Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.

Le guide de l'emprunteur

3 solutions de financement auto

Disposer d'un véhicule relève pour beaucoup d'entre nous d'une nécessité primaire. Mais que pouvez-vous faire lorsque vous n'avez pas les fonds nécessaires à l’achat d’une nouvelle voiture. Il existe en Belgique comme partout ailleurs plusieurs formules de financement, dont trois d'entres elles présentes à cet effet:


Le leasing


La première option est d'acheter une voiture en leasing, comprendre location à long terme. Il existe de nombreuses formes différentes et conditions de leasing. L’idéal est une forme complète où l’assurance, l'entretien et la taxe est payée dans le package offert par la société de leasing. Malheureusement, c’est solution est souvent la forme la plus coûteuse, ce qui crée des paiements mensuels élevés.


Le crédit renouvelable


Si vous ne disposez pas d'assez d'argent, vous pouvez toujours faire une demande d’ouverture de crédit, plus communément appelé crédit renouvelable ou réserve d'argent. Un crédit renouvelable est une manière peu commune de financer l'achat d'un véhicule, mais très flexible et parfaitement envisageable à condition d’en connaître les conditions. Vous recevez une somme définit sur une carte de crédit et remboursez des intérêts dès que vous vous en servez. Avec cette formule de financement vous êtes libre de dépenser la somme mis à votre disposition selon vos envies, en l’occurence l’achat d’une voiture.


Le Prêt auto

Vous pouvez également emprunter de l'argent en demandant un prêt auto aux taux très compétitifs. Cette solution de financement à l'achat d'un véhicule est la plus fréquemment choisit puisqu'elle répond parfaitement à votre demande et est financièrement très intéressante. Demandez un devis à votre concessionaire ou une facture et faite ensuite plusieurs demandes de prêt auto auprès des organismes bancaires compétent. Sous justificatif (facture-devis) vous recevrez alors un bon taux oscillant entre 1% et 3%. Remboursez avec des mensualités définit en amont, et l'avantage et profitez de votre nouveau véhicule.
Lire la suite

Un crédit bancaire rime avec assurance

Facultative mais indispensable, l’assurance fait partie intégrante du prêt bancaire. L’assurance est une garantie pour les Etablissements prêteurs. Elle peut être souscrite auprès du prêteur ou auprès d’une maison d’assurances.



Pourquoi  une assurance ?

Contracter une assurance emprunteur n’est pas obligatoire dans le montage de dossier de prêt. Mais les banques l’exigent dans les contrats  qui comportent des risques à la fois humains et imprévisibles.

Dans l’établissement de la police d’assurance, les renseignements portent sur l’âge du bénéficiaire du prêt, de son état de santé et de ses capacités physiques.



L’assurance profite aux trois parties

L’assurance emprunteur permet à l’emprunteur d’avoir un parapluie en cas de difficultés ou d’impossibilité de remboursement dû à des impondérables. Il peut disposer d’assurance vie, d’une assurance maladie ou de perte de travail.

Dans ce cas, l’assureur prend alors le relais. Il est rémunéré par le taux de l’assurance. Le Prêteur trouve aussi son compte car le déroulement de l’emprunt est sécurisé. 

L’assurance emprunteur est une option aux yeux de la Loi. Tout dépend  du montant, de la durée et des risques évalués. L’assurance est recommandée pour les crédits à moyen terme comme le prêt auto et elle est exigée pour le crédit immobilier.



Tous les prêts peuvent être couverts

Le coût de l’assurance emprunteur dépend du crédit, des aptitudes physiques de l’emprunteur mais également du nombre des personnes que l’assurance doit couvrir.

Le prix d’une assurance est calculé soit par rapport au capital emprunté soit en pourcentage du capital restant dû. Mais le taux d’assurance est inclus dans le Taux Effectif Annuel Général.

L’emprunteur est tenu de recourir au comparateur d’assurance de crédit. Il aura toutes les offres. Il choisira la moins chère.



L’emprunteur est protégé par la loi

En France des dispositions sont prises pour protéger le consommateur. En 2001, la loi Murcef (Mesures Urgents Réformes à Caractère Economique et Financier) interdit aux banques de lier la vente de crédit à l’assurance de crédit. En 2005, la loi Châtel introduit une clause qui permet la possibilité de résilier les contrats d’assurance chaque année.

En 2010, la loi Lagarde exige une fiche à remettre à l’emprunteur. Elle résume les  éléments du prêt et des besoins d’assurance prêt bancaire de l’emprunteur. En  2014, la loi Hamon offre le droit de changer d’assurance à tout moment et sans frais durant les 12 premiers mois du prêt.
Lire la suite

7 pistes pour bénéficier d’un petit prêt en France

Nombreuses sont les personnes à ne pas avoir accès au circuit classique des banques et autres organismes de prêt. Elles se tournent vers les associations qui se substituent efficacement à ces établissements.
 
En France, sept associations aident les personnes en besoin: ADIE, CCAS, Croix Rouge, Familles Rurales, FNARAS, Missions Locales et UDAF à proposer des prêts sociaux qui proposent un petit crédit appelé communément microcrédit social personnel.


Microcrédit social à taux zéro

Ce type de crédit reste avant tout un emprunt. Il faut donc avoir la capacité de remboursement, honorer les mensualités. Avec un grand avantage, il est à taux zéro.

L’emprunteur est encadré par l’association avec laquelle il est partenaire et qui le cautionne auprès des banques. Cette association l’accompagne jusqu’à la fin du délai de remboursement.


Tout pour assurer la réinsertion dans le système

La liste des projets éligibles dans ce type de prêt est presque la même que pour le prêt personnel classique : réparation, achats d’appareils électroménagers, panne, paiements de frais de scolarité, financer une formation, obtention d’un permis de conduire, achat d’un poste téléviseur ou d’un PC. Le traitement médical et dentaire n’est pas à écarter.

Il est important de souligner que le principe du micro crédit social est de lutter contre l’exclusion du système financier classique d’une personne victime de perte d’emploi ou d’une malvenue incidence bancaire. Qui sont ces associations ?


L’accompagnement comme pierre angulaire

Familles rurales est une association qui a inventé en France le crédit Elan. Ce prêt vise à assurer la réinsertion des personnes en difficulté par le retour à l’emploi. La FNARAS est spécialisée dans le petit crédit accompagné qui est pour ceux qui sont concernés par des structures d’insertion.

ADIE est lancée dans l’aide aux personnes au chômage et qui n’ont pas accès au circuit bancaire. ADIE les accompagne pour monter des petites entreprises. Le prêt peut aller jusqu’à 5.000 euros sans garantie de la part de l’emprunteur.


Etre chômeur n’est plus la fin du monde

La Croix Rouge est engagée dans le micro crédit social. Elle accompagne et se porte garante auprès des prêteurs. 

L’UDAF est spécialisée dans la formation et l’encadrement dans ce système de prêt.

Grâce au micro crédit social, être chômeur patenté n’est peut être plus une fatalité. Etre fiché à la Banque de France devient même un handicap devenu surmontable.

La Caisse d’Allocations Familiales ou CAF est un recours  pour obtenir un petit crédit sans emploi et sans fiche de paie.
Lire la suite

Comment obtenir un crédit personnel rapidement ?

Vous avez besoin d’un prêt dans les jours à suivre ? Le prêt personnel est la formule de crédit qu’il vous faut ! Il vous suffit de suivre les quelques astuces suivantes et obtenir par conséquent les fonds nécessaires pour le financement de votre projet, quel qu’il soit, le plus rapidement possible.




Comparez le taux avec un comparateur de prêt personnel en ligne


Les offres de crédit abondent aujourd’hui chez les différents établissements financiers. Et comme chacun d’eux a libre droit de fixer le taux de crédit qu’il souhaite, le mieux est de procéder avant tout à une comparaison afin de trouver le meilleur taux. D’ailleurs, puisque vous avez besoin du financement dans le plus bref délai, vous pouvez utiliser un comparateur de prêt personnel en ligne pour comparer les taux et gagner ainsi plus de temps. Des comparateurs de ce genre, vous pouvez en trouver beaucoup sur la toile. Ils vous permettent non seulement d’avoir un aperçu global des offres proposées par les différents organismes prêteurs, mais vous donnent également la possibilité d’obtenir des informations sur les conditions d’octroi ou encore les modalités de remboursement propres à chaque établissement. Bref, il s’agit d’outils incontournables pour bien choisir l’organisme prêteur chez qui vous allez souscrire votre prêt personnel.




Simulez un prêt personnel en ligne


Vous souhaitez disposer d’un aperçu préalable de votre situation en cas de souscription à un prêt personnel ? N’hésitez pas alors à faire une simulation en ligne ! Avec cet outil, il vous sera possible d’obtenir rapidement des informations sur le montant du coût global du crédit que vous vous apprêtez à contracter. Vous aurez également la possibilité de connaître à l’avance les mensualités que vous devrez payer et enfin, la durée de remboursement de votre emprunt. En un mot, simuler un prêt personnel en ligne vous permettra de tout savoir à l’avance sur les conditions de votre crédit et d’ainsi mieux vous y préparer. D’ailleurs, comme ce service est totalement gratuit, vous n’aurez absolument rien à perdre.




Préparez à l’avance votre dossier de financement



Comme vous le savez déjà probablement, contracter un prêt personnel nécessite la constitution d’un dossier de financement particulier qui viendra appuyer votre demande. Afin d’en décrocher le plus rapidement possible, tâchez donc de réunir avant l’heure tous les documents dont aurez besoin pour demander le crédit. On parle bien sûr ici de certains documents comme le justificatif d’identité (numéro d’identification belge ou autre), les 3 dernières fiches de paies (afin de vérifier votre solvabilité), les 3 derniers relevés de compte en banque et d’autres que vous devez d’abord consulter sur le site du prêteur. Une fois que vous aurez constitué ce dossier, son traitement sera alors plus rapide pour l’établissement financier et vous obtiendrez votre financement probablement plus rapidement.
Lire la suite

Emprunter de l’argent, quelle formule choisir ?

Vous avez un projet en tête et vous êtes à la recherche de fonds pour le réaliser ? Plusieurs solutions s’offrent à vous pour cela. Néanmoins, la plus rapide et la plus intéressante demeure le prêt. En effet, avec un crédit, vous pourrez assurer le financement de votre projet, et ce, quel que soit sa nature. Cependant, afin de trouver la formule adaptée à votre projet, plusieurs critères sont à prendre en compte. 
Dans cette rubrique, nous vous proposons des conseils et vous présentons les différentes formules possibles pour un emprunt d’argent.


Quel est le but de votre crédit ?

C’est la première question qu’il convient de se poser ! En effet, la formule de crédit que vous devez choisir dépend avant tout de son but. Quel projet avez-vous en tête ? Souhaitez-vous acheter une nouvelle voiture ou une nouvelle maison ? Ou désirez-vous tout simplement faire des travaux de réparation ou de rénovation ? Prévoyez-vous d’aller en vacances, financier votre nouvel ordinateur portable ou alors peut-être financer votre mariage ? Le type d’emprunt que vous allez contracter donc du type de projet que vous souhaitez réaliser. Dans ce cas, vous aurez principalement le choix entre deux principales formules :


  • Crédit immobilier : c’est la formule que vous devez choisir si l’emprunt que vous souhaitez contracter est destiné au financement de l’achat d'un bien immobilier, de sa construction ou encore des travaux de réparation ou de rénovation.  Pour ce faire nous vous recommandons centralecredithypothecaire.be

  • Crédit à la consommation : c’est la formule idéale pour tous ceux qui désirent financer un projet sans justificatif. Ce type de crédit non affecté est accordé par une banque ou des établissements spécialisés et il se caractérise par des montants de prêt moins élevés jusqu’à 70.000€ ainsi qu’un délai de remboursement plus court jusqu’à 120 mensualités. Le crédit à la consommation se décline notamment en différents types selon le but du crédit, mais on distingue généralement deux principales catégories à savoir le prêt affecté et le prêt personnel (non affecté).


Le prêt affecté : de quoi parle-t-on exactement ?

Comme son nom le laisse clairement entendre, le prêt affecté est un prêt destiné à l’achat d’un bien ou d’un service en particulier. On l’utilise plus souvent dans le financement de certains projets comme l’achat d’une nouvelle voiture (dans ce cas, on peut choisir les formules prêt auto neuve ou prêt auto occasion) ou encore le financement de ses études (prêt étudiant). Ici, la somme d’argent empruntée par l’organisme prêteur ne peut être utilisée que pour le financement du projet déclaré. D’ailleurs, ledit organisme exige pour cela un justificatif d’achat auprès de l’emprunteur.


Pourquoi opter pour un prêt personnel ?

Si vous ne souhaitez pas justifier l’usage de votre crédit, alors la formule « prêt personnel » est celle qu’il vous faut. Avec ce type de prêt, vous n’aurez pas en effet besoin de fournir une preuve d’achat. Il vous sera alors possible de dépenser votre argent comme vous le sentez (achat d’une voiture, financement d’un mariage, de vacances, etc.). 

Cependant, comme les offres de prêt personnel sont abondantes sur le marché, n’oubliez surtout pas de les comparer afin de trouver le meilleur taux. D’ailleurs, si vous désirez avoir un aperçu préalable de ce qui pourrait être votre situation, il vous est aussi possible de réaliser une simulation de prêt en ligne.
Lire la suite

ACTUALITÉSVoir toute l'actualité →

JAN
15
2017

Les taux d'intérêt sont historiquement bas pour les prêts auto

Le salon de l'automobile à Bruxelles commence. C'est l'occasion idéale pour obtenir à nouveau des promotions exceptionnelles sur les offres de crédit et prêt auto.

Traditionnellement, les banques belges se font concurrence pour offrir en janvier des taux compétitifs.
L'année dernière, il y avait déjà un taux d'intérêt historiquement bas de 0,99% et ce fût Beobank qui avait fait le plus gros effort.
Cette année, c'est encore Beobank qui sort pour le salon de l'automobile le taux le plus compétitif. Résultat, un prêt auto à un taux de 0,89% cette année. Les intérêts à payer sur ce prêt auto sont évidemment très faibles. À titre d’exemple, pour une demande de prêt auto de 10.000 euros sur 48 mensualités, vous n’aurez qu’à payer 182,76 euros de taux d’intérêt. En comparaison avec beaucoup d'autres fournisseurs dont les taux suivent à 1.39% chez Créditpolis puis 1.79%% chez Cetelem, vous économiserez respectivement et sur la même simulation (10.000 euros en 48 mensualités) 103 euros et 186 euros, soit quelques pleins d'essence.

Donc, si vous envisagez d'acheter une voiture cette année et vous avez besoin d'un prêt auto c’est le moment parfait puisqu’en février les taux remontent aux alentours de 2%.
Lire la suite
SEP
27
2016

Quelle est la meilleure offre actuellement pour un prêt auto neuve ?

Avec la hausse actuelle des prix des automobiles neuves, ce type de produit n’est plus accessible à tous. Trop peu sont les particuliers qui disposent d’un revenu élevé pour financier entièrement l’achat d’un véhicule. C’est justement la raison pour laquelle des banques et des établissements financiers proposent ce que l’on appelle « prêt auto ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’un crédit accordé à un particulier pour financer l’achat d’une voiture. Celle-ci peut être une voiture neuve ou une voiture d’occasion, tout dépend du choix de l’emprunteur et du type de crédit qu’il souhaite contracter.


Tout ce qu’il faut savoir sur le prêt auto


Le crédit voiture ou prêt auto est une formule de crédit à la consommation. Il s’agit précisément d’un crédit affecté l’achat d’un véhicule et dans ce cas-là, l’emprunteur est obligé de produire un justificatif d’achat, comprenez une facture. Toutefois, certains établissements de crédit et banques assimilent le prêt auto à un prêt personnel ou à un prêt à tempérament. C’est le cas de certains courtiers en crédit type Créditpolis, Crefibel ou encore Créditvite. Dans ce dernier cas, l’emprunteur aura le droit d’utiliser le crédit à son bon vouloir et n’aura pas à justifier l’usage dont il en a fait.
Attention toutefois au coût de l’emprunt qui est très grimpe pour un prêt personnel, jusqu’à 12.50%, et oui. A contrario, pour un crédit affecté à l’achat d’un véhicule sous présentation d’une facture, vous serez rarement au dessus des 2% TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Vous comprendrez qu’opter pour un prêt auto plutôt qu’un prêt personnel vous reviendra à six fois moins cher. Intéressant non ?


Comment trouver le meilleur prêt auto ?

Les offres en matière de prêt auto sont très nombreuses sur le marché. En effet, presque tous les établissements bancaires et de crédit en proposent. Le seul moyen pour vous de trouver la meilleure offre est donc de comparer. Vous devez trouver l’offre qui présente le meilleur taux (TAEG) et aussi celle qui propose des conditions de remboursement flexibles. Bien sûr, vous n’aurez pas besoin de consulter les offres une par une pour cela. L’outil comparateur de prêt et crédit auto en ligne vous permet de tout savoir en seulement quelques clics. Par ailleurs, vous vous conseillons de faire plusieurs demandes de prêts auprès des plusieurs banques. Si une banque ne vous octroie pas de prêt, l’autre le pourra peut-être. Cela vous permettra aussi d’avoir un bon aperçu préalable de votre solvabilité en tant qu’emprunteur auprès d’un établissement financier. Vous pourrez ainsi mieux vous décider si vous souhaitez vraiment contracter le prêt ou non.


Les meilleurs taux actuels pour un prêt auto en Belgique

Tel que nous avons dit dans le paragraphe précédent, de nombreux établissements proposent aujourd’hui des offres de prêt auto. Toutefois, les taux qu’ils appliquent ne sont pas du tout les mêmes. Pour le cas particulier de la Belgique, Beobank propose actuellement le meilleur taux d’intérêt avec son TAEG de 1,74 % (tous types d’auto confondus, neuve ou occasion). Elle est suivie par ING, laquelle propose un TAEG de 1,75 % et à la troisième position, on retrouve Cetelem et son offre de 1,85 %.
Comme vous pouvez le voir, les taux d’intérêt pour un prêt auto est actuellement en baisse. Si vous prévoyez d’en contracter un, c’est donc le bon moment pour vous lancer.
Lire la suite
SEP
27
2016

Pourquoi le prêt en ligne attire de plus en plus les emprunteurs ?

C’est désormais un fait ! Le prêt personnel en ligne est le crédit le plus courtisé chez nos emprunteurs belges. Certes, l’engouement n’a pas été très remarqué au moment du premier lancement de ce service sur internet, mais maintenant, les clients semblent trouver tout intérêt à l’utiliser. En effet, de nombreux emprunteurs optent aujourd’hui pour des solutions de prêt en ligne. Bien sûr, ceux qui choisissent les prêts directement via leur agence du quartier sont encore plus nombreux. Mais, le nombre croissant des clients qui préfèrent utiliser les services en ligne de financement et de prêt nous annonce un avenir très prometteur pour la FinTech (Technologie de la finance).


Les tendances actuelles en matière de prêt personnel

Le prêt personnel en particulier et le crédit à la consommation en général connait actuellement un certain dynamisme. Selon les derniers chiffres fournis par Banque Centrale de Belgique, celui-ci a connu une croissance de 5,7 % sur 12 mois (prêt direct et en ligne confondu). Jusqu’à fin juillet de cette année, 20 milliards d’euros de crédit à la consommation ont été octroyés par les banques et les établissements de crédit et le taux moyen enregistré est de 4,03 %, ce qui indique une légère baisse comparée à celui de l’année dernière.
Par ailleurs, en ce qui concerne les services de prêt en ligne, à peu près la moitié des banques et des établissements financiers en proposent de nos jours. Ils seraient une quinzaine de banques et courtiers en ligne. De leur côté, le nombre des emprunteurs qui préfèrent souscrire leur prêt personnel sur internet est également en nette croissance (+13% en 2015 comparé à 2014).


Quels sont les avantages d’un prêt personnel en ligne ?

Si le prêt personnel en ligne séduit de plus en plus de clients, c’est avant tout grâce aux multiples avantages qu’il met en avant. Parmi les plus importants, on citera en premier lieu les suivants :
- Aucun justificatif d’usage : c’est l’un des principaux avantages d’un prêt personnel en ligne. Vous n’aurez aucunement besoin de justifier l’usage dont vous allez faire de l’argent que vous obtiendrez. Il vous sera ainsi possible d’acheter ou de faire tout ce que vous voulez avec votre argent (achat auto, réparation maison, vacances, bien d’équipement etc.).
- Un taux d’intérêt attractif : il s’agit également là d’un avantage particulier du prêt personnel en ligne. Comparé au crédit renouvelable et au taux du découvert bancaire, son taux d’intérêt est relativement faible de 4.95% à 12.50%.
- Une disponibilité rapide des fonds : comme tout va vite sur internet, la disponibilité de votre argent vous parviendra également dans le meilleur délai. Comptez une quinzaine de jours. En effet, dès que l’organisme prêteur accepte votre demande, le montant de votre prêt vous sera viré le plus rapidement possible.
- Une démarche simple : avec un prêt personnel en ligne, les formalités sont très simples et rapides. Dans certains cas et chez certains établissements, il se pourrait même que vous n’ayez pas à vous déplacer. Un simple clic depuis votre domicile vous suffira pour demander votre prêt en ligne, gratuitement et sans aucun engagement.


Où trouver un prêt personnel en ligne au meilleur taux ?

La plupart des banques et établissements de crédit proposent aujourd’hui des offres de prêt personnel en ligne. Pour trouver celle qui offre le prêt au meilleur taux, référez vous à un comparateur de crédit en ligne. Il vous fournira en seulement quelques secondes les différentes offres mises en avant par les divers établissements.
Lire la suite
・ Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent ・
Autorité de surveillance : SPF - Economie www.economie.fgov.be