Quelles aides pour financer l'isolation de sa toiture en Belgique ?

C'est au niveau du toit que les déperditions de chaleur sont les plus importantes, quels que soient le type et la configuration d'une habitation. C'est pour cela qu'il est primordial de bien isoler sa toiture avant d'envisager toute autre forme d'isolation. Si un tel projet vous intéresse, sachez que de nombreuses aides sont offertes aux candidats qui remplissent les conditions d'octroi. À préciser tout de même qu'en Belgique, les primes accordées pour l'isolation de la toiture diffèrent d'une région à une autre.


Isolation de la toiture : les primes offertes en Wallonie

En Wallonie, le système des primes qui a été instauré depuis le 1er juin 2019 reste en vigueur. Une seule prime est octroyée pour tous les types de travaux d'isolation. Le calcul de cette prime se fait sur la base de l'énergie consommée. Selon le revenu de référence d'un ménage, elle peut être multipliée par 6.

En 2021, tous les foyers qui souhaitent entreprendre des travaux d'isolation toiture peuvent obtenir cette prime. Cela s'applique autant pour les locataires que pour les personnes aux revenus élevés, moyennant conditions bien entendu.

Pour obtenir la prime, il faut au préalable réaliser un audit de son logement. Il s'agit d'une nouveauté dans ce système. Les candidats aux aides doivent faire appel à un auditeur agréé qui, après diagnostic, va définir quel travail d'isolation est prioritaire. À noter qu'une prime d'audit d'un montant minimal de 110 € et maximum de 660 € est offerte aux postulants en guise de remboursement du coût déboursé. Comme mentionnée précédemment, la prime d'isolation est estimée en fonction du kWh économisé grâce aux travaux entamés. Cela vaut qu'importe la partie de l'habitation que vous envisagez d'isoler. Pour ce qui est de l'isolation de la toiture, le montant de base de la prime est fixé à 0.15 €/kWh économisé, mais il peut croître jusqu'à 0.90 €/kWh.

Important à retenir : le montant de cette prime ne doit pas dépasser les 70 % de la facture des travaux ou TVAC.


Isolation de la toiture : les primes offertes à Bruxelles

À Bruxelles, les primes sont décidées en fonction de l'endroit à isoler, mais elles peuvent également être majorées selon le revenu du ménage. Néanmoins, son montant est circonscrit par catégorie de revenu. Ainsi, dans la région bruxelloise, des primes d'un montant pouvant être compris entre 20 € et 40 € le m² sont attribuées selon la catégorie du revenu des demandeurs.

Mais pour profiter de la prime d'isolation de toiture, il faut que la valeur R de l'isolant corresponde à un minimum de 4 m²/kWh. Pour rappel, cette valeur R est le coefficient de résistance thermique d'une couche d'isolation donnée. Donc, plus cette valeur R est en hausse, plus l'isolant est performant. Au besoin et selon la nature du projet envisagé, un pare-vapeur également connu sous l'appellation de frein-vapeur doit être posé au niveau de la couche intérieure de l'isolant.

Si les prétendants à la prime décident d'utiliser un isolant naturel, une prime supplémentaire de 10 €/m² leur est offerte. Les personnes physiques et morales qui entreprennent des travaux sur des habitations localisées dans la région de Bruxelles-Capitale sont éligibles à cette prime. Cependant, leurs travaux doivent être confiés à des entrepreneurs qui sont inscrits à la Banque-Carrefour des Entreprises. À noter que les primes accordées à Bruxelles sont cumulables, mais leur montant ne doit pas surpasser les 90 % de l'investissement initial.


Isolation de la toiture : les primes offertes en Flandre

En Flandre, la façon dont est offerte cette prime d'isolation de la toiture a été simplifiée au maximum. Exceptionnellement, les candidats à la prime ont le choix entre l'auto réalisation ou l'assistance d'un professionnel. En d'autres termes, les usagers peuvent réaliser eux-mêmes l'isolation du tout ou confier ce projet à un entrepreneur agréé.

S'ils décident de s'auto suffire et de réaliser eux-mêmes les travaux, une prime de 2/m² va leur être offerte. Dans le cas où ils viendraient à choisir la seconde option, c'est-à-dire solliciter l'expertise d'une entreprise, ils auront droit à une prime de 4 €/m².

Cependant, il faut que le matériau utilisé pour l'isolation du toit ait une résistance thermique d'un minimum de 4.5 m²/kWh. Entre autres, il est possible de travailler avec plusieurs couches en veillant à ce que la valeur Rd de ces couches d'isolation existantes ne soit pas prise en compte afin d'arriver à cette valeur minimale.

En plus des aides octroyées par les régions, vous pouvez également contracter un prêt énergie pour financer les travaux d’isolation de votre toiture. Par exemple, le “Prêt Vert” de la région bruxelloise vous permettra d’obtenir des taux plus avantageux pour effectuer des travaux d’amélioration énergétique de votre logement.


Tout savoir pour sur les financements de rénovation

Les articles sur le même sujet

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer