Les 7 aides pour investir dans l’immobilier en Belgique

Prêt hypothécaire

Vous souhaitez investir votre épargne dans une seconde résidence ou un logement locatif ? Voici les aides financières proposées par l’État belge et les conditions pour y avoir droit.

Les déductions fiscales sur les prêts hypothécaires

Si vous financez votre seconde résidence avec un prêt hypothécaire, vous avez droit à une réduction d’impôt chaque année durant toute la durée du crédit.

En effet, les primes d’assurance solde restant dû que vous versez sont considérées comme de l’épargne à long terme et peuvent être déduites de vos impôts.

Cet avantage vous donne droit à une déduction de 30% du montant total des primes versées durant l’année. Vous pouvez comptabiliser au maximum 2350€ de primes d’assurance par an, ce qui veut dire que votre avantage fiscal maximal est de 705€ chaque année.

Le gouvernement envisage de supprimer cet avantage lors de la réforme fiscale de fin décembre 2022. Si cette mesure est adoptée, tous les prêts souscrits à partir de 2024 pour une résidence secondaire ne pourront plus bénéficier de déductions fiscales. Cela ne change rien pour les prêts conclus avant cette date.

Les aides en Wallonie pour les propriétaires de logements sociaux

La Wallonie propose différentes aides aux propriétaires de logements mis en location via une institution de logement social, comme le CPAS, l’AIS ou la Commune. Si c’est votre cas, vous pouvez obtenir un soutien financier via les initiatives suivantes.

Vous trouverez toutes les informations concernant ces aides sur le site du Fonds du Logement de Wallonie.

L’aide à la rénovation des étages inoccupés

Vous êtes propriétaire d’un logement inoccupé situé à l’étage d’un immeuble dont le rez-de-chaussée est loué à un commerçant ? Vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro ainsi que de primes spécifiques pour les travaux liés aux performances énergétiques et à l’accessibilité du logement.

L’aide à la rénovation des logements insalubres

Si votre bien immobilier a plus de 15 ans et que vos revenus ne dépassent pas 97.700€, vous pouvez demander un prêt à taux zéro afin de réaliser des rénovations pour que le logement respecte les conditions minimales de salubrité en Wallonie, comme par exemple la rénovation de la toiture, l’élimination de champignons ou l’adaptation du logement à un handicap. Ce crédit peut aller de 1.000€ à 60.000€ et doit être entièrement remboursé avant vos 75 ans.

Si vous bénéficiez de cette aide, vous devez confier la gestion du logement à une agence sociale pendant au moins 9 ans.

Les aides à Bruxelles pour les propriétaires bailleurs

À Bruxelles, les propriétaires bailleurs ont aussi droit à des primes pour la rénovation de leur logement.

Les primes à la rénovation

Les primes rénovation et énergie de la région Bruxelles-Capitale vous permettent d’obtenir une aide correspondant à entre 15% et 35% du montant de vos travaux.

Vous trouverez toutes les informations concernant ces primes sur le site Renolution Brussels.

Les aides en Flandre pour les propriétaires de logements

La Flandre ne propose pas d’aides pour acheter une seconde résidence, mais vous pouvez obtenir un soutien financier si vous y réalisez certains travaux.

Les Primes Rénovation

La région flamande propose une aide financière aux personnes qui investissent dans la rénovation énergétique d’un logement situé en Flandre. Par exemple, si vous isolez le toit ou installez une nouvelle chaudière dans votre logement locatif, vous pouvez obtenir un dédommagement dont le montant dépend du type de travaux réalisés et de vos revenus.

La déduction fiscale pour les bailleurs sociaux

Vous faites louer votre bien via une agence de logement social pendant au moins 9 ans ? Vous avez droit à une déduction fiscale en rénovant le bâtiment. En fonction de vos revenus et des travaux réalisés, vous pouvez déduire de vos impôts jusqu’à 45% des coûts de vos rénovations avec un maximum de 1200€ pendant 9 ans.

Cet avantage fiscal n’existe plus depuis 2019. Si vous avez réalisé vos travaux en 2018 ou avant, vous pouvez toujours en bénéficier.

La déduction fiscale pour les logements économes en énergie

Pour favoriser les rénovations énergétiques, la Flandre offre une réduction d’impôts aux propriétaires de bâtiments économes en énergie. Cet avantage prend la forme d’une réduction du précompte immobilier (-50% ou -100% selon votre situation) pendant 5 ans si le bâtiment affiche un score PEB suffisant. La limite acceptée dépend de l’année des dernières rénovations : par exemple, les logements rénovés en 2022 doivent atteindre le score E60 au minimum tandis que les logements rénovés en 2018 doivent atteindre le score E90.

Découvrez plus d’astuces dans notre guide complet pour faire son premier investissement locatif

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
voir tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer