Quelles sont les règles à suivre avant l’octroi d’un prêt personnel ?

Comme tous les autres types de contrat, celui du prêt personnel n’est pas exempt de certaines formalités. En effet, avant, durant et après l’opération, il existe toujours des obligations que l’emprunteur et l’organisme prêteur doivent s’acquitter. Dans cette rubrique, nous allons vous parler des différentes règles à respecter avant l’octroi du prêt contracté.


Quelles sont les obligations de l’emprunteur ?

En tant qu’emprunteur, vous devez commencer par fournir à l’organisme prêteur tous les documents qu’il exige pour l’octroi du crédit. Les documents à fournir sont notamment les suivants :

  • Un justificatif d’identité (la photocopie de votre carte d’identité nationale en l’occurrence).

  • Une attestation d’emploi pour justifier que vous disposez bien d’un travail et que vous êtes en mesure de rembourser ce que vous a prêté la banque ou l’établissement de crédit.

  • À ce dernier s’ajoutent également vos trois dernières fiches de paies. Cela vous permettra également de prouver votre solvabilité.

  • Les trois derniers relevés de votre compte bancaire sont aussi requis et ceci doit s’accompagner de votre relevé d’identité bancaire (RIB).

  • Ce sont là les principaux documents que vous devez rassembler et remettre aux mains de votre organisme prêteur. Toutefois, il se pourrait qu’il en demande d’autres. Cela dépend donc des exigences de l’organisme que vous avez choisi pour contracter le crédit.


Quid des obligations de l’organisme prêteur ?

De son côté, l’organisme prêteur devra s’acquitter de certaines obligations et celles-ci sont fixées par la loi. Tout d’abord, la banque ou l’établissement de crédit doit remettre une fiche d’informations pré-contractuelles à l’emprunteur. Cette fiche fournira à ce dernier tous les renseignements dont il devrait avoir connaissance sur le type de prêt qu’il s’apprête à contracter. Mais l’information ne s’arrête pas à cette simple fiche ! Le prêteur est aussi tenu d’expliquer dans les moindres détails à l’emprunteur les caractéristiques du crédit ainsi que son fonctionnement. Il doit faire en sorte que ce dernier connaisse tout et qu’il soit conscient des conséquences que le prêt personnel aura sur sa situation financière.

Par ailleurs, il est bon de savoir que l’organisme prêteur est aussi tenu de demander à l’emprunteur si celui ne souhaite pas faire un rachat de crédit avec le prêt qu’il vient de souscrire. Si c’est le cas, un complément de la fiche d'informations standardisée doit être fourni à ce dernier. Cette fiche lui informera sur le coût additionnel qu’il doit payer pour ce type d’opération.

En un mot, avant l’octroi du fonds qui constituera l’objet de votre prêt personnel, votre situation financière ne doit plus être un secret pour l’organisme prêteur chez qui vous allez le contracter. Dans le cas contraire, il se pourrait qu’il vous refuse le crédit dont vous demandez. Ainsi, avant de souscrire à un prêt personnel, tâchez avant tout de réunir tous les documents cités plus haut. Aussi, il est important de bien choisir l’organisme chez qui vous allez faire votre demande de crédit. Et enfin, n’hésitez jamais à comparer les offres et trouver par conséquent le meilleur taux.


Comparer les prêts et économisez sur votre emprunt

Comparer les prêts c'est aussi agir en tant que consommateur averti. C'est aussi emprunter moins cher et au meilleur taux.

Comparer

Articles

Voir tous les articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.