Comment financer l'installation d'une pompe à chaleur en Belgique ?

La pompe à chaleur est un système qui prélève les calories de l'extérieur afin de les utiliser pour chauffer votre logement et l'eau sanitaire de votre maison. C'est un système écologique, rentable financièrement et pour lequel vous pouvez obtenir des primes facilitant son installation.


Pourquoi installer une pompe à chaleur ?

Ce système de chauffage utilise des calories gratuites présentes dans l'air, le sol ou l'eau afin de les rediriger vers votre intérieur. La pompe à chaleur est très respectueuse de l'environnement puisque vous ne consommez qu'un peu d'électricité pour la faire fonctionner, mais aucun combustible contrairement aux chaudières à gaz ou au mazout.

Il existe aussi des pompes à chaleur réversibles permettant d'évacuer les calories vers l'extérieur et jouant alors le rôle, en été, de rafraîchisseur d'air. Vous pouvez constater d'emblée que c'est aussi une bonne façon de faire des économies à moyen terme.

On considère que la pompe à chaleur consomme jusqu'à cinq fois moins d'énergie qu'une chaudière classique et qu'elle est rentabilisée en trois ans en moyenne. Cela peut aller plus vite si vous obtenez des primes diminuant le prix d'achat et d'installation. Selon votre région et vos revenus ces primes diffèrent.


Quelles primes pour l'achat d'une pompe à chaleur à Bruxelles

Il existe plusieurs aides financières couvrant une partie des frais de mise en place d'une pompe à chaleur, selon son type. Les pompes à chaleur pour le chauffage de l'air sont éligibles à une prime allant de 4250 à 4750 euros, selon le demandeur et sa catégorie. Cette somme ne doit cependant pas dépasser 50 % du prix total. L’une des conditions est que l'installateur doit être certifié RESCERT pour que votre dossier puisse être accepté.

Une prime différente, mais comportant les mêmes conditions de catégorie du demandeur et de limite de 50 % du prix, existe pour les pompes à chaleur air-eau chauffant l'eau sanitaire d'un logement. Celle-ci est de 1400, 1500 ou 1600 euros, selon la personne. Il est à noter que contrairement à d'autres aides énergétiques, il n'y a pas de condition spécifique d'ancienneté du bâtiment pour en bénéficier : elles s'appliquent aussi sur les bâtiments neufs.

Pour financer le reste de l'installation vous pouvez demander un prêt vert Bruxellois au taux intéressant de 0 à 2 % et allant jusqu'à 25.000 euros.

Attention, pour être admissible à la prime, vous devez choisir un installateur certifié


Les aides financières pour les pompes à chaleur en région wallonne

Il est possible d'obtenir 1500 euros de prime pour l'installation d'une pompe à chaleur pour le chauffage ou pour le chauffage et l'eau en Wallonie. Les conditions sont relativement simples : cette prime ne doit pas dépasser 70 % du prix de l'installation et le matériel doit répondre au cahier des charges prévu pour les primes énergie.

Vous ne pourrez cependant pas diminuer le prix de la pose en faisant les travaux vous-même puisque ceux-ci doivent être réalisés par un entrepreneur pour être éligible à l'aide. Pour une pompe à chaleur uniquement pour l'eau chaude, la prime est de 750 euros avec les mêmes conditions d'octroi.

La région Wallonne propose des prêts appelés Ecopack pour les demandeurs de plus de 18 ans, ayant un revenu imposable de moins de 97700 euros sur l'année N-2. Ces prêts ont un taux de 0 %.


Les incitants financier pour les pompes à chaleur en Flandres

Dans cette région les aides sont légèrement plus complexes et diversifiées. Elles sont spécifiques à chaque type de pompe. La prime la plus importante concerne les pompes sol-eau qui captent les calories dans la terre.

Ce type de pompe géothermique donne accès à une prime allant jusqu'à 4800 euros, selon certaines conditions. Les pompes pour l'eau chaude sanitaire seule donnent droit à une aide jusqu'à 1800 euros. Celle-ci descend à 960 euros si le système est couplé à une chaudière à gaz. Enfin elle est de 360 euros pour les pompes air-air. Une partie de chaque prime est conditionnée par le raccordement au réseau électrique ayant un tarif exclusif de nuit. Si ce n'est pas votre cas, elles sont alors légèrement inférieures.

Elles sont en revanche doublées si vous remplacez un système de chauffage électrique installé avant 2006, ainsi que pour les habitations dans les zones non raccordées au gaz naturel. Attention, elles ne peuvent pas dépasser 40 % du prix total du matériel et de l'installation. Pour compléter ces aides, il existe des offres de prêt énergie ou des "crédits verts" avec des taux plus bas pour financer les équipements énergétiques plus écologiques.


Tout savoir pour sur les financements de rénovation

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer