Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent

Le guide de l'emprunteur

MAY
29
2017

La digitalisation des banques en Belgique

La mutation vers l’ère du numérique n’est plus un mythe. Elle est devenue une réalité que ce soit dans le secteur de la banque de détail ou dans celui de la banque de financement et d’investissement. En quelque sorte, cette transformation est due à la modification du comportement et des usages client ainsi qu’une réorganisation profonde du modèle opérationnel des établissements financiers. Depuis 2007, la fréquentation des agences bancaires n’a cessé de diminuer. Les banques à réseaux doivent faire face à deux tendances majeures : d’une part, les clients qui sont devenus des « digital friendly » et d’une autre part le durcissement économique qui ne cesse de causer beaucoup de changements. 


Comment la digitalisation a pu atteindre le monde bancaire ?



Plusieurs raisons ont contribué à l’innovation dans l’univers financier en général. Elles sont divisées en deux parties distinctes. D’abord, les produits issus de la nouvelle technologie à savoir les smartphones, les tablettes etc. ont gagné de plus en plus de terrain. Ils sont même devenus des outils de communication incontournable. Tous les secteurs d’activité notamment ceux des banques sont obligés de suivre la tendance et de proposer des services adaptés à ces appareils. A côté, il y a la vulgarisation d’internet. Tout le monde peut désormais se servir de ce canal pour faciliter son quotidien. Tous les métiers se conforment aux nouveaux besoins d’internet non seulement pour suivre la tendance mais surtout pour rester dans la concurrence et pour mieux approcher les consommateurs.


Ensuite, l’économie ne cesse de subir des transformations. En effet, les taux d’intérêts changent. En générale, ils sont restés durablement bas, affectant le profit global des banques. En outre, les nouvelles technologies ont permis aux clients de faire une comparaison des offres. Ils sont devenus plus volatiles et moins captifs qu’antan. Ce qui a causé une attrition clients éminente.


Pour toutes ces raisons, les banques sont confrontées à des enjeux importants. Elles sont obligées de suivre le courant pour atteindre leurs cibles et ainsi d’entrer dans l’ère du numérique.  



Les impacts de la digitalisation



Pour répondre aux nouveaux besoins du métier et notamment des attentes des consommateurs, les banques ont instauré une nouvelle forme de communication qui se fait via le digital. La relation bancaire commence à se faire à distance. Ce changement n’est pas complètement arrivé à son terme. Par contre, de plus en plus d’opérations bancaires sont désormais réalisées à distance à savoir la gestion des comptes clients, les demandes de crédits, la comparaison des offres de crédits et bien d’autres encore.
Bien qu’il semble que certains postes dans les agences bancaires soient de plus en plus menacés de disparaitre, d’autres métiers relatifs à l’usage d’internet apparaissent chez les établissements financiers. La digitalisation des banques a donné naissance à de nouveaux emplois notamment ceux qui sont liés à l’informatique et l’internet. Les banques ont besoin de personnes qui maitrisent ces domaines pour mieux gérer le changement. Les webmasters et une poignée de nouveaux métiers ont alors intégré l’univers bancaire. 

ACTUALITÉSVoir toute l'actualité →

JAN
15
2017

Les taux d'intérêt sont historiquement bas pour les prêts auto

Le salon de l'automobile à Bruxelles commence. C'est l'occasion idéale pour obtenir à nouveau des promotions exceptionnelles sur les offres de crédit et prêt auto.

Traditionnellement, les banques belges se font concurrence pour offrir en janvier des taux compétitifs.
L'année dernière, il y avait déjà un taux d'intérêt historiquement bas de 0,99% et ce fût Beobank qui avait fait le plus gros effort.
Cette année, c'est encore Beobank qui sort pour le salon de l'automobile le taux le plus compétitif. Résultat, un prêt auto à un taux de 0,89% cette année. Les intérêts à payer sur ce prêt auto sont évidemment très faibles. À titre d’exemple, pour une demande de prêt auto de 10.000 euros sur 48 mensualités, vous n’aurez qu’à payer 182,76 euros de taux d’intérêt. En comparaison avec beaucoup d'autres fournisseurs dont les taux suivent à 1.39% chez Créditpolis puis 1.79%% chez Cetelem, vous économiserez respectivement et sur la même simulation (10.000 euros en 48 mensualités) 103 euros et 186 euros, soit quelques pleins d'essence.

Donc, si vous envisagez d'acheter une voiture cette année et vous avez besoin d'un prêt auto c’est le moment parfait puisqu’en février les taux remontent aux alentours de 2%.
Lire la suite
SEP
27
2016

Quelle est la meilleure offre actuellement pour un prêt auto neuve ?

Avec la hausse actuelle des prix des automobiles neuves, ce type de produit n’est plus accessible à tous. Trop peu sont les particuliers qui disposent d’un revenu élevé pour financier entièrement l’achat d’un véhicule. C’est justement la raison pour laquelle des banques et des établissements financiers proposent ce que l’on appelle « prêt auto ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crédit accordé à un particulier pour financer l’achat d’une voiture. Celle-ci peut être une voiture neuve ou une voiture d’occasion, tout dépend du choix de l’emprunteur et du type de crédit qu’il souhaite contracter.


Tout ce qu’il faut savoir sur le prêt auto


Le crédit voiture ou prêt auto est une formule de crédit à la consommation. Il s’agit précisément d’un crédit affecté l’achat d’un véhicule et dans ce cas-là, l’emprunteur est obligé de produire un justificatif d’achat, comprenez une facture. Toutefois, certains établissements de crédit et banques assimilent le prêt auto à un prêt personnel ou à un prêt à tempérament. C’est le cas de certains courtiers en crédit type Créditpolis, Crefibel ou encore Créditvite. Dans ce dernier cas, l’emprunteur aura le droit d’utiliser le crédit à son bon vouloir et n’aura pas à justifier l’usage dont il en a fait.
Attention toutefois au coût de l’emprunt qui est très grimpe pour un prêt personnel, jusqu’à 12.50%, et oui. A contrario, pour un crédit affecté à l’achat d’un véhicule sous présentation d’une facture, vous serez rarement au dessus des 2% TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Vous comprendrez qu’opter pour un prêt auto plutôt qu’un prêt personnel vous reviendra à six fois moins cher. Intéressant non ?


Comment trouver le meilleur prêt auto ?

Les offres en matière de prêt auto sont très nombreuses sur le marché. En effet, presque tous les établissements bancaires et de crédit en proposent. Le seul moyen pour vous de trouver la meilleure offre est donc de comparer. Vous devez trouver l’offre qui présente le meilleur taux (TAEG) et aussi celle qui propose des conditions de remboursement flexibles. Bien sûr, vous n’aurez pas besoin de consulter les offres une par une pour cela. L’outil comparateur de prêt et crédit auto en ligne vous permet de tout savoir en seulement quelques clics. Par ailleurs, vous vous conseillons de faire plusieurs demandes de prêts auprès des plusieurs banques. Si une banque ne vous octroie pas de prêt, l’autre le pourra peut-être. Cela vous permettra aussi d’avoir un bon aperçu préalable de votre solvabilité en tant qu’emprunteur auprès d’un établissement financier. Vous pourrez ainsi mieux vous décider si vous souhaitez vraiment contracter le prêt ou non.


Les meilleurs taux actuels pour un prêt auto en Belgique

Tel que nous avons dit dans le paragraphe précédent, de nombreux établissements proposent aujourd’hui des offres de prêt auto. Toutefois, les taux qu’ils appliquent ne sont pas du tout les mêmes. Pour le cas particulier de la Belgique, Beobank propose actuellement le meilleur taux d’intérêt avec son TAEG de 1,74 % (tous types d’auto confondus, neuve ou occasion). Elle est suivie par ING, laquelle propose un TAEG de 1,75 % et à la troisième position, on retrouve Cetelem et son offre de 1,85 %.
Comme vous pouvez le voir, les taux d’intérêt pour un prêt auto est actuellement en baisse. Si vous prévoyez d’en contracter un, c’est donc le bon moment pour vous lancer.
Lire la suite
SEP
27
2016

Pourquoi le prêt en ligne attire de plus en plus les emprunteurs ?

C’est désormais un fait ! Le prêt personnel en ligne est le crédit le plus courtisé chez nos emprunteurs belges. Certes, l’engouement n’a pas été très remarqué au moment du premier lancement de ce service sur internet, mais maintenant, les clients semblent trouver tout intérêt à l’utiliser. En effet, de nombreux emprunteurs optent aujourd’hui pour des solutions de prêt en ligne. Bien sûr, ceux qui choisissent les prêts directement via leur agence du quartier sont encore plus nombreux. Mais, le nombre croissant des clients qui préfèrent utiliser les services en ligne de financement et de prêt nous annonce un avenir très prometteur pour la FinTech (Technologie de la finance).


Les tendances actuelles en matière de prêt personnel

Le prêt personnel en particulier et le crédit à la consommation en général connait actuellement un certain dynamisme. Selon les derniers chiffres fournis par Banque Centrale de Belgique, celui-ci a connu une croissance de 5,7 % sur 12 mois (prêt direct et en ligne confondu). Jusqu’à fin juillet de cette année, 20 milliards d’euros de crédit à la consommation ont été octroyés par les banques et les établissements de crédit et le taux moyen enregistré est de 4,03 %, ce qui indique une légère baisse comparée à celui de l’année dernière.
Par ailleurs, en ce qui concerne les services de prêt en ligne, à peu près la moitié des banques et des établissements financiers en proposent de nos jours. Ils seraient une quinzaine de banques et courtiers en ligne. De leur côté, le nombre des emprunteurs qui préfèrent souscrire leur prêt personnel sur internet est également en nette croissance (+13% en 2015 comparé à 2014).


Quels sont les avantages d’un prêt personnel en ligne ?

Si le prêt personnel en ligne séduit de plus en plus de clients, c’est avant tout grâce aux multiples avantages qu’il met en avant. Parmi les plus importants, on citera en premier lieu les suivants :
- Aucun justificatif d’usage : c’est l’un des principaux avantages d’un prêt personnel en ligne. Vous n’aurez aucunement besoin de justifier l’usage dont vous allez faire de l’argent que vous obtiendrez. Il vous sera ainsi possible d’acheter ou de faire tout ce que vous voulez avec votre argent (achat auto, réparation maison, vacances, bien d’équipement etc.).
- Un taux d’intérêt attractif : il s’agit également là d’un avantage particulier du prêt personnel en ligne. Comparé au crédit renouvelable et au taux du découvert bancaire, son taux d’intérêt est relativement faible de 4.95% à 12.50%.
- Une disponibilité rapide des fonds : comme tout va vite sur internet, la disponibilité de votre argent vous parviendra également dans le meilleur délai. Comptez une quinzaine de jours. En effet, dès que l’organisme prêteur accepte votre demande, le montant de votre prêt vous sera viré le plus rapidement possible.
- Une démarche simple : avec un prêt personnel en ligne, les formalités sont très simples et rapides. Dans certains cas et chez certains établissements, il se pourrait même que vous n’ayez pas à vous déplacer. Un simple clic depuis votre domicile vous suffira pour demander votre prêt en ligne, gratuitement et sans aucun engagement.


Où trouver un prêt personnel en ligne au meilleur taux ?

La plupart des banques et établissements de crédit proposent aujourd’hui des offres de prêt personnel en ligne. Pour trouver celle qui offre le prêt au meilleur taux, référez vous à un comparateur de crédit en ligne. Il vous fournira en seulement quelques secondes les différentes offres mises en avant par les divers établissements.
Lire la suite
・ Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent ・
Autorité de surveillance : SPF - Economie www.economie.fgov.be