Prêt hypothécaire, faut-il opter pour un taux fixe ou un taux variable ?

Pour le prêt hypothécaire, le compromis entre le taux fixe et le taux variable existe. Cependant, pour que le futur emprunteur ne se lance pas tête baissée sur ce choix, il est invité à suivre l’explication ci-après. Il s’agit de l’analyse de la différence entre le crédit hypothécaire à taux fixe et le même type de crédit, mais à taux variable. Chaque formule a en fait ses avantages et ses inconvénients.


Le prêt hypothécaire à taux fixe

Dans ce type de prêt hypothécaire, les deux parties contractantes, à savoir l’organisme prêteur et la personne qui souscrit, s’accordent à ce que cette dernière paie ses mensualités suivant un taux d’intérêt qui reste inchangé pendant toute la durée de remboursement. Ce produit financier est beaucoup plus populaire que le prêt hypothécaire à taux variable. La principale raison de sa popularité est que les versements sont prévisibles, et qu’il est tout à fait possible de tout planifier en établissant un budget clair et net qu’il suffit de suivre à la lettre. La plupart des souscripteurs sont des particuliers qui n’ont pas des connaissances approfondies en finances. Il faut savoir cependant que cette forme de sécurité financière permise par le crédit hypothécaire à taux fixe a un prix. Les intérêts à payer sont beaucoup plus élevés que pour le crédit hypothécaire à taux variable.


Le prêt hypothécaire à taux variable

La principale caractéristique du prêt hypothécaire à taux variable est, comme son nom l’indique, la variation des taux d’intérêt. Le plancher et le plafond existent. Cette mesure est prise pour mettre les emprunteurs à l’abri d’éventuelles hausses trop importantes. La loi stipule que l’augmentation des taux d’intérêt ne doit pas dépasser 1% les deux premières années d’emprunt. La troisième année, elle doit être de 2% au maximum. En d’autres termes, le taux d’hypothèque peut doubler, mais c’est la variation maximale. À titre d’exemple, une personne souscrit un crédit hypothécaire à taux variable pour acheter ou construire son habitation et signe pour un taux variable de 1,20%. Il est à noter que ce taux ne dépassera jamais les 2,40%, et ce taux est encore acceptable comparé aux taux actuels.

Ce produit bancaire rebute ceux qui ne savent pas ou ceux qui ne voudront pas jongler sur les taux d’intérêt. Ceux-ci doivent en effet suivre régulièrement les actualités financières pour se mettre au courant de l’évolution des taux et de ce qui pourrait en être les causes, et aussi les conséquences. Le crédit hypothécaire à taux variable amène donc les intéressés à s’instruire sur la finance.

Le produit n’intéresse pas non plus les personnes à budget limité qui recherchent la sécurité de leur crédit. Pourtant, en souscrivant au prêt hypothécaire à taux variable, on peut très bien profiter des opportunités qui se présentent. Ce type de crédit n’écarte pas pour autant le taux fixe. Il est possible de payer mensuellement à taux fixe pendant une durée bien déterminée qui peut être 1 an, 5 ans ou 10 ans, selon le contrat. Passé ce délai, le taux va subir un ajustement selon le taux en vigueur, en fonction de la formule choisie, puis va être fixé à nouveau pendant une nouvelle durée déterminée qui peut être une année ou 5 ans.

Afin de mieux comprendre le fonctionnement de tout ce qui a été dit, rien ne vaut la simulation d'un prêt hypothécaire. C’est ouvert à tous, gratuit et sans engagement.


Comparer les prêts et économisez sur votre emprunt

Comparer les prêts c'est aussi agir en tant que consommateur averti. C'est aussi emprunter moins cher et au meilleur taux.

Comparer

Articles

Voir tous les articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.