Le guide pour investir dans un kot étudiant

Prêt hypothécaire

Vos enfants suivent des études supérieures ou vont bientôt entrer à l’université et vous vous demandez si acheter un kot est un investissement rentable ? Voici tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter un logement étudiant en tant qu’investissement locatif.

Pourquoi investir dans un kot ?

Beaucoup de parents songent à un moment ou l’autre à acheter un kot étudiant pour que leurs enfants puissent suivre leurs études sans payer de loyer. En effet, une fois leur cursus terminé, le logement peut être mis en location, ce qui permet de récupérer l’argent investi.

D’autres choisissent d’investir leur épargne dans des kots uniquement pour des raisons financières : en effet, les logements étudiants sont en forte demande, et puisque les baux sont de courte durée (10 ou 12 mois la plupart du temps), vous pouvez changer de locataire facilement en cas de problème.

Quel budget prévoir pour acheter un logement étudiant ?

Il faut compter environ 90.000€ à 120.000€ pour acheter un studio étudiant en Belgique. Pour les kots qui font partie de résidences étudiantes, le prix peut être encore plus élevé. Certaines villes, comme Bruxelles ou Anvers, sont aussi plus chères car plus populaires auprès des étudiants.

Si vous souhaitez investir dans un appartement à plusieurs chambres pour proposer un kot en colocation, visez plutôt 200.000€ à 250.000€.

Est-il intéressant financièrement d’investir dans un kot ?

Avec le prix des loyers étudiants qui ne cesse de monter, acheter un kot pour ses enfants devient de plus en plus intéressant. En effet, en fonction de la ville où ils choisissent d’étudier, vous paierez entre 20.000€ et 30.000€ de loyer au total pour 5 années d’études. Un montant conséquent, surtout si vous avez plusieurs enfants. En effet, avec une moyenne de 25.000€ par enfant pour 3 enfants, cela vous reviendrait à 75.000€ dépensés en loyer.

En achetant un kot, en revanche, vous n’avez aucun loyer à payer et pouvez même rentabiliser cet investissement en le louant par la suite.

Il est possible de mettre le kot au nom de vos enfants si vous souhaitez qu’ils puissent bénéficier de votre investissement sans devoir le partager dans votre héritage. Vous pouvez alors choisir entre un régime d’usufruit/nue-propriété ou donner directement la pleine propriété du bien à vos enfants.

À combien s’élèvent les loyers étudiants en Belgique ?

Voici les loyers minimum et maximum des kots dans les principales villes étudiantes en Belgique :

Site universitaire Loyer minimum Loyer maximum
Louvain 131€ 326€
Mons 162€ 381€
Liège 195€ 290€
Bruxelles 220€ 502€
Anvers 230€ 381€
Namur 285€ 320€

Source : graphique réalisé pour l’année scolaire 2022-2023 par la RTBF sur base des données de KULeuven, UCLouvain, ULG, UA, UMons, UNamur, UGent

Les différents types de logements étudiants

Il existe plusieurs types de logements étudiants dans lesquels vous pouvez investir :

  • Le studio individuel : un studio une pièce où l’étudiant vit seul.
  • La colocation : un appartement ou une maison à plusieurs chambres que 2 à 6 étudiants se partagent.
  • La résidence étudiante : un studio au sein d’une résidence spécifiquement construite pour les étudiants et entièrement gérée par le promoteur.

Les meilleures villes où investir dans un kot en Belgique

Voici les villes les plus intéressantes pour acheter un kot étudiant :

  • Bruxelles : c’est la ville la plus chère, mais aussi la plus fréquentée puisque c’est là qu’on retrouve un cinquième des étudiants du pays.
  • Louvain-La-Neuve : la cité piétonne est peuplée à 50% d’étudiants. Vous êtes donc certain de trouver des locataires facilement.
  • Mons : le rendement des kots est assez intéressant à Mons, ville où l’immobilier est bon marché et les loyers étudiants sont relativement élevés.

N’oubliez pas de tenir compte du lieu où vos enfants souhaitent étudier et sur quelle durée avant d’investir dans un kot.

Comment financer l’achat d’un kot ?

Très peu de personnes ont suffisamment de fonds propres pour financer un tel investissement en une fois. Heureusement, il existe une formule efficace pour financer un kot étudiant : le prêt hypothécaire. Avec un apport personnel obligatoire minimum à 20%, ce crédit vous permet d’étaler vos paiements sur la durée qui vous correspond le mieux.

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
voir tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer