5 questions à se poser avant de demander un prêt personnel

Envie de changer de voiture, faire un voyage ou des travaux dans votre habitation ? Pour financer les projets de la vie courante, le prêt personnel apparaît comme une solution intéressante. Le prêt personnel aussi appelé crédit à la consommation ou prêt à tempérament, se présente comme un prêt pour lequel l’organisme de prêt ne vous demandera pas de justifier le but du crédit. Vous pouvez utiliser librement l’argent ainsi prêté !

Les avantages d’un prêt à tempérament sont multiples : pas de justificatif à donner sur l’utilisation de l’argent, des mensualités fixes de remboursement, une durée de crédit que vous avez défini. Avant de demander une aide de financement pour un prêt personnel, il convient néanmoins de se poser certaines questions :


1- Puis-je bénéficier d’un crédit personnel ?

Possédez-vous d’autres crédits à la consommation ? Quelles sont vos capacités de remboursement ? Pour éviter les problèmes de surendettement, il est important de faire un bilan objectif de ses finances personnelles et les organismes de crédit exigent certaines garanties avant de vous octroyer un crédit à la consommation : il s’agit d’une preuve de revenus suffisants, ainsi qu’un historique de crédit sans incident de paiement (c'est-à-dire aucun fichage négatif auprès de la Banque Nationale de Belgique).


2- Quel montant de crédit ?

Le prêt à tempérament permet d’emprunter une somme d’argent qui oscille entre 1 250 € et 100 000 €. Cette souplesse dans la demande de crédits, vous permet de financer un partie ou l’intégralité du projet qui vous tient à cœur.


3- Comment obtenir le meilleur taux ?

La réponse qui vient à l’esprit est assez simple : il faut comparer les offres des organismes prêteurs, banquiers et courtiers ! Toutefois, il convient de rappeler que le prêt personnel est un crédit à taux fixe. Le taux dépend notamment du montant emprunté, de la durée de l’emprunt et du taux de l’usure. Il est toujours exprimé sous la forme d’un taux annuel effectif global (TAEG) qui :

comprend : - Le taux d’intérêt, appelé taux de base ou taux nominal - Les frais éventuels : commission, frais d’inscription, frais de dossier, coût de l’assurance si celle-ci est obligatoire,…


4- Quelle durée de crédit ?

Cette question n’est pas anodine et va vous impliquer sur toute la durée du prêt personnel. En effet, la durée du crédit a un impact direct sur les mensualités à rembourser. Plus vos mensualités seront importantes plus la durée du crédit sera courte et plus le coût du prêt sera faible. Ce qui in fine va également jouer sur le taux d’intérêt. Il est donc important de se poser cette question, simulez le même montant avec différentes mensualités (12, 18, 24, 36, 48, 60, 72, 84 mois) et comparez les taux !


5- Que ce passe t-il si je n’arrive plus à rembourser ?

Un incident de paiement caractérisé correspond à 2 échéances mensuelles non payées et non régularisées. Si vous sentez que vous n'êtes plus en mesure d'honorer vos échéances, prenez les devants et contactez votre organisme de crédit. Cela vous permettra peut-être de trouver un arrangement à l'amiable comme le rééchelonnement de votre dette. L'organisme prêteur peut aussi vous mettre en demeure de payer et peut-être même vous assigner en justice pour recouvrer l'intégralité de son dû.

Pour éviter d’en arriver à cette situation, certaines assurances peuvent prendre le relais en cas de perte d’emploi, de longue maladie ou autres.


Comparer les prêts et économisez sur votre emprunt

Comparer les prêts c'est aussi agir en tant que consommateur averti. C'est aussi emprunter moins cher et au meilleur taux.

Comparer

Articles

Voir tous les articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.