Pourquoi votre prime d’assurance auto augmente-t-elle ?

Avoir une voiture représente un investissement budgétaire tant au niveau de l’achat que de l’assurance.

En effet, le prix de votre assurance auto est un sujet épineux qui soulève de nombreuses questions années après années. La grande question concerne l’évolution de prix de vos assurances : pourquoi votre prime d’assurance auto augmente-t-elle ? Pour cela, nous vous expliquons comment est calculée votre prime d’assurance et selon quels motifs celle-ci peut être amenée à augmenter.

Le prix de votre assurance auto est calculé selon plusieurs critères :

  1. Votre expérience de conduite passée
  2. Votre conduite présente
  3. Les caractéristiques de votre véhicule
  4. Les prix du marché

En fonction de l’évolution de chacun de ces critères, votre prime d’assurance peut donc augmenter (ou diminuer)

L’impact d’un accident en tort sur le prix de votre assurance auto

Votre prime d’assurance auto est calculée selon votre expérience de conduite passée et présente. Afin de l’établir de manière factuelle, votre expérience est notée selon l’échelle du bonus-malus (BM). Lorsque vous venez d’obtenir votre permis de conduire, votre BM est à 11. Chaque année vous perdez 1 point de BM en ayant une conduite irréprochable. En revanche, si vous avez un accident en tort, votre BM est augmenté de 4 points. Votre prime d’assurance est corrélée à ce BM : plus votre BM est bas, plus votre prime est basse. En revanche, si votre BM augmente, votre prime d’assurance augmente également proportionnellement.

Bon à savoir : en cas d’accident en droit, votre BM n’est pas impacté et votre prime d’assurance reste donc identique. Les dégâts matériels subis par votre voiture lors d’un accident en droit ne seront pas non plus pris en compte dans le calcul de votre BM.

Un changement de véhicule peut entraîner une augmentation de votre prime d’assurance

Une assurance auto est établie pour un véhicule aux caractéristiques précises : une marque, un modèle, une puissance propres. En cas de changement de véhicule avec des variations dans l’une de ces caractéristiques, votre prime d’assurance va tout naturellement évoluer. Ainsi, si votre nouveau véhicule à assurer est plus puissant que l’ancien, que la marque et le modèle sont différents, la prime d’assurance va augmenter. A l’inverse, si la puissance du véhicule diminue, le prix de votre assurance auto va diminuer.

A noter : si votre prime d’assurance auto augmente, rappelez-vous que le but des assureurs est de bien vous couvrir et d’évaluer le risque de manière la plus juste possible pour vous et donc de vous faire payer le juste prix d’assurance.

Bon à savoir : si vous n’êtes pas d’accord avec le nouveau prix que votre assureur vous propose lors de votre changement de votre véhicule, vous avez le droit de choisir une nouvelle assurance auto.

Voici les étapes à suivre pour cela :

  1. Déclarez votre changement de véhicule à votre assureur
  2. Suite à l’annonce de la prime adaptée à votre nouveau véhicule, vous avez 1 mois pour vous rétracter
  3. Pour vous rétracter, vous devez envoyer dans un délai d’1 mois un renon par lettre recommandée pour “désaccord lié à une hausse de prime d’assurance suite à un changement de véhicule”
  4. Vous pouvez alors souscrire une nouvelle assurance auto

Les hausses tarifaires pour pouvoir couvrir davantage vos sinistres

Tous les ans, les assureurs ré-évaluent l’ensemble de leur portefeuille d’assurés. Cette évaluation a surtout pour but de s’assurer que le ratio entre le paiement des primes par les assurés et le montant global dépensé pour la prise en charge des sinistres est à l’équilibre.

Le saviez-vous ? Les assurances mutualisent le risque. Cela signifie qu’en cas de sinistre, les remboursements effectués par la compagnie d’assurance sont réalisés grâce à la somme de toutes les cotisations perçues de la part de tous les assurés.

Afin de pouvoir toujours continuer à couvrir les risques encourus par leurs assurés, les assurances peuvent alors décider de réaliser une augmentation tarifaire sur leurs contrats.

Bon à savoir : Si votre contrat subit une hausse tarifaire d’une année sur l’autre, cette hausse est indiquée sur votre quittance annuelle en petits caractères. Vous avez alors 3 mois à compter de la date de réception de la quittance pour résilier votre contrat à l’aide d’une lettre recommandée et souscrire chez un autre assureur.

Le prix de votre contrat d’assurance peut donc augmenter. Sachez que pour continuer de profiter du meilleur prix et de la couverture qui vous correspond le plus, nous vous recommandons de régulièrement effectuer des comparaisons et de nouveaux devis auprès de nouveaux assureurs et d’obtenir de nouveaux devis pour challenger votre prix actuel. Pensez également à contacter votre assureur pour vérifier que vous bénéficiez du meilleur prix pour votre assurance.

Tout savoir sur l'assurance auto

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer