Renégocier son prêt immobilier

Si beaucoup de gens décident de renégocier leur prêt immobilier, c’est qu’il y a bel et bien des avantages. Cependant, ne prenez pas votre décision avant d’avoir réalisé une étude approfondie car cette opération n’est pas toujours rentable. Cet article vous aide ainsi à mieux comprendre le déroulement de ce processus ainsi que ses avantages.

Les avantages de renégocier un prêt immobilier

On renégocie son prêt immobilier tout simplement afin de profiter d’un meilleur taux. Quand les gens constatent que les taux pratiqués à l’heure actuelle sont attractifs par rapport à celui de leur crédit, ils n’hésitent pas à contacter leur banque pour renégocier leur prêt. Quant aux banques et aux organismes financiers, ils acceptent souvent de renégocier le prêt pour éviter que leurs clients partent chez un concurrent.

Grâce à une renégociation de prêt, le taux va être diminué ce qui implique à son tour la réduction du montant des mensualités pour le reste de la durée de remboursement.

En renégociant votre crédit, vous conservez votre contrat de prêt initial. Vous n’avez donc pas à penser aux frais de nouvelle garantie ni aux indemnités de remboursement anticipé. Par contre, cela vous demande de payer à nouveau des frais de dossier pouvant atteindre 250 euros. Votre demande de renégociation de prêt va être prise en compte rapidement par la banque vu qu’elle vous connait déjà. Elle rédige tout simplement un avenant circonscrit pour réviser la durée de remboursement, le taux d’emprunt et le montant des mensualités.

Bref, le coût d’une renégociation de prêt est moins élevé que celui d’un rachat.

Même lors d’une renégociation, vous devrez fournir tous les justificatifs demandés par votre banque, dont vos preuves de revenus et vos charges actuelles. Les démarches peuvent prendre plusieurs semaines.

Différence entre renégociation de prêt et rachat de crédit

Attention à ne pas confondre ces deux processus : la renégociation de prêt se déroule auprès de votre banquier ou courtier, tandis que le rachat de crédit prend place auprès d’une autre banque ou un autre courtier en crédit.

Comment renégocier un prêt immobilier ?

Pour renégocier un prêt immobilier, il vous suffit de contacter votre banquier ou votre courtier et de lui expliquer la situation. Il vous demandera de fournir certains documents, comme des justificatifs de revenus et de dépenses, avant de vous donner sa décision.

Si vous recevez une réponse négative, renseignez-vous auprès de banques concurrentes. Si vous montrez à votre banquier que vous avez d’autres options, il préférera vous accorder la renégociation plutôt que risquer que vous partiez chez un concurrent.

Si la réponse est positive, votre banquier procédera à la renégociation et vous pourrez profiter d’un taux plus avantageux pour le reste de votre crédit.

Dans le cadre d’une renégociation de prêt immobilier, vous avez le choix entre garder la même mensualité et réduire la durée ou bien rembourser moins sur la même durée. Avec cette première option, vous allez pouvoir rembourser rapidement votre crédit tandis qu’avec l’autre vous allez pouvoir récupérer du pouvoir d’achat mensuel. La première chose à faire est donc de contacter votre banquier pour en savoir plus sur ses conditions vis-à-vis d’une renégociation de prêt.

Les frais pour renégocier son prêt immobilier

Lors d’une renégociation de prêt immobilier, vous ne devez pas payer de frais d’hypothèque puisque l’opération est réalisée auprès de votre banque actuelle. Cependant, vous devrez payer des frais de dossier, qui peuvent s’élever à 250 euros. Ces frais ne peuvent pas dépasser 50% du montant des frais de dossier de votre prêt hypothécaire initial (la base forfaitaire est de 500 euros).

Selon votre banque, vous payez ces frais :

  • Soit avec la première mensualité qui bénéficie des nouvelles conditions
  • Soit sur toute la durée restante du crédit. Les frais de dossier sont alors répartis sur vos mensualités et vous payez un petit montant chaque mois pour les rembourser.

Découvrez les frais liés au refinancement hypothécaire. (lien)

Quand peut-on renégocier son prêt immobilier ?

Vous pouvez renégocier votre prêt immobilier à n’importe quel moment, autant de fois que vous le souhaitez. Cependant, ce n’est intéressant que lorsque la diminution du taux d’intérêt compense le coût des frais de dossier.

En règle générale, une renégociation de crédit est intéressante quand le taux d’intérêt est 0.7 à 1 pour cent sous votre taux d’intérêt actuel. On conseille aussi d’avoir recours à une renégociation si la durée restante de votre crédit actuel est de 10 ans ou plus.

Si vous renégociez votre prêt immobilier plus d’une fois sur une période de 12 mois, vos frais de dossier s’élèveront au même montant que ceux de votre prêt hypothécaire initial et peuvent aller jusqu’à 500€.

Renégocier son prêt immobilier : une opération rentable ?

Renégocier son prêt immobilier n’est pas toujours rentable : si les gains liés à la diminution du taux ne permettent pas de payer les frais de dossier, il est inutile de demander un refinancement. Voici quelques exemples pour y voir plus clair :

Exemple 1

Vous avez un crédit hypothécaire en cours. Il vous reste 100.000€ à rembourser sur une durée de 15 ans au taux de 3.5%. Les taux actuels sont de 1.5%.

Exemple 1 -
Taux initial 3.5%
Mensualités initiales 714.88€
Nouveau taux 1.5%
Nouvelles mensualités 620.74€
Frais de dossier 2500€
Gains mensuels réalisés 94,14€
Gains totaux réalisés 16 695.2€

Exemple 2

Vous avez un crédit hypothécaire en cours. Il vous reste 10.000€ à rembourser sur une durée de 15 ans. Votre taux est de 2% alors que les taux actuels sont de 1.85%.

Exemple 2 -
Taux initial 2%
Mensualités initiales 64.35€
*Nouveau taux 1.85%
Nouvelles mensualités 63.66€
Frais de dossier 250€
Gains mensuels réalisés 0.69€
Gains réalisés Perte de 123.96€

Tout savoir sur le rachat de crédit

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer