5 choses à savoir absolument avant de contracter un crédit

Pour concrétiser un projet, il faut avant tout avoir le budget nécessaire sinon ce serait voué à l’échec. Si vous n’avez pas le financement nécessaire alors il faudra contracter un crédit. Cependant, il est nécessaire de bien connaître tous les critères qui permettront d’estimer le taux de votre crédit. C’est à partir de ces éléments que la banque déterminera le montant de l’emprunt ainsi que les mensualités que vous aurez à payer. 


Le taux d’endettement et le reste à vivre

Avant de penser à faire votre demande, il est primordial de commencer par calculer le taux d’endettement. C’est la part de votre revenu qui est consacré pour le remboursement du crédit. Celui-ci ne doit dépasser le tiers de vos revenus, incluant les prêts que vous avez déjà contractés. En général, les banques acceptent un taux d’endettement maximal de 33 %. Cela signifie que le risque d’impayé pour les emprunteurs qui ont un taux d’endettement supérieur à ce pourcentage devient risqué.  En plus du taux d’endettement, il faut aussi considérer le reste à vivre de l’emprunteur. Les personnes qui disposent d’un reste à vivre plus important peuvent bénéficier d’un taux d’endettement avantageux. En effet, elles ont la capacité de rembourser des mensualités plus importantes sans aucun risque de difficulté de paiement.


Le taux d’intérêt et la renégociation d’un prêt

Avant d’emprunter de l’argent, les banques empruntent sur les marchés interbancaires qui sont basés sur le taux directeur de la BCE. Sont ajoutés aux taux d’intérêt, les frais de fonctionnement, sa marge et le montant du risque de crédit. Plusieurs éléments déterminent la fixation du taux proposé par les banques.  Tout d’abord, il y a le coût de refinancement qui est le prix de l’argent qu’elles vont acheter sur les marchés financiers avant de vous prêter.  À titre d’exemple, les établissements bancaires français se basent sur les produits à long terme ou l’OAT sur 10 ans pour le financement des crédits à taux fixe.  Selon les derniers chiffres, l’OAT sur 10 ans a progressé de 0,45 point dans une période d’un mois. Ainsi, les taux d’intérêt sont passés de 0,66 % à 1,11 %. 

Quant aux prêts à taux variables, elles s’appuient sur les taux à court terme. Ensuite, la banque ajoute sa marge qui varie selon le risque d’impayé de l’emprunteur. 

Le rachat ou regroupement de crédit permet également de regrouper plusieurs emprunts en un seul pour faire des économies. Mais il faut savoir que la renégociation n’est pas toujours avantageuse pour l’emprunteur. Pour en tirer profit, il est préférable de renégocier son crédit pendant les premières années qui suivent la souscription.


Le coût final de l’acquisition

C’est en fonction du taux d’intérêt et de la durée de remboursement que la banque établit le taux annuel effectif global d’un prêt ou TAEG, soit le coût réel du crédit. Ce dernier est intégré dans le frais de dossier et celui de la garantie. Grâce à ce coût, vous pourriez évaluer une offre proposée par une banque. Le coût total de l’emprunt est la différence entre la somme totale des mensualités et votre emprunt initial. Il correspond au taux d’intérêt appliqué sur votre prêt.

Si vous avez un projet et que vous prévoyez de contracter un crédit alors n’hésitez pas utiliser un comparateur de prêt afin de trouver la meilleure offre. C’est un moyen simple et très efficace qui permet de trouver la solution de financement la plus adaptée à votre projet.


Comparer les prêts et économisez sur votre emprunt

Comparer les prêts c'est aussi agir en tant que consommateur averti. C'est aussi emprunter moins cher et au meilleur taux.

Comparer

Articles

Voir tous les articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.