Les garanties et les assurances d’un prêt personnel

Dans le cadre d’un contrat de prêt personnel, l’organisme prêteur cherche toujours des moyens pour se prémunir des impayés. Dans la pratique, certains établissements invitent l’emprunteur à souscrire à des garanties ou à une assurance. L’une ou l’autre leur permettra en effet de couvrir les dettes de l’emprunteur envers eux dans le cas où ce dernier serait dans l’impossibilité ou l’incapacité de les rembourser. Dans cette rubrique, nous vous informons sur tout ce qu’il faut savoir sur les garanties et les assurances en matière de prêt personnel.


Les garanties du prêt personnel

Pour les garanties, vous aurez le choix entre trois formes :

  • La caution

La caution est un contrat par lequel une personne physique ou un organisme financier s’engage à assurer le remboursement de la dette de l’emprunteur au cas où celui-ci serait dans l’impossibilité de le faire. Ici, deux schémas peuvent se présenter selon que l’on est en présence d’une caution simple ou d’une caution solidaire. Pour le premier, l’établissement de crédit ou la banque va tout d’abord s’adresser à l’emprunteur pour le remboursement de ce qu’il lui doit. C’est seulement après avoir constaté qu’il est défaillant que l’organisme prêteur va se tourner vers la caution afin de demander le remboursement du prêt. En revanche, pour la caution solidaire, le prêteur peut directement se tourner vers la caution au cas où l’emprunteur ne pourrait pas rembourser le prêt.

  • Le gage ou le nantissement

Certains organismes prêteurs obligent les emprunteurs à déposer un gage ou un nantissement comme garanties pour le prêt personnel. Pour le gage, l’emprunteur peut mettre comme garantie un bien qu’il ne peut plus revendre jusqu’à ce qu’il ait fini de rembourser le prêt. Le nantissement concerne par contre certains biens comme une assurance vie ou des actions dans une société. Que ce soit dans l’un ou dans l’autre cas, l’organisme saisit les biens mis en gage si jamais l’emprunteur n’arrive pas à rembourser son prêt personnel. 


Les assurances du prêt personnel

Cette assurance n’est pas obligatoire, mais sa souscription est fortement conseillée par les organismes emprunteurs, surtout si le montant du crédit que vous demandez est important. Cette assurance est notamment utile pour assurer le remboursement du prêt au cas où vous décéderiez ou subiriez une invalidité ou un arrêt de travail prolongé qui vous empêche de vous en acquitter. Il en est de même pour une invalidité temporaire totale de travail. Votre assureur qui se chargera de rembourser le prêt à votre place.

Néanmoins, il existe certaines restrictions pour ce dernier cas. En effet, l’assureur ne prendra en charge le remboursement de la dette que durant la durée de l'arrêt de travail. Après, vous devez continuer à le rembourser vous-même. Par ailleurs, il y a aussi ce que l’on appelle une assurance perte d’emploi. Comme son nom l’indique, elle permet de se protéger contre une éventuelle perte d’emploi à l’avenir et offre par conséquent à l’emprunteur de toujours s’acquitter du remboursement de son prêt personnel quand il n’a plus d’emploi (sauf pour cause de démission ou de licenciement pour faute professionnelle).

Enfin, bien que les garanties et les assurances ne soient pas obligatoires (du moins chez certains établissements), il est toujours recommandé d’en souscrire une. C’est mieux pour votre sécurité et santé financière !


Comparer les prêts et économisez sur votre emprunt

Comparer les prêts c'est aussi agir en tant que consommateur averti. C'est aussi emprunter moins cher et au meilleur taux.

Comparer

Articles

Voir tous les articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.