Le guide pour acheter votre voiture d'occasion en Belgique

Découvrez à quoi faire attention avant d'acheter votre voiture d'occasion, vos possibilités de financement et les démarches obligatoires en Belgique.

Voiture d’occasion ou voiture neuve ?

Vous hésitez encore entre une voiture neuve et une voiture d’occasion ? Voici les avantages et les inconvénients de ces deux options pour vous aider à faire votre choix.

- Voiture neuve Voiture d’occasion
Avantages Prêts avantageux et taux d’intérêt bas ~ Facile à revendre Prix abordable
Inconvénients Prix élevé Plus de maintenance ~ Se dévalue rapidement

Vous voulez en savoir plus sur l’achat d’une voiture neuve ? Découvrez la procédure en Belgique dans notre article

Quelle voiture d’occasion choisir en 2021 ?

Pour bien choisir votre voiture d’occasion, voici quelques critères à évaluer :

  • Ce modèle de voiture se dévalue-t-il rapidement ? Une voiture qui se dévalue vite vous rapportera moins lorsque vous la revendrez dans quelques années.

  • Ce modèle est-il populaire ? Si votre voiture a la cote, vous pourrez la revendre assez facilement lorsque vous serez prêt à changer de modèle.

  • Quelle est la consommation de la voiture ? Une voiture pas chère mais qui consomme beaucoup aura un coût important sur le long terme.

  • La voiture est-elle polluante ? Si votre voiture pollue beaucoup, vous devrez payer une taxe de mise en circulation élevée (la taxe éco-malus). A l’inverse, si la voiture consomme peu, vous pourrez obtenir un avantage financier (éco-bonus).

Où acheter votre voiture d’occasion ?

Pour acheter votre voiture d’occasion, vous avez deux possibilités : vous tourner vers un professionnel ou un particulier.

- Professionnel Particulier
Avantages Garantie contre les vices cachés Prix avantageux ~ Pas de TVA à l’achat
Inconvénients Prix plus élevé Pas de garantie en cas de vice caché ou de défaut

Comment financer votre voiture d’occasion ?

Pour financer votre voiture d’occasion en Belgique, vous avez 3 possibilités : le financement par fonds propres, le prêt auto d’occasion et le prêt entre particuliers.

Le financement par fonds propres

La première option est de financer la voiture avec votre épargne. C’est l’option la moins chère, car vous n’aurez pas à payer d’intérêts ou de frais de dossier.

Même si vous avez les fonds nécessaires pour payer votre voiture entièrement par vous-même, ce n’est pas toujours la meilleure solution : mieux vaut parfois emprunter pour conserver un matelas de sécurité.

Le prêt voiture d’occasion

Vous pouvez aussi faire appel à une banque ou un courtier pour financer votre voiture avec un prêt auto d’occasion. Ses conditions avantageuses vous permettent d’emprunter avec un taux d’intérêt faible et des frais réduits.

Le prêt auto entre particuliers

Le prêt auto entre particuliers vous permet de financer votre voiture d’occasion sans passer par une banque. Des particuliers vous prêtent de l’argent via l’intermédiaire d’une plateforme comme Mozzeno et vous les remboursez via cette plateforme. Les taux sont cependant plus élevés que ceux des prêts bancaires classiques.

Le prêt via une plateforme de crypto-monnaies

Vous possédez des crypto-monnaies ? Les plateformes comme Celsius, Salt, Abra ou Nexo vous proposent d'emprunter de l'argent en mettant vos crypto-monnaies en garantie. Cette alternative vous permet d’emprunter sans passer par le système bancaire.

Découvrez toutes les solutions de financement auto en Belgique

À quoi faire attention avant d’acheter une voiture d’occasion ?

Avant d’acheter une voiture d’occasion, soyez très attentif pour éviter les vices cachés. Une voiture en mauvais état qui demande de lourdes réparations peut vous revenir plus cher qu’un véhicule neuf !

Faites toujours un essai test avant d’acheter une voiture d’occasion. N’hésitez pas à poser toutes vos questions au vendeur pour vous assurer que la voiture n’a pas été impliquée dans un accident.

La checklist des vérifications à faire avant d’acheter une voiture d’occasion

  • Les vitres : faites descendre et remonter toutes les vitres de la voiture. Elles doivent fonctionner sans à-coups et s’insérer parfaitement dans les jointures.

  • Les joints : tous les caoutchoucs de la voiture doivent être en bon état et parfaitement positionnés. Dans le cas contraire, vous risquez d’avoir des fuites d’eau à l’intérieur de la voiture lors de la prochaine pluie.

  • Les pneus : tous les pneus doivent être parfaitement identiques et présenter une usure régulière.

  • La rouille : des traces de rouille sur le pot d’échappement, les portes ou les vitres sont généralement mauvais signe.

  • La direction : lors de votre essai test, lâchez le volant quelques instants sur une ligne droite dans un lieu peu fréquenté. Le volant doit maintenir la direction. S’il tire à droite ou à gauche, cela témoigne d’un mauvais alignement de l’axe, ce qui est un défaut grave.

  • La peinture : une peinture toute fraîche peut cacher les marques d’un accident ou de grosses réparations récentes.

  • Le compteur : si les chiffres du compteur sont mal alignés, il a probablement été trafiqué.

  • L’humidité : observez l’intérieur de la voiture pour déceler toute trace de moisissures ou d’humidité.

  • Le tableau de bord : au démarrage de la voiture, vérifiez que tous les voyants du tableau de bord s’allument, et qu’aucun voyant problématique ne reste allumé une fois que vous roulez.

  • Les commandes : passez en revue les clignotants, la caméra de recul, les feux, et toutes les commandes de la voiture pour vérifier leur bon fonctionnement.

  • La climatisation : allumez l’air conditionné pour vérifier qu’il fonctionne correctement et que les filtres ont été changés.

  • Les fuites : ouvrez le capot et soyez très attentif à toute trace de fuite. Des niveaux bas, des traces blanches ou des suintements étranges sont des signaux d’alarme à ne pas négliger.

  • La boite de vitesse : vérifiez que l’embrayage et la boite de vitesse fonctionnent de manière normale.

  • Les fumées d’échappement : la voiture ne doit pas émettre de fumées d’échappement fortes ou bleutées.

Notre astuce: faites-vous accompagner par un mécanicien lors de votre inspection et essai test de la voiture. Il pourra immédiatement vous avertir si le véhicule est en mauvais état.

N’oubliez pas de vérifier le niveau d’émission du véhicule : s’il pollue beaucoup, vous devrez payer un « malus écologique » en plus de la taxe de mise en circulation, qui peut s’élever à plusieurs milliers d’euros.

Acheter une voiture d’occasion en Belgique : les démarches

Voici toutes les étapes de la procédure d’achat d’une voiture d’occasion en Belgique.

1. Négociez le prix

N’hésitez pas à négocier le prix de la voiture d’occasion avec votre vendeur. Pour obtenir la meilleure offre finale, ne vous montrez pas trop pressé et examinez soigneusement le véhicule. Les pneus sont usés ? Demandez une ristourne. Le véhicule est difficile à vendre ? Le vendeur sera plus enclin à vous faire une réduction pour s’en débarrasser. Avec un peu de patience et de bons arguments, vous pouvez facilement gagner plusieurs centaines d’euros sur le prix du véhicule.

2. Munissez-vous des documents nécessaires

Le vendeur doit vous transmettre plusieurs documents lors de l’achat :

  • La facture d’achat d’origine (+ une nouvelle facture si vous achetez chez un professionnel)

  • Le formulaire rose de demande d’immatriculation du véhicule accompagné d’une attestation du contrôle technique

  • Le certificat de visite du contrôle technique

  • Le certificat de conformité du véhicule

  • Le certificat pour l’installation LPG (si votre véhicule en est équipé)

  • Le rapport occasion reçu après le contrôle technique

  • Le CAR-PASS (document officiel indiquant le kilométrage du véhicule)

3. Procédez au paiement

Payez votre véhicule par transaction bancaire plutôt qu’en liquide pour avoir une preuve de votre paiement et éviter les litiges par la suite. Lors du paiement de votre véhicule, vous devrez aussi payer plusieurs taxes :

  • La TVA de 21% si votre vendeur est un professionnel

  • La taxe de mise en circulation (de 0€ à 5000€ selon le véhicule)

  • L’éco-malus si votre voiture produit plus de 146 gr de C02 par kilomètre (de 100€ à 2500€ selon le niveau de pollution du véhicule)

  • La taxe de circulation (80€ à 2.200€ par an)

4. Immatriculez votre véhicule

Inscrivez-vous à la DIV (Direction à l’Immatriculation des Véhicules pour recevoir votre plaque.

5. Assurez votre voiture

L’assurance auto RC est obligatoire en Belgique. Voici comment choisir et souscrire votre assurance auto en Belgique

Que faire si votre voiture d’occasion présente un vice caché ?

Vous tombez en panne peu de temps après l’achat de votre voiture d’occasion ? Si vous l’avez achetée chez un professionnel, vous pouvez vous retourner contre le vendeur si :

  • La panne survient à cause d’un défaut présent avant l’achat
  • Ce défaut à été volontairement dissimulé par le vendeur (on parle de vice caché)

Si c’est le cas, la garantie des vices cachés entre en œuvre et le vendeur est responsable de réparer les dégâts. Dans certains cas, vous pouvez même annuler la vente et obtenir un remboursement.

Si votre vendeur est un particulier, il n’est pas obligé de vous proposer une garantie. Si la garantie n’est pas inscrite au contrat, vous ne pouvez pas vous retourner contre lui.

Pour demander un dédommagement, informez votre vendeur, puis faites appel à un expert automobile pour prouver l’existence du vice caché. Si vous ne trouvez pas de solution à l’amiable avec le vendeur, vous pourrez recourir au tribunal.

Tout savoir pour acheter votre voiture d’occasion

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer