Emprunter à taux fixe ou taux variable pour son prêt hypothécaire, que faire ?

Dans le cas où l'emprunteur opte pour une formule de prêt hypothécaire à taux fixe, ledit taux sera fixé au début de celui-ci. Ainsi, l'emprunteur devra noter que ce taux ne changera plus par la suite, quelle que soit la baisse ou la hausse des taux sur le marché. Il est pertinent d'opter pour un taux fixe s'il est bas au moment où l'emprunteur signe le crédit. Il peut être très avantageux, surtout si les prévisions tendent vers sa hausse. Aussi, l'emprunteur jouira d'un bon taux, même en cas de hausse générale.


Les avantages proposés par un taux fixe

Comme expliqué précédemment, chaque mensualité est calculée sur le même taux emprunt immobilier. Il demeurera inchangé jusqu’à la fin du prêt, que la durée s'étale sur 15, 20 ou 25 ans. L'emprunteur se prémunira ainsi de toute éventuelle mauvaise surprise. D'ailleurs, ce taux fixe facilite la planification de ses dépenses, pour jouer à fond la carte de la sécurité. Toutefois, le taux fixe ne manque pas d'inconvénients. En effet, quelles que soient les fluctuations du marché du prêt hypothécaire, l'emprunteur ne pourra point profiter des éventuelles baisses.


Considérer le prêt hypothécaire à taux variable

Un taux variable désigne un taux instable qui est revu de manière régulière, à une fréquence contractuelle et prédéfinie. Ce changement de taux peut être au profit de l'emprunteur en cas de baisse des taux. Dans le cas contraire, le taux peut être au détriment de l'emprunteur s'il est révisé à la hausse. Aussi, le moment exact de la modification du taux est déterminé dans la formule tarifaire. La périodicité peut être d'un ou de cinq ans. Cette formule variable est recommandée si l'emprunteur prévoit une baisse certaine du taux du marché. De toute évidence, il pourra profiter d’un taux inférieur, lors de la prochaine mensualité. Il faut quand même noter qu'un taux peut monter ou baisser, dans une certaine limite. Ainsi, même en cas de hausse significative des taux d’intérêt, le changement à la hausse ne peut point dépasser le niveau fixé préalablement. Il en est de même de la baisse. Évidemment, si les taux du marché augmentent, les mensualités à rembourser seront plus conséquentes.


Que faire ?

Pour identifier la formule optimale entre le taux fixe et le taux variable, si l'emprunteur choisit une formule variable, il faudra toujours tenir compte de la charge d’intérêt, si le taux sera en hausse. L'emprunteur doit être parfaitement sûr d'être à même de s'acquitter d'une charge mensuelle plus élevée. Aussi, si l'emprunteur privilégie avant tout la sécurité, la formule de prêt hypothécaire à taux fixe est celle qui lui serait la plus appropriée. Cependant, demandez à votre conseiller en crédit s’il est envisageable d'associer une partie du crédit à taux fixe et une autre partie à taux variable.


Comparer les prêts et économisez sur votre emprunt

Comparer les prêts c'est aussi agir en tant que consommateur averti. C'est aussi emprunter moins cher et au meilleur taux.

Comparer

Articles

Voir tous les articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.