Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent.

Les 3 motifs de refus d'un prêt par les banques

prêt refusé partout belgique

Obtenir votre prêt personnel

Toute demande de crédit est gratuite et sans engagement. 100% en ligne - Réponse immédiate

Prêt personnelPrêt hypothécaire

L'argent, c'est le nerf de la guerre pour tous vos projets ! Mais que faire lorsqu'on demande un prêt auprès d'une banque et que celle-ci nous la refuse ? Et bien, la première étape est de comprendre pourquoi votre demande a été refusée. Ensuite, il s'agit de trouver une solution adaptée à votre situation, pour pouvoir réaliser vos projets.

Envie d'en savoir plus ? On vous dit tout dans cet article !

Pourquoi mon prêt est-il refusé ?

3 raisons principales expliquent un refus de crédit par les banques.

Vous êtes fiché à la Banque Nationale de Belgique

Avant d'octroyer un nouveau crédit personnel ou hypothécaire, les organismes prêteurs sont obligés de consulter la Centrale des Crédits aux Particuliers (CCP), une branche de la Banque Nationale de Belgique.

L'objectif de la Centrale des Crédits est de lutter contre le surendettement. Elle répertorie tous les retards de remboursement de 3 mois ou plus. Si vous êtes enregistré sur la liste noire de la CCP, votre prêt sera refusé partout en Belgique.

Si vous avez plus de 1000€ de dettes non remboursées, la loi interdit aux organismes de crédit de vous prêter de l’argent (article 77 §2 du livre VII du Code de droit Économique).

Vous n’avez pas un bon profil d'emprunteur

C'est bien connu, les banques n'apprécient pas les profils instables. Les profils jeunes (moins de 25 ans), sans emploi, sans garant et sans patrimoine sont considérés comme très risqués par les banques. D'autres critères pour l'octroi de prêts entrent en jeu, comme le nombre d'enfants à charge, le revenu net et la capacité d'épargne.

Profil apprécié par les banques Profil jugé risqué par les banques
Expérimenté, plus de 25 ans Jeunes (moins de 25 ans)
Situation financière stable / niveau de vie suffisant / CDI Sans emploi / situation instable / intérim / CDD / revenus insaisissable
Bien entouré / garanties solides / Apport personnel minimum Sans garant / sans co-emprunteur / sans apport personnel
Bonne capacité d’épargne avec idéalement un patrimoine Sans patrimoine
Un projet cohérent Projet incohérent avec son budget
Peu ou pas de défauts de paiement par le passé Surendettement (présent ou passé)

Si la majorité de ces voyants ne sont pas au vert, les établissements de crédit auront du mal à vous accorder un emprunt. Notez que les bons profils d'emprunteurs ont une stabilité professionnelle, des revenus élevés et une bonne capacité à épargner.

Même si vous avez un bon profil, les prêteurs considèrent qu’il est risqué d’octroyer un crédit moins de 6 mois après avoir souscrit votre dernier emprunt. Mieux vaut attendre un peu pour éviter les refus.

Votre budget n'est pas adapté à votre demande

Avant de vous accorder un crédit, l'organisme financier doit examiner votre profil et vos revenus.. Votre reste à vivre (l’argent qu’il vous reste après avoir remboursé vos crédits et payé vos charges) doit être suffisant pour conserver votre niveau de vie actuel. Pour éviter un refus de prêt par la banque, il faut donc que votre taux d’endettement soit raisonnable..

La plupart des prêteurs acceptent un taux d’endettement de 33% maximum.

Je simule ma capacité d’emprunt

Que faire si votre prêt est refusé ?

Votre demande de prêt personnel ou hypothécaire a été refusée par la banque ? Voici quelques solutions qui s'offrent à vous.

Améliorer sa situation financière

La première des choses à faire est d'améliorer votre situation financière. Cherchez à augmenter vos revenus, limiter les dépenses inutiles et augmenter votre capacité d'épargne pour éventuellement l’utiliser en apport personnel sur un projet immobilier. Cela va de soi, mais évitez aussi d'être à découvert.

Pour être plus fiable aux yeux du banquier, vous pouvez choisir un co-emprunteur avec une meilleure situation financière que la vôtre. Sollicitez vos parents, vos grands-parents ou vos proches.

Revoir sa demande à la baisse

Si votre prêt a été refusé à cause d'un taux d'endettement trop élevé, n'hésitez pas à réduire le montant demandé pour demander à votre courtier ou banque quel est le montant maximum sur lequel ce dernier est prêt à vous accompagner. Si vos capacités de remboursement sont limitées, la solution est de demander un montant plus raisonnable.

Pour trouver le montant idéal pour votre prêt et les mensualités induites, utilisez des simulateurs :

Nos simulateurs sont gratuits et sans engagement.

Consulter d’autres organismes de crédit

Un organisme de crédit a refusé votre demande ? Il ne faut pas baisser les bras pour autant. Il suffit parfois simplement de vous adresser à un autre prêteur pour obtenir une réponse positive.

Votre demande de prêt est refusée partout en Belgique ? Consultez nos ressources ci-dessous pour trouver des solutions :


Quelque chose à ajouter ?

COACHING : Réussissez votre 1er achat

Besoin de plus de clareté et/ou d’accompagnement sur votre projet immobilier ? Notre programme de coaching vous guide pas à pas vers l’accélération et l’accomplissement d'un projet réussi. 🔑


Je réserve mon 1er coaching

Les articles sur le même sujet

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer
Office 2