Comment financer la création de son entreprise en Belgique ?

Pendant la création d'une entreprise, il faut penser aux moyens pour financer son projet. Parfois, les fonds propres ne suffisent plus, d'où la recherche d'autres sources de financement pour assurer la pérennité de l'activité. Parmi les solutions extérieures, vous pouvez opter pour un prêt bancaire, le crowdfunding ou encore les différentes primes accordées par les régions. En respectant quelques conditions et critères, vous aurez droit à des aides publiques qui proviennent des diverses autorités belges. Dans cet article, retrouvez les différentes possibilités pour financer la création de votre future entreprise.


Se lancer dans l'entrepreneuriat en Belgique

Avec sa place au sein de l'Union européenne, la Belgique devient un endroit privilégié pour la création d'une entreprise. Grâce à ses réseaux de professionnels et les nombreux moyens de financement dont elle dispose, les habitants peuvent se lancer dans l'entrepreneuriat sans prendre trop de risques.

En plus de choisir la bonne la bonne forme juridique pour sa société et d’établir un business model viable, trouver les moyens de financer son projet reste une étape cruciale. En effet, la gestion des salaires et ressources humaines par un secrétariat social, l’achat de matériel informatique ou encore la location de bureaux peuvent rapidement miner vos fonds propres. Dès lors, il est conseillé de se tourner vers des apports externes.


La solution de subsides offerts par les régions belges

La Belgique procure des aides et subsides aux entreprises selon la région à laquelle elles sont implantées.

La Région wallonne

Pour pouvoir demander une prime d'investissement d'une PME ou d'une Grande Entreprise, l'entité devra répondre à certains critères. D'abord, la société doit avoir un numéro actif à la BCE et une unité d'établissement de la région wallonne. Cette dernière se base sur des critères précis pour vous accorder la prime :

  • la catégorie d'entreprise ;
  • la possibilité de créer de l'emploi ;
  • la localisation de l'entité ;
  • l'avantage de réaliser cette activité et le type d'aides demandé.

Si la nouvelle entreprise créée ne convient pas aux critères de la PME, l'examen de votre dossier de demande d'aides classiques se fera sur le régime de subvention des grandes entreprises.

Pour en savoir plus sur les aides et financements publics destinées aux entreprises, rendez-vous sur belgium.be

La région de Bruxelles-Capitale

Vous voulez entreprendre à Bruxelles ? La région vous aide, car elle met toutes les chances de votre côté afin que vous puissiez réussir. Le subside a pour rôle de couvrir une partie des frais engagés sur l'équipement, des formations, ou encore des services de consultance. Pour un particulier qui souhaite bénéficier de la prime, il doit respecter les conditions suivantes :

  • être domicilié en région bruxelloise ;
  • ne pas avoir un numéro inscrit à la Banque-Carrefour des Entreprises ;
  • avoir pour projet de créer ou de reprendre une entreprise à finalité économique.

Le prêt bancaire

Tout comme les autres formes de projet, les établissements bancaires viennent en aide aux porteurs de projet de création d'entreprises. En revanche, le projet doit être rentable et surtout viable. Dans la majorité des cas, l'établissement du prêt bancaire dépend de l'apport personnel du demandeur. Il faut préciser que le montant octroyé par la banque ne dépasse pas souvent les 70 % de l'investissement. En contrepartie, l'établissement de prêt peut vous demander des garanties comme une hypothèque, une caution ou un apport personnel. Ces garanties serviront à cautionner les fonds nécessaires pour financer la création de votre entreprise.

Le crowdfunding

Solution de financement qui a le vent en poupe, le crowdfunding permet de disposer des fonds nécessaires pour une nouvelle entreprise. Également nommé financement participatif, le crowdfunding consiste à entrer en contact avec des particuliers qui peuvent sponsoriser le projet. Fonctionnant comme le financement collaboratif, ce concept vise à tester votre projet auprès des publics susceptibles d'être intéressés par son financement. Ici, le crowdfunding prend la forme de don, mais il peut également être perçu comme un prêt ou un investissement.

Venture capitals et Business angels

Enfin, pour les porteurs de projet de création d'entreprises en Belgique, le Business angels est une solution à ne pas négliger. Par définition, le “Business angels” se concentre sur la recherche d'investisseurs expérimentés qui sont intéressés et prêtent à offrir un financement pour la réalisation du projet. Mise à part la proposition d'une somme pour financer la création de l'entreprise, ce concept augmente votre crédibilité et permet d'élargir votre réseau professionnel.

Contrairement au Business angels, les Venture capitals sont des petites entreprises qui jouent le rôle d'investisseurs pour développer votre projet. Cette deuxième solution est conseillée pour les entreprises qui génèrent déjà des profits.

Nos derniers articles

Aucun article trouvé
tous les articles

Toujours pas convaincu ?

Lancez une comparaison de prêt et trouvez le meilleur taux.

comparer