Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.

Le guide de l'emprunteur

Qu’est-ce que la Centrale de Crédits aux Particuliers ?

Afin de lutter contre toute situation de surendettement, La Centrale de Crédits aux Particuliers enregistre l’intégralité des crédits conclus, dans un objectif privé, par des personnes physiques. Elle comptabilise également les éventuels défauts de paiement inhérents à ces crédits. Cette Centrale doit obligatoirement être consultée par les banques et les organismes prêteurs avant tout accord de crédit. Ainsi et dans l’intérêt du consommateur, la Banque Nationale de Belgique enregistre dans la Centrale des Crédits aux Particuliers (CCP) les données associées aux crédits à la consommation, crédits hypothécaires et aux avis de règlement collectif de dettes, à titre privé.


Les démarches à suivre par les banques et les organismes prêteurs

Pour avoir les informations sur la situation financière ainsi que la solvabilité d’un potentiel emprunteur, tout organisme prêteur doit consulter la Centrale des Crédits aux Particuliers, au préalable de la conclusion d’un contrat de crédit particulier. Il doit refaire cette démarche chaque année, pour vérifier la solvabilité du futur emprunteur. Ainsi, chaque emprunteur qui contracte un prêt à la consommation ou hypothécaire enregistré dans la CCP, devra en être informé par une mention dans le contrat de crédit, via une clause spécifique.


Les volets de la Centrale des Crédits aux Particuliers

La Centrale des Crédits aux Particuliers comporte deux volets : positif et négatif. Le volet positif comptabilise les contrats de crédit à la consommation ou de crédit hypothécaire souscrits par un emprunteur en Belgique. Aussi, le prêteur doit donner à la CCP les données liées à chaque contrat de crédit, dans les 2 jours ouvrables après la conclusion du contrat. Le volet négatif comporte les données associées aux retards ou aux défauts de remboursement des crédits enregistrés. De tels défauts de paiement sont enregistrés dans la CCP dès que la mensualité venant à échéance excède 3 mois. S’il y a régularisation, la CCP garde les données durant 12 mois à partir de la date de ladite régularisation du contrat de crédit.


Le droit d’accès de l’emprunteur consommateur, pour rectifier ou supprimer des données

Chaque emprunteur ou consommateur peut avoir accès, gratuitement, aux données enregistrées à son nom auprès de la Banque nationale de Belgique. Ainsi, il peut, en toute liberté et de manière gratuite, adresser une demande de rectification des données erronées. Ce droit d’accès peut être effectué via Internet, via la carte d’identité oupar lettre. Cette dernière doit être envoyée avec une copie recto verso de la carte d’identité. Elle est à adresser à la Banque nationale de Belgique ou aux guichets de la Banque nationale. Toute demande provenant du consommateur emprunteur ayant pour objectif de rectifier ou supprimer des données comptabilisées à son nom, doit être accompagnée de tous les documents utiles et nécessaires, qui justifient le bien-fondé de la demande de rectification ou de suppression.
Lire la suite

Pourquoi assurer son prêt ?

Afin, de réaliser en toute tranquillité un projet, l'emprunteur est recommandé rechercher son assurance emprunteur, en amont de la recherche de prêt. Cela lui permettra de faire jouer la concurrence via la comparaison de tous les contrats existants, notamment sur les garanties, les prestations et les tarifs. Ainsi, il gagne du temps et sait au préalable s'il peut être assuré et à quelles conditions. Dans le cas où sa demande d'assurance de prêt est refusée, l'emprunteur peut chercher des solutions alternatives comme la caution ou l'hypothèque, à titre d'exemples.


L'assurance de prêt garantit le remboursement du crédit

L'assurance de prêt protège l'emprunteur et toute sa famille. En effet, elle est à même de garantir le remboursement du prêt, selon le type contrat que l'emprunteur aurait souscrit. Cela lui évitera également d'appliquer la mise en œuvre des garanties proposées, comme le cautionnement et l'hypothèque, pouvant conduire à la vente de son bien immobilier. L'assurance de prêt couvre plusieurs risques comme le décès, l’invalidité grave et irréversible, l’invalidité temporaire, l’incapacité de travail ou le chômage de l'emprunteur. Son montant doit être intégré dans le calcul effectué par votre simulation de prêt.


Ce que l'assurance de prêt rembourse en cas de sinistre

Si l’une des situations énoncées ci-dessus se présente, l’assurance de prêt immobilier assure le remboursement des mensualités. Ainsi, pour le cas d'un crédit immobilier souscrit à deux, l’assurance peut assurer une couverture à 100 % ou assurer l’un des emprunteurs plus que l’autre (70/30 %, ou 60/40 %, à titre d'exemples). Aussi, la garantie en cas de décès couvre également les cas d'invalidité très grave, dénommée "perte totale et irréversible d'autonomie" (PTIA). La garantie d'invalidité ou incapacité de travail rembourse les mensualités si l'emprunteur n'a plus la capacité d'exercer son activité professionnelle, voire toute autre activité de manière non définitive ou partielle. La garantie de perte d'emploi prend en charge tout ou partie des remboursements pour les cas de chômage, sous certaines conditions.


Les différents types d'assurance de prêt

L'emprunteur peut faire le choix entre l’assurance de groupe de la banque et une assurance déléguée. Habituellement, l’assurance mise à la disposition par la banque est un contrat de groupe qui repose sur un point de vue global et mutualisé du risque. En ce qui concerne l’assurance déléguée, c'est un contrat individuel qui prend en compte l'analyse au crible du profil de chaque emprunteur assuré. Ainsi, le risque réel est nettement mieux évalué et la cotisation est plus appropriée aux caractéristiques de l'emprunteur. Pour faire son choix, l'emprunteur est libre de choisir l'une ou l'autre type d'assurance, sous certaines conditions. Bref, l'assurance de prêt vise avant tout l'intérêt de l'organisme prêteur, qui souhaite être remboursé, quoi qu'il se passe dans la vie professionnelle et personnelle de l'emprunteur.
Lire la suite

Le taux des crédits à la rénovation baisse grâce au Batibouw

Batibouw n’est autre que le plus grand salon belge dédié à la construction, la rénovation et l'aménagement intérieur. Il s’adresse autant aux professionnels qu’aux particuliers. Il se tient du 22 février au 04 mars 2018 à Brussels Expo. Pendant ce salon, les banques proposent des conditions spéciales sur les crédits. Les journées professionnelles se déroulent les jeudi 22 et le vendredi 23 février 2018. Elles sont uniquement réservées aux professionnels si bien que le grand public n'y est pas accepté. Au menu, on pourra bénéficier de baisse de taux, de frais de dossier réduits, des offres d'assurance alléchantes...


Les offres du moment en matière de crédit hypothécaire 

Plusieurs sont les offres à ne pas rater en matière de crédit à la rénovation au cours de ce salon. Ainsi, Beobank et Belfius ont tout deux baissé le taux de leur prêt éco rénovation. Beobank devient alors la banque qui offre le prêt rénovation au meilleur taux en Belgique. Celui-ci est destiné à financer les investissements visant à améliorer la performance énergétique d'un foyer. Désormais, le nouveau taux de crédit, à appliquer à partir du 22 février, est seulement de 1,55 %. Il est le même pour tous les montants et toutes les durées. Aussi, c'est CPH Banque qui propose le taux de crédit à l’énergie le plus bas du marché, à 1,49%. Bpost Banque ne lâche pas de lest pour être compétitive. Elle met à la disposition de sa clientèle un prêt vert à 1,59%. Les grandes banques n’ont pas tellement brillé en la matière : 1,90% chez KBC, 1,95% chez BNP Paribas Fortis, voire 2,25% chez ING. Pour ce qui est des taux des crédits rénovation de la formule « classique » non écologique, le taux le plus bas est à trouver chez CPH Banque à 2,69%. Belfius et KBC offrent 2,70% si le taux est de 2,99% chez ING.


ET pour CBC ?

La banque CBC se concentre plutôt sur les crédits hypothécaires. Ainsi, la banque met en place des conditions spéciales en Wallonie, jusqu'à la fin du mois de mai. Elles concernent la suppression des frais de dossier (d’un montant de 400 euros) ainsi que l'exonération de la commission de réservation. Aussi, sur un crédit de logement de 100.000 euros, la commission de réservation peut s’élever jusqu’à un coût supérieur à 150 euros par mois.


Argenta n’est pas en reste

La banque Argenta ne veut pas se laisser faire et accorde une réduction temporaire sur son assurance incendie. Ainsi, le client qui souscrit à une nouvelle assurance incendie aura droit à une baisse de prix de 20 % pour la première année. Cette action s’étale du 15 février au 31 mars inclus si la police entrera en vigueur avant le 30 novembre 2018.Bref, le salon Batibouw mérite le détour, pour dénicher les taux les plus bas en matière de taux de crédit de rénovation.
Lire la suite

Les points essentiels à connaître sur le prêt travaux

Des formules pratiques et simples ont été mises en place pour aider les particuliers à financer la rénovation de leur résidence, c'est ce qu'on appelle le prêt travaux. Ces derniers sont octroyés par les banques et les différents établissements de crédit. Ainsi, pour vous aider à mieux voir sur le sujet, voici quelques points importants qu'il faut absolument connaître.


En quoi consiste le prêt travaux ?

Comme son l'indique, le prêt travaux consiste à financer des travaux au sein du logement. Il peut, par exemple, s'agir de la réparation d'un toit, de la désinfection anti-champignon, de l'aménagement des combles ou encore l'installation d'une nouvelle cave à vins. C'est ce que l'on appelle travaux de première nécessité et travaux de confort. 

Sachez que ce type de prêt peut être accordé pour une résidence principale, une résidence secondaire ou pour un bien locatif. En ce sens, si vous projetez d'installer une nouvelle terrasse pour l'été ou d'autres projets de travaux, n'hésitez pas à vous rendre auprès des banques ou des institutions financières pour contracter le prêt dont vous aurez besoin pour mener à bien votre projet.


Les différents prêts travaux


Il faut savoir qu'il existe différentes modalités de prêts travaux et chaque établissement de crédit dispose de ses propres offres en la matière. En général, il existe deux types de prêt travaux : le crédit travaux sous forme de prêt immobilier et le crédit travaux sous forme de prêt personnel.

1° Le crédit travaux sous forme de prêt immobilier

Le crédit travaux sous forme de prêt immobilier est généralement souscrit pour l'achat d'un bien immobilier. Mais il peut également l'être pour des travaux nécessitant une somme assez importante. En ce sens, il est donc possible de financer des travaux avec un prêt immobilier. En cliquant ici, vous en saurez plus sur ce dernier. D'autre part, en souscrivant au crédit travaux sous forme de prêt immobilier, l'emprunteur bénéficiera d'un taux d'intérêt aussi bas que lors d'un emprunt sous forme de prêt personnel.

D'autant que si la personne a déjà auparavant souscrit à un prêt immobilier pour l'achat de son bien, il pourra globaliser ses mensualités. On peut dire que c'est là un des avantages de ce genre de prêt travaux. Les seuls inconvénients, c'est que le déblocage des fonds nécessite la présentation de pièces justificatives. Comme les factures des achats des matériaux ou les devis fournis par les professionnels de construction. Il vous faudra également souscrire à une assurance décès invalidité en plus de présenter des garanties comme une caution ou une hypothèque.

2° Le crédit travaux sous forme de prêt personnel

En ce qui concerne le crédit travaux sous forme de prêt personnel, il convient aux travaux dont le montant n'est pas très élevé. On l'appelle également crédit consommation. Il peut être proposé par les institutions financières pour n'importe quel type de travaux. Sachez que les professionnels de crédit peuvent aussi vous proposer des prêts spécifiques pour réaliser des travaux bien précis. À titre d'exemple, vous pouvez obtenir un prêt travaux rénovation ou un crédit travaux isolation.

Avec le crédit travaux sous forme de prêt personnel, vous mènerez vos travaux en toute liberté sans être obligé de présenter des pièces justificatives à la banque. En plus, les fonds sont débloqués dès que le projet de prêt est accepté. Si le souscripteur désire rembourser son prêt par anticipation, il n'aura pas non plus de frais de pénalités à payer.
Lire la suite

Rachat de crédit : intérêts et précautions à prendre

Le rachat de crédit est l’une des solutions bancaires proposées aux ménages ou aux particuliers en situation financière difficile. Ceux qui voudront faire des économies afin de réaliser un projet, ou réorganiser leurs prêts, tout simplement, y ont également recours. En fait, l’organisme financier sollicité rachète les crédits des intéressés auprès de leurs différents créanciers. Autrement dit, le rachat de crédit est un produit bancaire qui consiste à regrouper différents prêts en cours pour constituer un nouveau crédit unique. C’est pourquoi il est parfois appelé « regroupement de crédits ».

Si d’emblée, l’opération paraît tentante, sa rentabilité reste à vérifier par une simulation de rachat de crédit parce que différents facteurs entrent en jeu dans le calcul. Parmi ces facteurs, les frais de remboursement anticipé des prêts en cours qui pourraient être plus importants comparés au gain attendu.


Les intérêts du regroupement de crédits


C’est indéniable, rassembler plusieurs prêts en un seul crédit simplifie la gestion des comptes en évitant par exemple la dispersion des versements. Qui plus est, cela pourrait alléger le poids trop lourd des précédents crédits. Il sera en effet possible d’allonger la durée totale de remboursement du nouveau prêt, ce qui va alléger les mensualités. Celles-ci pourront alors s’adapter à la situation financière du futur bénéficiaire. On parle alors de refinancement, ou mieux, de restructuration de dettes.
La conjoncture est aussi (et surtout) un critère décisif primordial. Le taux du prêt en dépend. Si pendant une période donnée, il s’avère intéressant, alors, le regroupement de crédits peut faire baisser les intérêts. Cela promet un montant total plus bas.


Les mesures à prendre avant de déposer une demande de refinancement



La première précaution à prendre est la simulation de regroupement de crédits. Non seulement cette étape est nécessaire pour y voir clair, mais elle est indispensable pour éviter les mauvaises surprises. En simulant un regroupement de crédits, il est possible de connaître entre autres :

  • le capital restant à payer pour tous les prêts en cours,
  • la capacité d’endettement,
  • le taux d’endettement,
  • la somme maximale qu’on pourra décrocher des organismes financiers,
  • la valeur des mensualités à venir.


Il est même possible de se mettre au courant des frais de notaire. Pour plus de détails, l’intéressé peut simuler le tableau d’amortissement. Pour rappel, ce tableau indique comment se répartit le capital, les intérêts et l’assurance pour toutes les mensualités. Cet échéancier permet alors de connaître avec précision la somme restante due par mois, voire par an. En bref, grâce à la simulation du tableau d’amortissement, l’intéressé peut avoir un aperçu de l’évolution de ses futures échéances, avant même de prendre une décision.

Pour simuler, l’utilisateur a juste besoin de renseigner la durée envisagée pour son crédit, le taux d’intérêt, et d’autres données nécessaires pour plus de précisions, comme les charges et les revenus du futur emprunteur. Parmi les charges figurent notamment le loyer, les dépenses allouées à la nourriture et les allocations à verser. Les revenus comprennent entre autres les salaires, les revenus locatifs et les aides sociales. Le simulateur de rachat de crédit est gratuit, sans engagement. Il est accessible en ligne. Ceux qui voudront essayer peuvent faire une simulation immédiate.

Vient ensuite l’analyse des différentes offres qui va déboucher à une comparaison. Cette opération nécessite les précieux conseils et le savoir-faire d’un intermédiaire bancaire spécialisé dans le rachat de crédit. Ce partenaire connaît les modalités de remboursement, les garanties requises et les offres les plus intéressantes en matière d’assurance emprunteur.
Lire la suite

ACTUALITÉSVoir toute l'actualité →

JAN
15
2017

Les taux d'intérêt sont historiquement bas pour les prêts auto

Le salon de l'automobile à Bruxelles commence. C'est l'occasion idéale pour obtenir à nouveau des promotions exceptionnelles sur les offres de crédit et prêt auto.

Traditionnellement, les banques belges se font concurrence pour offrir en janvier des taux compétitifs.
L'année dernière, il y avait déjà un taux d'intérêt historiquement bas de 0,99% et ce fût Beobank qui avait fait le plus gros effort.
Cette année, c'est encore Beobank qui sort pour le salon de l'automobile le taux le plus compétitif. Résultat, un prêt auto à un taux de 0,89% cette année. Les intérêts à payer sur ce prêt auto sont évidemment très faibles. À titre d’exemple, pour une demande de prêt auto de 10.000 euros sur 48 mensualités, vous n’aurez qu’à payer 182,76 euros de taux d’intérêt. En comparaison avec beaucoup d'autres fournisseurs dont les taux suivent à 1.39% chez Créditpolis puis 1.79%% chez Cetelem, vous économiserez respectivement et sur la même simulation (10.000 euros en 48 mensualités) 103 euros et 186 euros, soit quelques pleins d'essence.

Donc, si vous envisagez d'acheter une voiture cette année et vous avez besoin d'un prêt auto c’est le moment parfait puisqu’en février les taux remontent aux alentours de 2%.
Lire la suite
SEP
27
2016

Quelle est la meilleure offre actuellement pour un prêt auto neuve ?

Avec la hausse actuelle des prix des automobiles neuves, ce type de produit n’est plus accessible à tous. Trop peu sont les particuliers qui disposent d’un revenu élevé pour financier entièrement l’achat d’un véhicule. C’est justement la raison pour laquelle des banques et des établissements financiers proposent ce que l’on appelle « prêt auto ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crédit accordé à un particulier pour financer l’achat d’une voiture. Celle-ci peut être une voiture neuve ou une voiture d’occasion, tout dépend du choix de l’emprunteur et du type de crédit qu’il souhaite contracter.


Tout ce qu’il faut savoir sur le prêt auto


Le crédit voiture ou prêt auto est une formule de crédit à la consommation. Il s’agit précisément d’un crédit affecté l’achat d’un véhicule et dans ce cas-là, l’emprunteur est obligé de produire un justificatif d’achat, comprenez une facture. Toutefois, certains établissements de crédit et banques assimilent le prêt auto à un prêt personnel ou à un prêt à tempérament. C’est le cas de certains courtiers en crédit type Créditpolis, Crefibel ou encore Créditvite. Dans ce dernier cas, l’emprunteur aura le droit d’utiliser le crédit à son bon vouloir et n’aura pas à justifier l’usage dont il en a fait.
Attention toutefois au coût de l’emprunt qui est très grimpe pour un prêt personnel, jusqu’à 12.50%, et oui. A contrario, pour un crédit affecté à l’achat d’un véhicule sous présentation d’une facture, vous serez rarement au dessus des 2% TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Vous comprendrez qu’opter pour un prêt auto plutôt qu’un prêt personnel vous reviendra à six fois moins cher. Intéressant non ?


Comment trouver le meilleur prêt auto ?

Les offres en matière de prêt auto sont très nombreuses sur le marché. En effet, presque tous les établissements bancaires et de crédit en proposent. Le seul moyen pour vous de trouver la meilleure offre est donc de comparer. Vous devez trouver l’offre qui présente le meilleur taux (TAEG) et aussi celle qui propose des conditions de remboursement flexibles. Bien sûr, vous n’aurez pas besoin de consulter les offres une par une pour cela. L’outil comparateur de prêt et crédit auto en ligne vous permet de tout savoir en seulement quelques clics. Par ailleurs, vous vous conseillons de faire plusieurs demandes de prêts auprès des plusieurs banques. Si une banque ne vous octroie pas de prêt, l’autre le pourra peut-être. Cela vous permettra aussi d’avoir un bon aperçu préalable de votre solvabilité en tant qu’emprunteur auprès d’un établissement financier. Vous pourrez ainsi mieux vous décider si vous souhaitez vraiment contracter le prêt ou non.


Les meilleurs taux actuels pour un prêt auto en Belgique

Tel que nous avons dit dans le paragraphe précédent, de nombreux établissements proposent aujourd’hui des offres de prêt auto. Toutefois, les taux qu’ils appliquent ne sont pas du tout les mêmes. Pour le cas particulier de la Belgique, Beobank propose actuellement le meilleur taux d’intérêt avec son TAEG de 1,74 % (tous types d’auto confondus, neuve ou occasion). Elle est suivie par ING, laquelle propose un TAEG de 1,75 % et à la troisième position, on retrouve Cetelem et son offre de 1,85 %.
Comme vous pouvez le voir, les taux d’intérêt pour un prêt auto est actuellement en baisse. Si vous prévoyez d’en contracter un, c’est donc le bon moment pour vous lancer.
Lire la suite
SEP
27
2016

Pourquoi le prêt en ligne attire de plus en plus les emprunteurs ?

C’est désormais un fait ! Le prêt personnel en ligne est le crédit le plus courtisé chez nos emprunteurs belges. Certes, l’engouement n’a pas été très remarqué au moment du premier lancement de ce service sur internet, mais maintenant, les clients semblent trouver tout intérêt à l’utiliser. En effet, de nombreux emprunteurs optent aujourd’hui pour des solutions de prêt en ligne. Bien sûr, ceux qui choisissent les prêts directement via leur agence du quartier sont encore plus nombreux. Mais, le nombre croissant des clients qui préfèrent utiliser les services en ligne de financement et de prêt nous annonce un avenir très prometteur pour la FinTech (Technologie de la finance).


Les tendances actuelles en matière de prêt personnel

Le prêt personnel en particulier et le crédit à la consommation en général connait actuellement un certain dynamisme. Selon les derniers chiffres fournis par Banque Centrale de Belgique, celui-ci a connu une croissance de 5,7 % sur 12 mois (prêt direct et en ligne confondu). Jusqu’à fin juillet de cette année, 20 milliards d’euros de crédit à la consommation ont été octroyés par les banques et les établissements de crédit et le taux moyen enregistré est de 4,03 %, ce qui indique une légère baisse comparée à celui de l’année dernière.
Par ailleurs, en ce qui concerne les services de prêt en ligne, à peu près la moitié des banques et des établissements financiers en proposent de nos jours. Ils seraient une quinzaine de banques et courtiers en ligne. De leur côté, le nombre des emprunteurs qui préfèrent souscrire leur prêt personnel sur internet est également en nette croissance (+13% en 2015 comparé à 2014).


Quels sont les avantages d’un prêt personnel en ligne ?

Si le prêt personnel en ligne séduit de plus en plus de clients, c’est avant tout grâce aux multiples avantages qu’il met en avant. Parmi les plus importants, on citera en premier lieu les suivants :
- Aucun justificatif d’usage : c’est l’un des principaux avantages d’un prêt personnel en ligne. Vous n’aurez aucunement besoin de justifier l’usage dont vous allez faire de l’argent que vous obtiendrez. Il vous sera ainsi possible d’acheter ou de faire tout ce que vous voulez avec votre argent (achat auto, réparation maison, vacances, bien d’équipement etc.).
- Un taux d’intérêt attractif : il s’agit également là d’un avantage particulier du prêt personnel en ligne. Comparé au crédit renouvelable et au taux du découvert bancaire, son taux d’intérêt est relativement faible de 4.95% à 12.50%.
- Une disponibilité rapide des fonds : comme tout va vite sur internet, la disponibilité de votre argent vous parviendra également dans le meilleur délai. Comptez une quinzaine de jours. En effet, dès que l’organisme prêteur accepte votre demande, le montant de votre prêt vous sera viré le plus rapidement possible.
- Une démarche simple : avec un prêt personnel en ligne, les formalités sont très simples et rapides. Dans certains cas et chez certains établissements, il se pourrait même que vous n’ayez pas à vous déplacer. Un simple clic depuis votre domicile vous suffira pour demander votre prêt en ligne, gratuitement et sans aucun engagement.


Où trouver un prêt personnel en ligne au meilleur taux ?

La plupart des banques et établissements de crédit proposent aujourd’hui des offres de prêt personnel en ligne. Pour trouver celle qui offre le prêt au meilleur taux, référez vous à un comparateur de crédit en ligne. Il vous fournira en seulement quelques secondes les différentes offres mises en avant par les divers établissements.
Lire la suite
・ Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent ・
Autorité de surveillance : SPF - Economie www.economie.fgov.be