Actualités & Guides

Tout savoir sur les prêts en Belgique

Publié le 30 juillet 2021

4 raisons de passer par un courtier pour souscrire votre assurance auto

Vous venez d’acquérir une nouvelle voiture et êtes à la recherche d’une assurance ? Vous avez sans doute remarqué la présence de plusieurs acteurs dans le secteur des assurances : courtier, assureur direct, agence de compagnies, bancassurance ... Il s'agit tous de distributeurs d'assurances. Mais alors vers quel acteur se tourner ?

Comme 80% de belges, choisissez de faire appel à un courtier. Le courtier est un intermédiaire entre les clients et les compagnies d’assurance. Contrairement aux autres acteurs, le courtier ne dépend pas d’une compagnie en particulier mais compare les offres de différentes compagnies d’assurances. Voici 4 raisons pour lesquelles il est préférable de se tourner vers un courtier plutôt qu’un autre acteur.

1. Optez pour plus de choix et des conseils indépendants

Étant donné que le courtier travaille avec plusieurs compagnies, il pourra vous proposer des contrats issus de compagnies différentes. Après avoir analysé votre profil et le risque à couvrir, le courtier sélectionne pour vous l’offre la plus avantageuse et adaptée à vos besoins. Toute compagnie d’assurance a des offres avantageuses pour certains profils mais s’avère bien plus chère pour d’autres. De par son expertise et son indépendance, le courtier saura vous aiguiller vers la compagnie adéquate.

Quelle différence avec un agent d’assurance ?

L’agent d’assurance est obligé de vous proposer uniquement les produits de sa compagnie, alors que le courtier lui n’est lié à aucune compagnie d’assurance. Son job est de vous conseiller au mieux. Et contrairement aux idées reçues, passer par un courtier ne vous coûtera pas plus cher. Pour la souscription d’un contrat d’assurance, vous serez donc conseillé de manière plus objective chez un courtier.

2. Adieu la gestion, le courtier est là pour vous

En dehors de la souscription, votre courtier vous simplifiera grandement la vie dans la gestion quotidienne de vos assurances. Le courtier fera régulièrement le point sur les assurances de votre famille. Il vérifiera avec vous que les données des différents risques couverts sont à jour. Ainsi, vous êtes sûr d’être bien protégé à tout moment. Une nouvelle rénovation, une naissance, un nouveau véhicule, un déménagement sont autant de situations dans lesquelles le courtier vous sera d’une grande aide. Plus de tracas administratif, un petit coup de téléphone à votre courtier, et celui-ci se charge de tout. Lorsque le marché évolue, le courtier vous informe des opportunités et vous suggère de choisir une offre plus adaptée ailleurs.

3. Un courtier vous accompagne en cas de sinistre

Le sinistre est le moment où vous comptez le plus sur votre assurance et votre courtier est là pour vous aider. Lorsque vous souscrivez une police auprès d'un assureur direct, vous êtes seul face à la compagnie d'assurance. Le courtier défend vos intérêts et ce service est complètement gratuit. Il effectue toutes les démarches auprès des compagnies d’assurance à votre place : ouverture du dossier, rassemblement des informations, demande de contre-expertise, relance des compagnies, ... De par son indépendance, le courtier vous aidera à obtenir la meilleure indemnisation possible pour votre sinistre. En outre, le courtier connaît bien le fonctionnement des compagnies et permet d’accélérer les temps de gestion auprès des compagnies d’assurances.

4. Des assurances plus humaines grâce à votre courtier

Dans le milieu austère des assurances, cela fait du bien de pouvoir compter sur son courtier. Vous lui confiez la protection de vos biens et de votre famille. Il est donc important d’avoir une relation de confiance avec lui. Il est plus agréable de se faire conseiller par un courtier que de devoir analyser soi-même les conditions générales. Le courtier vous expliquera de manière joviale et vulgarisée les conditions de chaque contrat. A chaque grand moment de votre vie, vous devez pouvoir compter sur votre courtier. Il doit se montrer à l’écoute et être disponible pour vous en cas de soucis. Trouvez le courtier idéal, n’est donc pas facile.

Établissez le contact avec plusieurs courtiers pour déterminer celui en lequel vous avez le plus confiance. Il existe différents types de courtiers, du petit courtier indépendant au bureau de courtage avec des centaines d’employés. Depuis quelques années, un nouveau type de courtier apparaît: les courtier 100% digitaux. Leur objectif ? simplifier et automatiser la gestion des assurances. Plus besoin de se rendre dans le bureau de courtage. Vous pouvez gérer vos assurances depuis votre canapé tout en bénéficiant des conseils d’expert de votre courtier digital.

Tout savoir sur l'assurance auto

Publié le 26 juillet 2021

Pourquoi votre prime d’assurance auto augmente-t-elle ?

Avoir une voiture représente un investissement budgétaire tant au niveau de l’achat que de l’assurance.

En effet, le prix de votre assurance auto est un sujet épineux qui soulève de nombreuses questions années après années. La grande question concerne l’évolution de prix de vos assurances : pourquoi votre prime d’assurance auto augmente-t-elle ? Pour cela, nous vous expliquons comment est calculée votre prime d’assurance et selon quels motifs celle-ci peut être amenée à augmenter.

Le prix de votre assurance auto est calculé selon plusieurs critères :

  1. Votre expérience de conduite passée
  2. Votre conduite présente
  3. Les caractéristiques de votre véhicule
  4. Les prix du marché

En fonction de l’évolution de chacun de ces critères, votre prime d’assurance peut donc augmenter (ou diminuer)

L’impact d’un accident en tort sur le prix de votre assurance auto

Votre prime d’assurance auto est calculée selon votre expérience de conduite passée et présente. Afin de l’établir de manière factuelle, votre expérience est notée selon l’échelle du bonus-malus (BM). Lorsque vous venez d’obtenir votre permis de conduire, votre BM est à 11. Chaque année vous perdez 1 point de BM en ayant une conduite irréprochable. En revanche, si vous avez un accident en tort, votre BM est augmenté de 4 points. Votre prime d’assurance est corrélée à ce BM : plus votre BM est bas, plus votre prime est basse. En revanche, si votre BM augmente, votre prime d’assurance augmente également proportionnellement.

Bon à savoir : en cas d’accident en droit, votre BM n’est pas impacté et votre prime d’assurance reste donc identique. Les dégâts matériels subis par votre voiture lors d’un accident en droit ne seront pas non plus pris en compte dans le calcul de votre BM.

Un changement de véhicule peut entraîner une augmentation de votre prime d’assurance

Une assurance auto est établie pour un véhicule aux caractéristiques précises : une marque, un modèle, une puissance propres. En cas de changement de véhicule avec des variations dans l’une de ces caractéristiques, votre prime d’assurance va tout naturellement évoluer. Ainsi, si votre nouveau véhicule à assurer est plus puissant que l’ancien, que la marque et le modèle sont différents, la prime d’assurance va augmenter. A l’inverse, si la puissance du véhicule diminue, le prix de votre assurance auto va diminuer.

A noter : si votre prime d’assurance auto augmente, rappelez-vous que le but des assureurs est de bien vous couvrir et d’évaluer le risque de manière la plus juste possible pour vous et donc de vous faire payer le juste prix d’assurance.

Bon à savoir : si vous n’êtes pas d’accord avec le nouveau prix que votre assureur vous propose lors de votre changement de votre véhicule, vous avez le droit de choisir une nouvelle assurance auto.

Voici les étapes à suivre pour cela :

  1. Déclarez votre changement de véhicule à votre assureur
  2. Suite à l’annonce de la prime adaptée à votre nouveau véhicule, vous avez 1 mois pour vous rétracter
  3. Pour vous rétracter, vous devez envoyer dans un délai d’1 mois un renon par lettre recommandée pour “désaccord lié à une hausse de prime d’assurance suite à un changement de véhicule”
  4. Vous pouvez alors souscrire une nouvelle assurance auto

Les hausses tarifaires pour pouvoir couvrir davantage vos sinistres

Tous les ans, les assureurs ré-évaluent l’ensemble de leur portefeuille d’assurés. Cette évaluation a surtout pour but de s’assurer que le ratio entre le paiement des primes par les assurés et le montant global dépensé pour la prise en charge des sinistres est à l’équilibre.

Le saviez-vous ? Les assurances mutualisent le risque. Cela signifie qu’en cas de sinistre, les remboursements effectués par la compagnie d’assurance sont réalisés grâce à la somme de toutes les cotisations perçues de la part de tous les assurés.

Afin de pouvoir toujours continuer à couvrir les risques encourus par leurs assurés, les assurances peuvent alors décider de réaliser une augmentation tarifaire sur leurs contrats.

Bon à savoir : Si votre contrat subit une hausse tarifaire d’une année sur l’autre, cette hausse est indiquée sur votre quittance annuelle en petits caractères. Vous avez alors 3 mois à compter de la date de réception de la quittance pour résilier votre contrat à l’aide d’une lettre recommandée et souscrire chez un autre assureur.

Le prix de votre contrat d’assurance peut donc augmenter. Sachez que pour continuer de profiter du meilleur prix et de la couverture qui vous correspond le plus, nous vous recommandons de régulièrement effectuer des comparaisons et de nouveaux devis auprès de nouveaux assureurs et d’obtenir de nouveaux devis pour challenger votre prix actuel. Pensez également à contacter votre assureur pour vérifier que vous bénéficiez du meilleur prix pour votre assurance.

Tout savoir sur l'assurance auto

Publié le 22 juillet 2021

Comment bien choisir votre assurance auto ?

Choisir une bonne assurance auto est crucial car obligatoire pour pouvoir rouler en toute sécurité. Les deux paramètres les plus souvent pris en compte pour souscrire une assurance plutôt qu’une autre sont le prix et la prise en charge en cas de sinistre. Cependant, ils ne doivent pas être les seuls pour effectuer un choix éclairé. Voici quelques conseils pour trouver l’assurance auto qui vous convient.

Comparer ce qui est comparable

Le premier conseil pour effectuer un bon choix d’assurance auto, est de faire des demandes auprès de plusieurs compagnies d’assurance afin de pouvoir comparer les différents devis](/articles/assurance-auto). Cependant, comme dit l’adage culinaire, “On ne compare pas des choux avec des carottes” ! Il en est de même dans le domaine de l’assurance. Veillez à ne pas comparer uniquement le prix de vos devis mais lisez bien attentivement les conditions générales et les exclusions mentionnées sur l’offre.

Voici les premières questions à vous poser lorsque vous recevez vos différents devis :

  • Quelles sont les garanties reprises dans chaque offre ?
  • Quel est le montant de la franchise ?
  • Chaque devis vous propose-t-il une protection juridique ? (garantie indispensable en cas de sinistre pour bénéficier d’une défense en justice).
  • Si vous avez souhaitez une omnium, existe-t-il des exclusions de couverture ? Et si vous souhaitez une assistance, quels sont les pays dans lesquels elle peut intervenir ?

Vérifier l’étendue de la couverture d’assurance

Afin d’effectuer votre choix d’assurance auto, nous vous recommandons de réfléchir en amont aux garanties que vous souhaitez souscrire. Ainsi, cela vous permettra de demander un devis adapté à vos envies et vos besoins. Une assurance auto permet de couvrir à la fois votre voiture et le conducteur.

L’assurance de la voiture

Afin de protéger votre véhicule contre les dégâts matériels, vous pouvez choisir d’assurer votre auto avec la garantie omnium, en formule limitée ou complète. La formule limitée de l’omnium ne vous couvre que contre le bris de glace et le vandalisme, tandis que la formule omnium complète couvre votre véhicule contre les dégâts matériels également.

Dans le cas où votre véhicule aurait besoin d’être dépanné, vous pouvez également choisir l’assistance au véhicule vous permettant d’être dépanné et d’obtenir un véhicule de remplacement en cas d’accident.

Conducteur

La garantie obligatoirement présente dans tous les contrats d’assurance auto est la garantie responsabilité civile (RC), qui permet au conducteur du véhicule d’être protégé en cas d’accident en tort et de ne pas avoir à payer les frais des dégâts corporels occasionnés à la partie adverse en cas de sinistre en tort.

Vous pouvez également choisir d'ajouter à votre contrat la garantie sécurité du conducteur, permettant de couvrir les blessures du conducteur de la voiture en cas d’accident en tort.

Pour pouvoir bien choisir votre assurance auto, l’étendue de la couverture proposée est primordiale. L’assurance auto est une histoire d’anticipation : en cas de sinistre, comment voulez-vous être couvert et pour quelles situations souhaitez-vous être remboursé ?

Se faire conseiller par un courtier

Qui mieux qu’un expert peut vous aider à choisir votre assurance auto ? Afin de souscrire l’assurance auto qui vous convient, un courtier en assurance est tout à fait recommandé.

Exposez lui vos besoins, votre historique de conduite, les caractéristiques de votre véhicule, et laissez le prendre la main sur votre dossier et vous proposer les meilleurs devis.

Rassemblez vos contrats

Une option que vous avez pour choisir votre assurance auto est de la souscrire auprès du courtier ou de l’assureur qui s’occupe de votre assurance habitation et familiale par exemple. En effet, regrouper tous vos contrats au même endroit vous permet souvent de bénéficier de réductions supplémentaires et vous permet également d’avoir une gestion de vos contrats facilitée.

Choisir la bonne assurance auto revient surtout à choisir celle qui correspond le mieux à votre profil et à votre voiture. Si finalement vous n’êtes pas satisfait de votre choix, pas de panique ! Vous pouvez toujours changer d’assurance auto, à condition de respecter les conditions de résiliation : envoyer une lettre recommandée 3 mois avant la date d’échéance de votre contrat pour signifier votre départ à l’assurance que vous voulez quitter.

Tout savoir sur votre assurance auto

Publié le 21 juillet 2021

Inondations : votre assurance auto va-t-elle intervenir ?

Alors que la vie reprend petit à petit dans les communes qui ont subi de graves inondations ces 14 et 15 juillet, l’eau a laissé la place aux débris et de nombreuses carcasses de voitures emportées par le torrent ont refait surface. Votre véhicule a été submergé ? Voici ce que vous pouvez faire pour obtenir un dédommagement.

Mon assurance auto couvre-t-elle les dégâts subis par ma voiture ?

Tout dépend de la couverture que vous avez choisie. Les assurances RC, petite omnium et full omnium proposent des dédommagements différents.

Vous avez une assurance auto Responsabilité Civile ~ RC

L’assurance responsabilité civile ne couvre pas les inondations. Si cela est inscrit sur votre contrat, elle pourra éventuellement intervenir pour le remorquage de votre voiture.

Si vous avez une assurance RC, vous pouvez prétendre aux aides de l’Etat pour les calamités naturelles publiques. Rendez-vous plus bas dans cet article pour en savoir plus.

Vous avez une assurance mini omnium

Les assurances mini omnium couvrent généralement les dégâts causés par l’eau. Attention cependant : si vous êtes entré volontairement dans une rue inondée et que cela a ensuite causé des dégâts à votre voiture, vous pourriez ne pas être couvert car la mini omnium couvre uniquement la montée des eaux.

Vous avez une assurance omnium complète

Les assurances full omnium couvrent à la fois les dégâts subis par les véhicules en stationnement et ceux qui ont été endommagés sur la route. Le montant versé dépend de votre contrat : vous recevrez soit un montant équivalent à la valeur de la voiture, soit un montant suffisant pour racheter un véhicule similaire. Si votre voiture n’est pas déclassée, vous serez indemnisé pour le montant des réparations nécessaires. Certains contrats mettent aussi une voiture de remplacement à votre disposition en attendant que vous ayez à nouveau un véhicule fonctionnel.

Les conditions exactes des dédommagements prévus par votre police d’assurance sont reprises dans votre contrat. Prenez le temps de le relire en détail pour avoir toutes les informations nécessaires à votre situation.

Mon assurance ne me couvre pas : que faire ?

Si votre contrat d’assurance ne couvre pas les dégâts subis par votre voiture, il vous reste plusieurs autres solutions pour financer les réparations ou l’achat d’un autre véhicule.

L’assurance véhicule au repos

L’assurance véhicule au repos est une option qui fait partie de l’assurance habitation. Si vous l’avez souscrite, les véhicules se trouvant dans votre habitation ou à proximité (car-port, parking en rue…) sont couverts et vous avez droit à un dédommagement.

Les aides de l’Etat pour les calamités naturelles publiques

D’ici les prochaines semaines, les communes les plus touchées par les inondations pourront demander la reconnaissance des événements en tant que calamité naturelle publique. La Région Wallonne a déjà annoncé que ce statut serait confirmé au vu du caractère exceptionnel de la situation. Cela signifie que les résidents de ces communes auront droit à des aides de l’Etat. Les conditions pour recevoir ces aides sont les suivantes :

  • Le véhicule est utilisé pour un usage familial ;
  • La voiture a plus de 5 ans ;
  • La voiture n’est pas couverte par une assurance omnium ;
  • La voiture n’était pas protégée par un abri durant les inondations (garage).

Si c’est votre cas, la Région Wallonne interviendra pour un montant allant jusqu’à 12.500€.

Mais attention : pour en bénéficier, vous devez introduire votre demande dans les 3 mois suivant la reconnaissance de la calamité naturelle. Vous ne pouvez envoyer qu’une seule demande, elle doit donc contenir tous vos biens endommagés et pas uniquement votre voiture.

Notre conseil pour mettre toutes les chances de votre côté

Le premier réflexe avant de contacter votre assurance ou d’envoyer votre demande à l’Etat doit être de faire des photos. On le répète souvent, mais c’est réellement indispensable pour prouver la véracité et la gravité de votre situation. Sans preuves, vous avez très peu de chances de recevoir un quelconque dédommagement. Si possible, montrez dans ces photos jusqu’où l’eau est montée dans votre voiture et tous les dégâts qui ont été causés.

Que faire si je ne rentre dans aucune de ces catégories ?

Malgré toutes les aides mises en place, vous ne rentrez dans aucune catégorie et n’avez donc pas droit à une indemnisation ? C’est le cas par exemple si votre voiture a moins de 5 ans et que vous avez un contrat d’assurance RC. Que faire alors pour financer les réparations ou un nouveau véhicule rapidement ?

Dans ce cas, il vous reste la possibilité de demander un prêt :

  • Pour des réparations, vous devrez passer par un prêt personnel. Les meilleures offres commencent à partir de 4,99% et vous pouvez utiliser l’argent pour tous types de dégâts.

  • Pour remplacer votre voiture, vous pouvez demander un prêt auto. Vous en trouverez à partir de 1,49% et vous pouvez utiliser cet argent pour acheter une voiture neuve ou d’occasion de votre choix.

Tout savoir sur l'assurance auto

Publié le 19 juillet 2021

Omnium : est-ce le bon choix pour mon auto ?

Lorsque vous cherchez à assurer votre voiture, vous avez le choix entre plusieurs garanties qui couvrent chacune des dommages différents.

La responsabilité civile est la seule garantie obligatoire, elle ne vous protège pas vous mais les autres usagers. Les garanties non-obligatoires sont celles qui vous protègent ainsi que votre véhicule.

La meilleure manière de protéger votre véhicule est donc de souscrire à la garantie omnium. Mais qu'est-ce que couvre exactement l’omnium, et dans quel cas devrez-vous y souscrire ?

Que couvre la garantie omnium ?

La plupart des compagnies d’assurances proposent deux types d’omnium différentes, la “petite omnium” et la “grande omnium”; La couverture de la grande omnium va regrouper tous les dommages couverts par la mini-omnium, auxquels vont s’ajouter le vandalisme et les dégâts matériels.

- Mini-Omnium Grande Omnium
Bris de vitre Oui Oui
Vol Oui Oui
Heurts d'animaux Oui Oui
Catastrophes naturelles Oui Oui
Vandalisme Oui Oui
Dégâts matériels * Oui Oui

*(ceux que vous infligez de votre fait à votre véhicule par un accident en tort, ou par inattention)

C’est surtout pour les dégâts matériels que la grande omnium a une forte valeur ajoutée : elle vous couvre pour tous les dommages que vous pourriez occasionner vous-même à votre propre véhicule. Cela pourrait être lors d’un accident en tort, si vous heurtez un bas-côté ou un arbre en perdant le contrôle de votre véhicule. C’est la seule possibilité pour être indemnisé en cas de dommage dont vous êtes responsable.

Comment suis-je indemnisé ?

En cas de dommage à votre véhicule, l’indemnisation est indexée sur la valeur du véhicule. Selon votre contrat, il s’agit de la valeur catalogue ou de la valeur facture du véhicule.

Votre contrat indique également comment la dégressivité de la valeur de votre voiture impacte le montant indemnisé. Certaines compagnies proposent de bloquer la valeur du véhicule à l’instant de la date de première mise en circulation du véhicule, pendant 6, 12, 24, 36 mois. L’avantage de ces formules est qu’elles vous permettent d’être remboursé de 100% de la valeur du véhicule pendant la période donnée, puis la valeur diminue, en général de 1% / mois.

Par exemple : vous achetez votre voiture neuve à 30 000€ valeur facture. Vous avez un sinistre total. Selon votre contrat, la valeur de votre véhicule est bloquée pendant 6 mois. Si vous faites le sinistre le 5ème mois, vous serez indemnisé de la totalité des 30 000€. Si vous faites le sinistre le 12ème mois, vous serez indemnisé de la valeur de votre auto, diminuée de 6%, 1% par mois de dégressivité. Vous serez alors remboursé de 28 200€.

Dans quels cas dois-je choisir d’assurer mon auto en omnium ?

Souscrire une omnium est assez coûteux surtout si l’on compare à une assurance qui ne comprend qu’une responsabilité civile (RC) et une protection juridique. Par conséquent, tous les profils de conducteur et tous les types de véhicules n’ont pas forcément intérêt à souscrire une omnium. Voici différents cas pour lesquels c’est intéressant de souscrire à une omnium :

1. Votre auto est neuve

C’est le cas le plus classique, et dans lequel vous avez le plus intérêt à souscrire une omnium.

Si votre auto est neuve, sa perte de valeur commence au début de la période de dégressivité prévue dans votre contrat d’assurance. Par conséquent, si votre véhicule neuf est endommagé ou si vous faites un sinistre à perte totale, vous pouvez potentiellement être indemnisé à 100% de la valeur déterminée avec votre assureur.

Bon à savoir : Il n’est pas conseillé de souscrire une omnium si votre auto a plus de 3 ans, puisqu’elle perd rapidement de la valeur. En effet, l’omnium est une garantie au prix élevé. Nous vous conseillons de calculer le retour sur investissement possible en comparant le prix que vous payez annuellement pour votre assurance et l’indemnisation potentielle en cas de sinistre.

2. Votre auto a beaucoup de valeur

Le prix de la garantie omnium est indexé sur la valeur de la voiture. Cela signifie que plus votre voiture est chère, plus cela vaut le coup de garder l’omnium pendant longtemps : vous serez alors bien indemnisé en cas de sinistre.

Par conséquent, une voiture qui coûte très cher conserve une valeur élevée même après 4 ou 5 années de circulation. Payer pour une omnium reste donc rentable et vous permet d’obtenir une belle indemnisation en cas de sinistre.

Si on continue notre exemple, votre auto de 30 000 € a, au bout de 4 ans, perdu 42% de sa valeur aux yeux de la compagnie d’assurance. Par conséquent, si vous faites un sinistre total, vous êtes indemnisé à hauteur de 17 400€. Si votre auto avait une valeur moindre, vous auriez payé une prime d’assurance élevée pour une indemnisation décevante en cas de problème.

3. Vous n’avez pas de garage

Si vous n’avez pas de garage ou de carpark, votre auto peut être plus facilement victime victime de vandalisme, ou de dommages liés à des raisons naturelles (tempête, grêle..). Ces dommages sont couverts par l’omnium.

4. Vous habitez dans un endroit où le vandalisme est commun

Si vous pensez que votre voiture risque d’être abîmée là où vous habitez, nous vous conseillons de souscrire une omnium.

Attention : la mini-omnium ne couvre pas pour les actes de vandalisme, seule la grande omnium le fait.

Selon votre situation et le véhicule que vous souhaitez assurer, il faut donc prendre en compte les différents critères pour décider si oui ou non une garantie omnium est intéressante pour vous. C’est là que le courtier peut être une bonne idée : son rôle sera de comprendre votre situation et de vous conseiller au mieux pour que vous soyez bien protégé à un moindre coût. L’essentiel, c’est votre sécurité !

Tout savoir sur l'assurance auto

Mis à jour le 19 juillet 2021

Comment calculer un prêt auto ?

Apprenez comment calculer les mensualités et le taux d'intérêt (TAEG) de votre prêt auto et découvrez les simulateurs et outils gratuits à votre disposition.

Pourquoi est-il important de réaliser un calcul de prêt auto ?

Calculer votre prêt auto est indispensable avant de vous engager auprès d’une banque ou d’un courtier. Votre organisme de crédit vous présentera toujours un calcul des mensualités et du taux d’intérêt avant de vous demander de signer.

Calculer votre prêt auto à l’avance vous permet de :

  • Mieux négocier votre emprunt
  • Savoir combien vous pouvez emprunter sans risquer le surendettement
  • Choisir la durée et le montant idéaux pour minimiser le coût de votre crédit

Comment calculer les mensualités de mon prêt auto ?

Les mensualités d’un crédit auto dépendent de plusieurs facteurs :

  • Le véhicule financé : les organismes de crédit proposent des conditions différentes selon le type de véhicule que vous souhaitez acheter : moto, voiture neuve, voiture d’occasion, camping-car…
  • Le montant du prêt auto : plus le montant que vous empruntez est élevé, plus vous payerez d’intérêts puisque ceux-ci sont calculés en pourcentage du montant emprunté.
  • La durée du crédit : plus votre crédit est long, plus vos mensualités seront faibles. Cependant, vous paierez aussi plus d’intérêts au total.
  • Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) : le TAEG représente le coût total de votre crédit, dont les intérêts, les frais de dossier et tous les frais obligatoires complémentaires.

Une fois que vous connaissez tous ces paramètres, vous pouvez réaliser un tableau d’amortissement pour connaître le montant de vos mensualités.

Par exemple, si vous empruntez 10.000€ pour financer votre voiture, vos mensualités seront les suivantes en fonction du taux d’intérêt :

TAEG. 30 mois 36 mois 42 mois 48 mois Offres
1.49% 339.74 € 284,16 € 244,46 € - Voir l’offre
1.89% 338.02 € 282.45€ 242,75 € 214,69 € Voir l’offre
1.95% 341.72 € 286,13 € 246,43 € - -
2.39% 343.61 € 288,02 € 248,32 € 218,54 € Voir l’offre
2.99% 346.18 € 290,59 € 250,89 € 221,12 € Voir l’offre
3.79% 349.61 € 294,02 € 254,33 € 224,57 € -
3.79% 349.61 € 294,02 € 254,33 € 224,57 € -
3.80% 349.66 € 294,06 € 254,37 € 224,61 € -
3.85% 349.87 € 294,28 € 254,58 € 224,82 € Voir l’offre
4.89% 354.33 € 298,74 € 259,06 € 229,31 € Voir l’offre
4.99% 354.75€ 299,17 € 259,49 € 229,75 € Voir l’offre

Ces données sont tirées d’offres réelles de banques et courtiers en Belgique. Cliquez sur les liens proposés dans la colonne « offres » pour découvrir les conditions plus en détail.

Comment calculer le taux d’intérêt de mon crédit auto ?

Le taux d’intérêt effectif global (TAEG) d’un crédit auto comprend :

  • Le taux d’intérêt débiteur
  • Les frais de dossier
  • Les frais supplémentaires éventuels
  • Les frais d’assurance si celle-ci est obligatoire

En Belgique, les organismes de crédit ont l’obligation de vous présenter le TAEG du prêt proposé. Il n’est donc pas nécessaire de le calculer par vous-même.

Les outils pour calculer un prêt auto

Pour calculer en détail votre crédit auto, le plus simple est d’utiliser un outil de simulation. Simulationpret.be vous propose plusieurs types de simulateur :

Calculer votre prêt auto via un simulateur est entièrement gratuit. Vous pouvez réaliser plusieurs simulations pour comparer vos possibilités.

Tout savoir sur le prêt auto