Crédit hypothécaire

Vous désirez acheter un bien immobilier, construire votre nouvelle maison ou bien encore transformer votre habitation ? Concrétisez votre projet de vie avec le prêt hypothécaire.

Simulation en ligne
prêt hypothécaire
💡Taux Compétitif dès 1.71%
💡Taux Compétitif dès 1.71%
prêt hypothécaire
crédit hypothécaire
prêt hypothécaire
👨‍💼 prise de RDV possible
👨‍💼 prise de RDV possible
prêt hypothécaire
prêt hypothécaire
prêt hypothécaire
crédit hypothécaire
prêt hypothécaire
crédit hypothécaire
prêt immobilier
prêt hypothécaire
prêt hypothécaire
prêt hypothécaire
prêt immobilier
crédit logement
prêt hypothécaire
prêt hypothécaire
prêt hypothécaire
crédit hypothécaire
Crédit hypothécaire
KeyHome Crédit Hypothécaire

Le crédit hypothécaire : quelles sont ses forces ?

Le crédit hypothécaire permet de financer différentes opérations. Achat immobilier, travaux, vacances, mariage : découvrez ses forces et ses avantages.

Le nombre de crédits hypothécaires accordés en 2019 en Belgique a augmenté de 26,8 %. Cette augmentation concerne le crédit hypothécaire immobilier. Cependant, le crédit hypothécaire peut tout à fait financer des opérations qui ne sont pas destinées à l'achat immobilier.

Le crédit hypothécaire présente un certain nombre d'avantages, dont :

  • La durée de remboursement plus longue de celle des crédits à la consommation.
  • Un taux d'intérêt plus intéressant que ceux des prêts personnels, prêts à tempérament.

Toutefois, il présente un risque majeur : se voir obligé de vendre le bien sous hypothèque en cas de non-respect des obligations de remboursement. Contracter un crédit hypothécaire reste toutefois une aubaine pour la plupart des ménages en Belgique. Découvrez pourquoi, en quelques lignes.


Le crédit hypothécaire protège-t-il de la vente du bien hypothéqué ?

Le crédit hypothécaire facilite l'accès au crédit, même pour les ménages modestes. La raison est simple : pour rassurer les établissements de crédit, l'emprunteur met le bien qu'il achète en gage en l'échange du prêt.

C'est une garantie que le prêteur exige, cela lui assure que le risque de non-remboursement du prêt est couvert. C'est ce qui fait toute la différence avec le crédit immobilier. Mais cela a des conséquences qu'il convient de mesurer :

La banque a le droit de vendre le bien immobilier quand vous ne pouvez plus remplir vos obligations contractuelles (remboursement). Vous pouvez perdre la propriété du bien. L'inscription du bien en hypothèque génère des frais pour la constitution du dossier de prêt. Peut-on réduire ou atténuer cet effet définitif du crédit hypothécaire ? En cas de difficultés de paiement des mensualités, prévenir la banque pour trouver des solutions provisoires. Prévoir à la signature une clause de non-vente, qui vous fait bénéficier d'un délai de paiement avant que l'hypothèque entre en jeu.


Crédit hypothécaire mobilier et immobilier, quelle différence ?

Le crédit hypothécaire est un prêt octroyé par une banque, garanti par un bien - ou plusieurs. La particularité du crédit hypothécaire est que le propriétaire du bien immobilier doit être l'emprunteur (qu'il soit personne physique ou morale). Un crédit hypothécaire peut servir à :

  • Acquérir un bien immobilier neuf.
  • Faire construire une habitation, un bâtiment professionnel.
  • Acheter une résidence secondaire, un logement pour ses enfants.
  • Financer des travaux, acheter des meubles.
  • Contracter un crédit à la consommation.
  • Financer un projet de voyage, un mariage.

Comme le montant du prêt peut valoir 50, 60, 70, 80 % du bien, cela facilite la maitrise du budget et offre une vraie liberté d'action :

  • Un crédit hypothécaire de 50 % d'un bien estimé à 235 000 euros apporte un financement de 117 500 euros.
  • Un crédit hypothécaire de 30 % sur un appartement de 88 000 euros permet d'obtenir un montant de 26 400 euros.

C'est une aubaine pour beaucoup de particuliers, les taux des crédits hypothécaires sont plus intéressants que ceux des crédits à la consommation. La durée de remboursement est plus longue, cela permet d'alléger les remboursements. Toutefois, les frais de dossier, les frais de notaire, et d'hypothèque sont plus élevés.


Quels sont les différents types de prêt hypothécaire ?

Comment choisir le prêt hypothécaire qui correspond le mieux à votre profil d'emprunteur ? Il faut connaitre les différents types de crédit hypothécaires.

Le crédit hypothécaire pour seniors : emprunter après 65 ans est difficile. Certaines régions de Belgique ont des fonds du logement (Wallonie, Flandre, Bruxelles). Les banques proposent aussi des formules deprêt hypothécaire cautionné. D'autres octroient des prêts viagers hypothécaires.

Le crédit hypothécaire avec amortissement du capital : la mensualité comporte le remboursement du capital et des intérêts. C'est la formule la plus courante du crédit hypothécaire : au début vous remboursez une faible partie du capital emprunté.

Le crédit hypothécaire avec reconstitution du capital : ce type de contrat implique la souscription d'une assurance vie. Il s'accompagne du versement d'un montant fixe pour rembourser le capital.

Le crédit pont : il est souvent utilisé lors d'une vente immobilière. Ce crédit hypothécaire à terme fixe vous évite de payer des mensualités pendant toute la durée du prêt. Il vous oblige à tout rembourser - capital et intérêts - en une seule fois, au terme du contrat.


Un crédit hypothécaire peut-il faire l'objet d'une restructuration ?

Comme tous les crédits hypothécaires sont comme les autres prêts, vous pouvez toujours les restructurer. Pour cela vous avez la possibilité de procéder au regroupement ou rachat de crédit. Dans ce cas, que se passe-t-il pour l'hypothèque ?

  • Si vous choisissez une restructuration externe : la nouvelle banque se charge de récupérer l'hypothèque à son nom.
  • Si vous choisissez la restructuration interne, c'est votre banque actuelle qui va s'occuper de l'hypothèque, pour sa continuité.

La restructuration d’une dette s'accompagne toujours d'une nouvelle prise d'hypothèque, tant que celle-ci n'est pas officiellement levée. L'opération peut coûter cher, la banque va exiger :

  • Les frais de dossier.
  • Les frais d'expertise.
  • Les frais d'enregistrement.
  • Les frais de main levée.
  • L'indemnité de remploi.

Quels sont les avantages du crédit hypothécaire ?

Le crédit hypothécaire a le vent en poupe en Belgique. En 2019, 433 066 nouveaux crédits hypothécaires étaient accordés par les banques. 431 751 étaient destinés à un achat immobilier.. L'augmentation entre 2018 et 2019 est conséquente : 26, 8 %. Voici quelques-uns de ses avantages :

  • Une durée de remboursement plus longue que celle de l'emprunt immobilier classique.
  • Par ricochet, les mensualités seront plus abordables.
  • Un changement de type de prêt en cours de remboursement est possible.
  • L'interruption de remboursement peut être autorisée.
  • Il évite de contracter une assurance de prêt.
  • Il permet d'emprunter même en l'absence de revenus fixes (les revenus fonciers suffisent).

Comme le crédit hypothécaire est immobilier ou mobilier, c'est un moyen de dégager de la trésorerie, sans avoir à vendre son patrimoine. C'est également un levier financier puissant : plus les biens sont nombreux, plus les taux de l'emprunt hypothécaire sont intéressants.

À noter : suivant les régions de Belgique, des avantages fiscaux sont accordés pour les contractants de prêts hypothécaires.


Exemple de Crédit hypothécaire

Pour un Crédit hypothécaire de 200 000,00 € sur une durée de 20 ans.

Montant 200 000,00 €
Durée 20 ans
TAEG 2,10 %
Taux Débiteur (fixe) 2,10 %
Mensualité 1 019,36 €
Coût Total Intérêts 44 646,40 €

Le baromêtre des taux en Belgique

Taux d’intérêt moyen pour les emprunts habitation en Belgique.

Taux d'emprunt
Nombre d'années à taux fixe Quotité*
0 - 80
Quotité
81 - 100
Quotité
101 - 125
1 an à taux fixe 1,24% 1,30% 3,20%
3 ans à taux fixe 1,27% 1,32% 1,32%
5 ans à taux fixe 1,17% 1,24% 2.60%
10 ans à taux fixe 1,23% 1,34% 2,76%
15 ans à taux fixe 1,55% 1,63% 2,29%
20 ans à taux fixe 1,70% 1,78% 2,44%
25 ans à taux fixe 1,95% 2,04% 2,68%
30 ans à taux fixe 2,25% 2,29% 2,29%
*Quotité: rapport entre le montant acheté et la valeur d'achat

Nos derniers articles sur la finance en Belgique

Aucun article trouvé
tous les articles