Actualités & Info sur la finance en Belgique

JUN
03
2012

Le micro-prêt en Belgique avec Ferratum

source : www.simulationpret.be
Vous souhaitez emprunter 50€, 100€ ou bien encore 200€ et rembourser sous 15 à 30 jours la société Ferratum vous le propose dorénavant. Avant que le micro crédit ne soit arrivé en Belgique, ceux qui avaient besoin d’un prêt d’une valeur inférieure à 200€ ne pouvaient se le procurer. Aujourd’hui, de nombreux pays européens dont la Belgique offrent ce nouveau type de crédit à fort succès qui aurait déjà séduit plus de 10 millions de clients chez Ferratum. Même si ils pouvaient envisager une demande de crédit plus élevée, ce service plus pratique et efficace que les banques répond à un vrai besoin lors de dépenses exceptionnelles.

Tout a été pensé pour que votre demande d’emprunt soit pratique (depuis votre mobile, via Internet ou SMS) et rapide (réponse de principe sous environ 10 minutes). Après confirmation de votre part, l’argent est transférée directement sur votre compte.

DEMANDER UN MICRO CRÉDIT SUR FERRATUM - DEVIS GRATUIT

Dernières actualités & infos

JAN
23
2015

Hello Bank, déjà 365 000 clients en Belgique

Après seulement un an et demi d’existence, Hello Bank dispose déjà d’un portefeuille client très important, puisque 365 000 Belges ont décidé de lui confier leur argent. Une vraie « success story ».

Une banque 100 % mobile 


Lancée en mai 2013 en Belgique, Hello Bank ! est la première banque 100 % mobile : son application se télécharge gratuitement pour une utilisation sur Smartphones et tablettes. Répondant aux nouvelles tendances, elle séduit majoritairement les jeunes, puisque environ 285 000 de ses clients proviennent des comptes jeunes de la marque mère, BNP Paribas Fortis.

Cette filiation permet, à ses clients, de bénéficier de toute la gamme des produits de cette grande banque, à tout moment et où qu’ils soient. A la fois simple et intuitive, l’application facilite la gestion des comptes, ainsi que le suivi du budget et des bons plans. Ce public apprécie son positionnement, différent de celui des banques traditionnelles, lui permettant d’évoluer plus rapidement et de prévoir ainsi, plus aisément, des changements pour l’avenir.

Hello Bank reste une banque

Si Hello Bank ! propose des contenus non bancaires sur ses sites et applications, elle offre toutes les prestations d’une banque traditionnelle. Une « Hello Team » - au contact plus familier - est ainsi à disposition des clients, par téléphone ou via les réseaux sociaux.

Elle propose également différents services appréciés de ses clients, comme le compte jeune gratuit, disponible jusqu’à l’âge de 28 ans, accompagné d’une carte de crédit prépayée gratuite. Hello Bank !, c’est aussi une offre de prêt est diverse et très compétitive. En quelques clics, accédez en ligne à des prêts à tempérament sur mesure, des crédits auto, travaux, appareils digitaux et aussi des prêts immobiliers, adaptés à chaque situation financière. 

Pour des questions plus complexes, comme les crédits hypothécaires, elle fait valoir sa complémentarité avec les agences BNP Paribas Fortis, en renvoyant ces dossiers aux conseillers des agences physiques.
Lire la suite
JAN
20
2015

Le crédit auto est à son apogée. Profitez des taux complètement fous !

Le Salon de l’automobile qui se tient actuellement à Bruxelles est l’occasion de voir les prochaines nouveautés du marché mais, surtout, de faire de bonnes affaires. En tant que consommateurs, profitez en Janvier de la guerre des taux – menée par les banques - pour obtenir votre crédit auto au meilleur taux

Le Salon, vecteur de vente d’automobiles et de crédits auto

Tous les acteurs bancaires savent pertinemment que le Salon de l’Auto est un événement qui favorise la souscription de crédits auto. Et à ce jeu, il s’agit de se montrer le plus agressif. L’année dernière, Beobank avait cassé les prix, en proposant un taux exceptionnel de 1,99 % alors que ce taux tourne au cours de l’année aux alentours de 3.99%.

Pour l’édition 2015, la banque qui bouscule le marché est définitivement la CPH, avec une offre de 1,59 % pour un crédit avec 48 mensualités fixes. Ce taux correspond à une baisse de 0,60 % par rapport au précédent taux. Actuellement, si c’est bien la meilleure proposition, les banques de prêt en ligne, pour la plupart, ont décidé de s’aligner, en affichant des taux similaires : Beobank passe ainsi de 3,99 % à 1,89 % ; Hellobank de 4,80 % à 1,90 %, Cetelem se positionne à 1,99 % ou encore le courtier en ligne Créditpolis qui passe de 2,64 % à 1,89 %. À noter que seul Cofidis demeure à 5,70 %, un taux inchangé depuis plusieurs mois.

Surfant sur l’effet « Salon de l’Auto », les banques ont ainsi revu leur taux sur le mois de janvier. À l’image de CPH dont le taux préférentiel est valable jusqu’à la fin du mois.

Des taux extrêmement bas

D’une manière générale, le taux offert pour un prêt automobile n’a jamais été aussi bas : selon Wim Pauwels, le porte-parole d’Axa Banque, « le taux d’intérêt moyen a baissé de 28 % en deux ans ». Pour rappel, il était de 3,59 % en 2012 et de 2,58 % en 2014.

Si le consommateur profite directement de ces offres compétitives, il lui faut étudier toutes les conditions, au-delà du seul taux, car toutes les offres ne se valent pas. Par exemple, si Crelan souligne qu’elle ne concernera pas tout le monde, son taux préférentiel sera appliqué – tout comme chez ING – sur des crédits auto d’une durée de 48 ou 60 mois. Ce qui ne sera pas le cas dans d’autres banques. À l’image de Beobank, dont le taux repasse à 2,49 % si l’emprunt court pendant 60 mois.

Il convient donc de savoir prendre la balle au bond, sans pour autant foncer tête baissée. Comme toute souscription de crédits, l’heure est à la simulation et à la comparaison en agence ou en ligne, en tenant compte de tous les paramètres. À noter que les conditions de prêts motos sont également favorables : Beobank est passée de 3,99 % à 1,89 % …
Lire la suite
JAN
16
2015

Une carte de crédit inviolable, signée Mastercard !

Face à la montée des darknets, à la vulnérabilité de nos logiciels Open Source, aux failles des objets connectés et de l’univers mobile, ainsi qu’au déploiement de nouvelles méthodes de paiement électronique, la sécurité informatique est au cœur des enjeux de 2015.

Le CES 2015 présente une carte de crédit inviolable


Le « Consumer Electronics Show » (CES) de Las Vegas est l’occasion de voir les nouveaux produits, qui vont bientôt envahir le marché. Cette année, la nouvelle carte de crédit « quasiment inviolable » a suscité un vif intérêt. Composée d’une puce, d’un mini-écran, de quelques boutons et de LED, elle est le fruit d’une collaboration entre Mastercard et Dynamics.

Si l’objet présente bien des niveaux de sécurité supplémentaires, il ne sera pas révolutionnaire de ce côté-ci de l’Atlantique. En effet, cette carte inviolable est surtout destinée à protéger les paiements par bande magnétique (et signature), dont l’usage reste encore très important aux Etats-Unis.

En Belgique, comme dans de nombreux pays européens, vu que le paiement se fait avec une carte à puce, il offre nécessairement davantage de sécurité. Même si il n’est pas pour autant infaillible…

La vulnérabilité des puces NFC


Cinq chercheurs britanniques en sécurité ont récemment révélé une importante faille dans le protocole EMV, le standard international de sécurité des cartes de paiement. Elle permet de repousser le plafond des transactions sans contact, aujourd’hui fixé à 20 € en Belgique, pour atteindre 999 999,99 euros ! Un simple Smartphone à proximité d’une carte NFC (Near Field Communication) suffirait.

Or, la plupart des cartes en circulation proposent désormais cette fonction, symbolisée par des ondes. Pour limiter les risques, il est possible de faire désactiver, de protéger sa carte avec un étui spécial ou encore de demander à votre banque, une ancienne carte, sans ce dispositif.
Lire la suite
・ Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent ・