La situation du crédit en Belgique en 2017

En Belgique comme dans n’importe quel pays de l’Europe, le nombre de personnes intéressées par l’emprunt ne cesse d’évoluer à la hausse. Les raisons sont nombreuses mais la plus importante est certainement le coût de la vie qui ne cesse d’augmenter et qui crée un manque financier au niveau des foyers. Avoir recours au prêt est alors devenu une solution courante. Mais compte tenu des circonstances économiques qui n’arrêtent pas de changer aussi, le taux des demandes connaissent des hauts et des bas.


Evolution des demandes de crédit en chiffre

En janvier 2016, un recul de 25% a été enregistré en ce qui concerne le nombre des demandes de crédits hypothécaires en particulier par rapport à l’année 2015. Le montant correspondant a aussi connu une réduction de près de 22%. Les crédits à la rénovation ont reculé de 24%. Pourtant, les crédits dédiés à l’achat de logements ont haussé par rapport à l’année précédente.

Pour les crédits hypothécaires octroyés, après une chute libre en fin d’année 2015, une hausse a été perçue début 2016. Le taux de demandes a été plutôt stable jusqu’au premier trimestre 2017. 

Le nombre de personnes ayant un contrat en cours est de 6 275 853 pour le début du second trimestre de l’année 2017. Comparé à l’année dernière, ce chiffre a grimpé de 0,6%. Le nombre d’emprunteurs défaillants est le même pour les deux années au même mois.


Quel taux pour quel type de crédit ?

À considérer encore les chiffres donnés par cette étude fournie par la centrale des crédits pour les particuliers, les crédits à la consommation détiennent le record avec un nombre de contrat en cours de 8 368 642 soit une hausse de 0,1% par rapport à l’année précédente. Il est suivi des contrats pour les crédits hypothécaires qui sont de 2 992 403 contre 2 917 038 l’année dernière, soit une augmentation de 2,6%. Certes, les contrats pour les crédits à la consommation sont plus nombreux. Mais pour cette nouvelle année en cours, les crédits hypothécaires semblent intéressés plus de consommateurs.


Les contrats défaillants

Pour les contrats défaillants qui sont encore en cours pour l’année 2017, les chiffres sont très variables. Certains types de contrat sont en hausse et d’autres sont en baisse. L’ouverture de crédit est celle qui connait le plus de succès avec une augmentation de 3,2%. La vente à tempérament par contre a enregistré une chute de 5,1% alors qu’elle a été stable jusqu’en début 2017. Le prêt à tempérament a baissé de 2,1% et le crédit hypothécaire de 3,4%. Dans l’ensemble, la variation est en moyenne de 0,4% sur une période de 30 jours. Calculé sur une année soit 365 jours, elle est de 0,9%. L’ouverture de crédit a connu la plus grosse hausse en nombre en matière de contrats défaillants avec 1,9% d’augmentation en une année.


Comparer les prêts et économisez sur votre emprunt

Comparer les prêts c'est aussi agir en tant que consommateur averti. C'est aussi emprunter moins cher et au meilleur taux.

Comparer

Articles

Voir tous les articles

Jetez un oeil sur nos dernières actualités en finance personnel en Belgique et nos guides pour emprunter en tant que consommateur averti et économiser de l’argent.