soumis aux mêmes exigences qu’un crédit bancaire, même lorsque votre interlocuteur est un concessionnaire.

Prêt auto 0% ou crédit bancaire : lequel choisir ?

Le crédit voiture 0% n’est pas toujours plus avantageux qu’un prêt auto classique. Parfois, il est plus intéressant d’avoir des mensualités faibles ou de bénéficier d’une réduction sur le prix de la voiture que d’économiser quelques centaines d’euros d’intérêts.

Le prêt auto vous permet aussi d’emprunter 100% ou plus du prix du véhicule, ce qui n’est pas forcément le cas avec le crédit auto à 0%.

Les prêts auto bancaires descendent souvent sous la barre des 1% durant le Salon de l’auto

Prêt bancaire ou crédit auto 0% : récapitulatif

Prêt bancaire Crédit auto 0%
Financement de 100% ou plus Acompte souvent obligatoire
Réductions de prix possibles Pas ou moins de réductions de prix
Durée de remboursement négociable (jusqu’à 10 ans) Durée de remboursement courte (2 ans en moyenne)
La voiture vous appartient immédiatement La voiture ne vous appartient pas toujours dès le départ
La voiture est équipée de toutes les options et équipements promis La voiture est moins équipée et possède moins d’options

Exemple de crédit voiture à taux 0%

Voici un exemple réaliste pour illustrer les différences entre le crédit voiture 0% et le prêt auto bancaire.

Pierre souhaite acheter une Citroën C3 neuve, qui coûte 14.595€. Pour la financer, il a 2 options :

Le crédit voiture à 0% :

  • Apport personnel de 4378,5€
  • Mensualités de 851,37€ avec une durée de remboursement de 12 mois
  • Pas de remise sur votre véhicule
  • Coût total de la voiture : 14.595€

Le prêt auto à 1,29%

  • Apport personnel de 0€
  • Mensualités de 251,31€ avec une durée de remboursement de 60 mois
  • Coût total des intérêts : 483,59€
  • Remise de 5% sur le prix du véhicule : 729,75€
  • Coût total de la voiture : 14.348,84€

En fin de compte, le prêt auto à 1,29% revient moins cher à Pierre et lui permet d’avoir des mensualités assez faibles et donc de maintenir un train de vie confortable.

Découvrez comment calculer votre crédit auto dans notre article.

Tout savoir sur le financement auto

Mis à jour le 31 mai 2021

Le crédit ballon, c’est quoi et pourquoi le choisir ?

Le crédit ballon est un emprunt semblable à la location avec option d’achat. Découvrez comment il fonctionne, ses avantages et ses inconvénients.

Le crédit ballon, c’est quoi ?

Le crédit ballon est un contrat de location d’un véhicule avec option d’achat. Il implique le paiement d’un apport initial, puis de faibles mensualités pendant tout le contrat. A la fin du contrat, vous pouvez payer un montant fixe (le ballon) pour devenir le propriétaire de la voiture.

Le crédit ballon : comment ça fonctionne ?

Le crédit ballon est souvent proposé par un concessionnaire, qui loue un véhicule neuf à un client avec option d’achat.

Le client verse 10% à 20% du prix d’achat en apport personnel. Ce montant n’est pas récupérable. Pendant 1 à 2 ans, le client paie une mensualité qui inclut les intérêts du crédit. Pendant cette période, il n’est pas propriétaire du véhicule.

La dernière mensualité est appelée le « ballon ». C’est la plus élevée et elle permet d’acquérir le véhicule.

Mettre fin à un crédit ballon

A la fin d’un crédit ballon, vous avez 4 possibilités :

  • Vous rendez le véhicule au concessionnaire. Vous ne payez pas le ballon, mais vous perdez aussi votre apport initial.
  • Vous payez le ballon et devenez propriétaire du véhicule.
  • Vous vendez le véhicule immédiatement après être devenu propriétaire pour financer le ballon.
  • Vous renouvelez le bail pour 1 à 2 ans supplémentaires.

Comment calculer un crédit ballon ?

Pour calculer votre crédit ballon, vous devrez tenir compte de plusieurs critères :

  • Le montant de l’apport
  • Le taux d’intérêt
  • Le montant du ballon

Ces critères seront fixés avec votre concessionnaire.

Exemple :

Vous souhaitez acheter une voiture neuve au prix de 10.000€. Votre concessionnaire vous propose un crédit ballon. Les conditions sont les suivantes :

  • Acompte de 20% = 2000€
  • Taux d’intérêt (TAEG) de 3%
  • Montant des mensualités : 106.52€
  • Montant du ballon : 3100€

A la fin du contrat, si vous choisissez de payer le ballon, vous serez propriétaire de la voiture, qui vous aura coûté au total 10.745,56€.

Crédit ballon et leasing privé : quelle différence ?

La différence majeure entre le crédit ballon et le leasing privé est la notion de propriété : le leasing est uniquement une location, et le véhicule doit être restitué en fin de contrat. Le crédit ballon est un emprunt et le véhicule vous appartient une fois le contrat terminé.

Crédit ballon Leasing privé
Acompte de 10%-20% Pas d’acompte
Mensualités pour couvrir la location et les coûts d’utilisation de la voiture Mensualités pour couvrir la location et les coûts d’utilisation de la voiture
Les assurances, taxes et entretiens sont à payer par vous-même ​ Les assurances, taxes et entretiens sont compris dans les mensualités
Dernière mensualité conséquente (20%-50% du prix) Pas de dernière mensualité
La voiture vous appartient à la fin du contrat Vous rendez le véhicule à la fin du contrat

Dans les deux formules, le nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir par an est limité et tout dépassement mène à des frais de pénalité.

Les avantages du crédit ballon

Le crédit ballon est un type d’emprunt moins fréquent que le prêt auto classique, mais qui est dans certains cas très avantageux :

  • Il est très flexible : à la fin du contrat, vous pouvez acheter le véhicule, le revendre ou le rendre au concessionnaire. Cette flexibilité vous permet de vous adapter à vos besoins du moment.

  • Vous roulez dans une voiture neuve : le crédit ballon permet d’avoir accès à une voiture neuve, que vous n’auriez peut-être pas pu acquérir avec un autre moyen de financement. A la fin du contrat, vous pouvez revendre la voiture et utiliser le profit pour souscrire un nouveau crédit ballon : vous pouvez donc changer de voiture régulièrement.

  • Les mensualités sont faibles : les mensualités d’un prêt ballon sont bien plus faibles que lors d’un crédit auto, ce qui vous permet d’avoir un budget plus facile à gérer.

Les inconvénients du crédit ballon

Le crédit ballon comporte toutefois quelques points faibles qu’il ne faut pas négliger :

  • Le coût total du crédit ballon est souvent plus élevé qu’un prêt auto classique.
  • Vous êtes limité par un forfait de kilomètres que vous ne pouvez pas dépasser.
  • Vous devez payer vos frais d’entretien, de carburant, d’assurance et de réparations par vous-même.

Le ballon peut être très élevé et vous pourriez être obligé de souscrire un nouvel emprunt pour le payer entièrement.

Les alternatives au crédit ballon

Vous n’êtes pas convaincu par le crédit ballon ? Il existe d’autres façons de financer votre voiture neuve :

Tout savoir sur le financement d’une voiture

Mis à jour le 19 juillet 2021

Le guide pour acheter votre voiture d'occasion en Belgique

Découvrez à quoi faire attention avant d'acheter votre voiture d'occasion, vos possibilités de financement et les démarches obligatoires en Belgique.

Voiture d’occasion ou voiture neuve ?

Vous hésitez encore entre une voiture neuve et une voiture d’occasion ? Voici les avantages et les inconvénients de ces deux options pour vous aider à faire votre choix.

- Voiture neuve Voiture d’occasion
Avantages Prêts avantageux et taux d’intérêt bas ~ Facile à revendre Prix abordable
Inconvénients Prix élevé Plus de maintenance ~ Se dévalue rapidement

Vous voulez en savoir plus sur l’achat d’une voiture neuve ? Découvrez la procédure en Belgique dans notre article

Quelle voiture d’occasion choisir en 2021 ?

Pour bien choisir votre voiture d’occasion, voici quelques critères à évaluer :

  • Ce modèle de voiture se dévalue-t-il rapidement ? Une voiture qui se dévalue vite vous rapportera moins lorsque vous la revendrez dans quelques années.

  • Ce modèle est-il populaire ? Si votre voiture a la cote, vous pourrez la revendre assez facilement lorsque vous serez prêt à changer de modèle.

  • Quelle est la consommation de la voiture ? Une voiture pas chère mais qui consomme beaucoup aura un coût important sur le long terme.

  • La voiture est-elle polluante ? Si votre voiture pollue beaucoup, vous devrez payer une taxe de mise en circulation élevée (la taxe éco-malus). A l’inverse, si la voiture consomme peu, vous pourrez obtenir un avantage financier (éco-bonus).

Où acheter votre voiture d’occasion ?

Pour acheter votre voiture d’occasion, vous avez deux possibilités : vous tourner vers un professionnel ou un particulier.

- Professionnel Particulier
Avantages Garantie contre les vices cachés Prix avantageux ~ Pas de TVA à l’achat
Inconvénients Prix plus élevé Pas de garantie en cas de vice caché ou de défaut

Comment financer votre voiture d’occasion ?

Pour financer votre voiture d’occasion en Belgique, vous avez 3 possibilités : le financement par fonds propres, le prêt auto d’occasion et le prêt entre particuliers.

Le financement par fonds propres

La première option est de financer la voiture avec votre épargne. C’est l’option la moins chère, car vous n’aurez pas à payer d’intérêts ou de frais de dossier.

Même si vous avez les fonds nécessaires pour payer votre voiture entièrement par vous-même, ce n’est pas toujours la meilleure solution : mieux vaut parfois emprunter pour conserver un matelas de sécurité.

Le prêt voiture d’occasion

Vous pouvez aussi faire appel à une banque ou un courtier pour financer votre voiture avec un prêt auto d’occasion. Ses conditions avantageuses vous permettent d’emprunter avec un taux d’intérêt faible et des frais réduits.

Le prêt auto entre particuliers

Le prêt auto entre particuliers vous permet de financer votre voiture d’occasion sans passer par une banque. Des particuliers vous prêtent de l’argent via l’intermédiaire d’une plateforme comme Mozzeno et vous les remboursez via cette plateforme. Les taux sont cependant plus élevés que ceux des prêts bancaires classiques.

Le prêt via une plateforme de crypto-monnaies

Vous possédez des crypto-monnaies ? Les plateformes comme Celsius, Salt, Abra ou Nexo vous proposent d'emprunter de l'argent en mettant vos crypto-monnaies en garantie. Cette alternative vous permet d’emprunter sans passer par le système bancaire.

Découvrez toutes les solutions de financement auto en Belgique

À quoi faire attention avant d’acheter une voiture d’occasion ?

Avant d’acheter une voiture d’occasion, soyez très attentif pour éviter les vices cachés. Une voiture en mauvais état qui demande de lourdes réparations peut vous revenir plus cher qu’un véhicule neuf !

Faites toujours un essai test avant d’acheter une voiture d’occasion. N’hésitez pas à poser toutes vos questions au vendeur pour vous assurer que la voiture n’a pas été impliquée dans un accident.

La checklist des vérifications à faire avant d’acheter une voiture d’occasion

  • Les vitres : faites descendre et remonter toutes les vitres de la voiture. Elles doivent fonctionner sans à-coups et s’insérer parfaitement dans les jointures.

  • Les joints : tous les caoutchoucs de la voiture doivent être en bon état et parfaitement positionnés. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir des fuites d’eau à l’intérieur de la voiture lors de la prochaine pluie.

  • Les pneus : tous les pneus doivent être parfaitement identiques et présenter une usure régulière.

  • La rouille : des traces de rouille sur le pot d’échappement, les portes ou les vitres sont généralement mauvais signe.

  • La direction : lors de votre essai test, lâchez le volant quelques instants sur une ligne droite dans un lieu peu fréquenté. Le volant doit maintenir la direction. S’il tire à droite ou à gauche, cela témoigne d’un mauvais alignement de l’axe, ce qui est un défaut grave.

  • La peinture : une peinture toute fraîche peut cacher les marques d’un accident ou de grosses réparations récentes.

  • Le compteur : si les chiffres du compteur sont mal alignés, il a probablement été trafiqué.

  • L’humidité : observez l’intérieur de la voiture pour déceler toute trace de moisissures ou d’humidité.

  • Le tableau de bord : au démarrage de la voiture, vérifiez que tous les voyants du tableau de bord s’allument, et qu’aucun voyant problématique ne reste allumé une fois que vous roulez.

  • Les commandes : passez en revue les clignotants, la caméra de recul, les feux, et toutes les commandes de la voiture pour vérifier leur bon fonctionnement.

  • La climatisation : allumez l’air conditionné pour vérifier qu’il fonctionne correctement et que les filtres ont été changés.

  • Les fuites : ouvrez le capot et soyez très attentif à toute trace de fuite. Des niveaux bas, des traces blanches ou des suintements étranges sont des signaux d’alarme à ne pas négliger.

  • La boite de vitesse : vérifiez que l’embrayage et la boite de vitesse fonctionnent de manière normale.

  • Les fumées d’échappement : la voiture ne doit pas émettre de fumées d’échappement fortes ou bleutées.

Notre astuce: faites-vous accompagner par un mécanicien lors de votre inspection et essai test de la voiture. Il pourra immédiatement vous avertir si le véhicule est en mauvais état.

N’oubliez pas de vérifier le niveau d’émission du véhicule : s’il pollue beaucoup, vous devrez payer un « malus écologique » en plus de la taxe de mise en circulation, qui peut s’élever à plusieurs milliers d’euros.

Acheter une voiture d’occasion en Belgique : les démarches

Voici toutes les étapes de la procédure d’achat d’une voiture d’occasion en Belgique.

1. Négociez le prix

N’hésitez pas à négocier le prix de la voiture d’occasion avec votre vendeur. Pour obtenir la meilleure offre finale, ne vous montrez pas trop pressé et examinez soigneusement le véhicule. Les pneus sont usés ? Demandez une ristourne. Le véhicule est difficile à vendre ? Le vendeur sera plus enclin à vous faire une réduction pour s’en débarrasser. Avec un peu de patience et de bons arguments, vous pouvez facilement gagner plusieurs centaines d’euros sur le prix du véhicule.

2. Munissez-vous des documents nécessaires

Le vendeur doit vous transmettre plusieurs documents lors de l’achat :

  • La facture d’achat d’origine (+ une nouvelle facture si vous achetez chez un professionnel)

  • Le formulaire rose de demande d’immatriculation du véhicule accompagné d’une attestation du contrôle technique

  • Le certificat de visite du contrôle technique

  • Le certificat de conformité du véhicule

  • Le certificat pour l’installation LPG (si votre véhicule en est équipé)

  • Le rapport occasion reçu après le contrôle technique

  • Le CAR-PASS (document officiel indiquant le kilométrage du véhicule)

3. Procédez au paiement

Payez votre véhicule par transaction bancaire plutôt qu’en liquide pour avoir une preuve de votre paiement et éviter les litiges par la suite. Lors du paiement de votre véhicule, vous devrez aussi payer plusieurs taxes :

  • La TVA de 21% si votre vendeur est un professionnel

  • La taxe de mise en circulation (de 0€ à 5000€ selon le véhicule)

  • L’éco-malus si votre voiture produit plus de 146 gr de C02 par kilomètre (de 100€ à 2500€ selon le niveau de pollution du véhicule)

  • La taxe de circulation (80€ à 2.200€ par an)

4. Immatriculez votre véhicule

Inscrivez-vous à la DIV (Direction à l’Immatriculation des Véhicules pour recevoir votre plaque.

5. Assurez votre voiture

L’assurance auto RC est obligatoire en Belgique. Voici comment choisir et souscrire votre assurance auto en Belgique

Que faire si votre voiture d’occasion présente un vice caché ?

Vous tombez en panne peu de temps après l’achat de votre voiture d’occasion ? Si vous l’avez achetée chez un professionnel, vous pouvez vous retourner contre le vendeur si :

  • La panne survient à cause d’un défaut présent avant l’achat
  • Ce défaut à été volontairement dissimulé par le vendeur (on parle de vice caché)

Si c’est le cas, la garantie des vices cachés entre en œuvre et le vendeur est responsable de réparer les dégâts. Dans certains cas, vous pouvez même annuler la vente et obtenir un remboursement.

Si votre vendeur est un particulier, il n’est pas obligé de vous proposer une garantie. Si la garantie n’est pas inscrite au contrat, vous ne pouvez pas vous retourner contre lui.

Pour demander un dédommagement, informez votre vendeur, puis faites appel à un expert automobile pour prouver l’existence du vice caché. Si vous ne trouvez pas de solution à l’amiable avec le vendeur, vous pourrez recourir au tribunal.

Tout savoir pour acheter votre voiture d’occasion